Auteur Sujet: Vivre avec un schizophrène, on en parle...  (Lu 6127 fois)

santé-sur-le-net

  • Professionnel de santé
  • Membre expert
  • ***
  • Messages: 470
  • Popularité : +1/-0
Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« le: 15 décembre 2014 à 15:59:57 »
Bonjour,

Comment l'entourage peut-il aider un proche souffrant de schizophrénie?
Quelle est votre expérience? Comment gérez-vous au jour le jour la maladie de votre ami, de votre proche?

Voici un lien utile: http://www.ma-schizophrenie.com/vivre-avec-un-schizophrene/

jb1977

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #1 le: 17 décembre 2014 à 10:07:02 »
Bonjour,

J'ai un ami qui vient d'être diagnostiqué schizophrène. Il avait des comportements qui pouvaient paraître étranges mais pour nous, on le voyer comme un routard, ça lui arriver de partir pour quelques jours sans prévenir, ça a toujours été compliqué pour lui de garder un emploi. Il nous avait cacher, je pense, les autres symptômes. Là, il a fait une crise et a été diagnostiqué schizophrène, c'est inquiétant , je commence a me renseigner pour savoir comment l'aider, comment aider sa famille, pour le moment il rejette le diagnostic.
Je prends toute les infos pour recevoir des conseils  ;)

vanessa14

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 8
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #2 le: 23 décembre 2014 à 10:09:12 »
Salut jb,

juste un message court pour te dire que la façon dont l'entourage peut aider c'est en étant là! en ne s'eloignant pas de ton ami meme s'il y aura des periodes durs. Mon frère a cette maladie, des fois, ca va a peu près il est chez mes parents et puis il alterne avec des soins ds un hopital. mon frère ne travaille pas non plus, peut etre qu un jour il le pourra, c'est ce que je lui souhaite. Etre present, discuter avec lui, interagir, quand c'est possible avec les medecins. Biensur je lis ds les journaux toutes edcouvertes scientfic.
bon courage,

lilou26

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #3 le: 15 mars 2015 à 13:24:02 »
Bonjour, mon petit ami avec qui je suis depuis plus de 5 ans est schizophrene. Ma question est pourquoi quand il est dans sa maladie il me rejette et ne ressent plus rien envers moi ? Il a l air tres décidé... Il est revenu vers moi en ayant eu peur de me perdre et au bout d'1 mois il a rechuté et est devenu tres froid et indifférent. Maintenant cela fait 2 mois qu il est fermement décidé qu il ne m'aime plus...
Je suis tellement triste car c est toujours quand il rechute qu'il ne veut plus etre avec moi.

vanessa14

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 8
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #4 le: 16 mars 2015 à 17:43:58 »
Bonjour lilou,

Je trouve ça très beau que tu sois restée avec ton copain, malgré la maladie...ce n'est pas facile, et je ne juge d'ailleurs pas ceux ou celle qui n'arrive pas à gérer cette maladie. Mon frère est schizophrène, c'est une maladie très compliquée et la façon dont les schizophrènes voient le monde quand ils font des rechutes est difficile à comprendre. Mon frère est très méfiant, il doute de tout, de tous le monde, il pense que les gens lui mentent, ou que mes parents ne sont pas ses parents, c'est vraiment des choses illogiques, dans ces moments là il peut faire s'en aller, des fois on peut le persuader de se faire soigner, il revient et va meiux. Tout ca pour te dire que cette maladie rend les pensées confuses, illogiques, délirantes et c'est surtout eux qui en souffrent. Si tu le peux, si tu les connais prend des npuvelles de ton ami par des amis, s'il en a ou par sa famille. Je te souhaite beaucoup de courage.
vanessa

lilou26

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #5 le: 16 mars 2015 à 23:05:11 »
Seulement là il ne resssent plus rien depuis 2 mois..il veut venir chercher ses affaires. Il restait en Hopital psy 4 mois. Il a un traitement mais ça n a pas l air d etre si efficace..
en tt cas je suis tres malaheureuse de l avoir perdu. Sa maladie me l a enlevé..

C_hristophe

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #6 le: 27 juillet 2015 à 15:28:44 »
Bonjour Lilou,
Ton poste m'a touché, et je voudrai un peu partager mon expérience . Le problème est peut-être mal posé. Ce rejet que tu vis est aussi une manière  de te protéger et protéger son entourage. Si je dis cela, ce n'est pas pour faire de la psychanalyse à 2 sous mais de parler simplement de mon expérience de parent qui t'apportera peut être qq clés.
Mon fils est schizophrène depuis l'age de 15 ans. Il nous cachait tous ses symptomes (voix, hallucinations, suspicion...). tout allait toujours bien...Il prenait tout sur lui sans comprendre ce qui lui arrivait. Au début, il fuguait pour nous protéger ca il avait peur de ses réactions et de nos réactions. Il avait peur  de nous faire du mal. Il a eu la chance d'être pris dans un centre de la fondation des éudiants dans un cmpa ou il a été diagnostiqué. Il a accepté le diagnostique, mais cela à nécessité bcp de temp et de dialogue et beaucoup d'écoute; de trouver les médicaments qui lui correspondaient. Il reprend sa vie en main maintenant. Il a un traitement adapté, il a un groupe de parole qui l'aide quand la tension se fait difficile.
Du moment ou il acceptera le diagnostique cela ira mieux. Il aura un suivi avec des psychologues et des psychiatres et un traitement adapté. C'est aussi un travail sur soi, une façon de voir la vie sous un autre angle, pas comme on l'avait prévu...On efface pas une relation de 5  ans comme cela. Il y a une raison je pense.
Aujourd'hui mon fils à 17 ans,  il reprend des études. Il est passé de l'enfance  à l'adulte sans connaitre les tracas de l'adolescence. Il est peut être plus serieux que les gens de son âge, car il a souffert à comprendre ce qui n'allait pas.
Mais il a maintenant une vie et un avenir.
Je ne sais pas si tu liras ce post ou si cela t'aidera. Mais pour retrouver une vie "normale" pour le malade, c'est de suivre son traitement et ne jamais l'arrêter. Pour l'entourage, être là, écouter et ne jamais couper le dialogue.  Enfin, faire confiance au psychiatres et psychologues qui font un travail formidable. Comme pour les médicaments, il faut aussi en voir plusieurs pour voir celui qui convient. Il faut que le courant passe.
Bon courage,
 
 
 
 

lilou26

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #7 le: 27 juillet 2015 à 15:48:20 »
Bonjour et merci pour votre témoignage !
Il y a quelques jours il a été diagnostiqué schizophrène dans un centre expert à Paris.
Je n ai plus de contact avec lui à part pour des choses dont il a besoins (des papiers etc)
Je n arrive pas à passer à autre chose...j ai plein de questions auxquelles je n aurais jamais de réponses..
Il a l air vraiment indifférent à moi, ne ressent plus rien. Plus de sentiments, plus d émotions..
Apres ces quelques mois j en suis toujours au meme point :-(

C_hristophe

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #8 le: 27 juillet 2015 à 17:14:46 »
C'es terrible, car il n'y a pas de coupable. Ce n'est pas un choix. Mais l'important est de suivre les traitements. Après chacuns à son parcours, ses bons moments et ses moments de faiblesses. Mais quand on touche à la schizophrenie, on touche à l'humain et à la souffrance. On n'en sort pas indemme. Il faut aussi se faire aider si on est dans l'impasse. Les points de vue de psychologues ou de psychiatres peut aider dans la compréhension pour pouvoir avancer. Comment agir et aider si on ne peut le faire soi-même ?
Les forums sont très biens pour échanger, mais pour le reste il faut se tourner vers les spécialistes. Ils pourront vraiement aider. C'est ce j'ai fait avec ma femme et cela à permis de faire le deuil d'une vie plus ou moins "planifiée" à une nouvelle vie. Maintenant, reste  à toi de faire la démarche ou non.
Dans tous les cas, c'est pas simple. 
 
 

cecile79

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #9 le: 18 août 2015 à 01:08:46 »
Bonsoir,

Je viens de vous parler de mon fils de 22 ans. Il a été diagnostiquer schizophrène début juin. Depuis juillet 2012 nous l'avons fait hospitaliser en HDT 4 fois et c'est à la dernière hospitalisation qu'ils ont posé le diagnostic. Quand il sort de l’hôpital il est stabilisé, il se dit pas malade, donc prend correctement son trainement à l’hôpital mais une fois arrivé chez nous au bout de 2 ou 3 mois il ne veut plus le prendre, donc il se réfugie dans la drogue pour lui faire oublier son mal être. Lors de sa 3ième hospitalisation il avait accepté le traitement par injection retard. Cela a durer 1 an 1/2. (pendant son traitement au bout de 8 mois il recommençait la drogue à notre insu). A aujourd'hui il a pris la décision pendant son hospitalisation de se faire suivre en addictologie mais refuse le traitement par injection. Demain mardi 18/08/15 nous le sortons de l’hôpital, je suis heureuse qu'il sorte mais j'ai beaucoup d'appréhension. Dans ces moments de délires il est persuadé que nous montons des complots contre lui et que nous sommes contre lui. Comment devons nous nous comporter vis à vis de lui. Je suis perdue et j'ai besoin d'aide.
Une maman désemparée

DAUGEARD

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #10 le: 18 août 2015 à 08:51:39 »
Je conseille de suivre le traitement car malheureusement je suis anti médicament et ai arrêté mon traitement par 2 fois et 2 fois je me suis jetée par la fenêtre.Avec des résultats différents, mais la 2ème fois je me retrouve dans un fauteuil roulant.
Je prends donc une injection decanoas pour éviter ces mésaventures et je ne m'en porte pas plus mal.

santé-sur-le-net

  • Professionnel de santé
  • Membre expert
  • ***
  • Messages: 470
  • Popularité : +1/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #11 le: 02 septembre 2015 à 15:56:00 »
Bonjour,

Vous pouvez trouver de l'aide et une écoute auprès d'associations de patients:
http://www.ma-schizophrenie.com/aide-aux-patients/

Cordialement,

C_hristophe

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #12 le: 02 septembre 2015 à 16:36:53 »
Bonjour,


Vous avez aussi l'UNAFAM qui à des antennes dans les départements (http://www.unafam.org/).
Il y a aussi "la semaine de la santé mentale"
(http://www.semaine-sante-mentale.fr/)Cela nous a aussi bcp aidé ainsi que mon fils lors de conférences, notamment avec le professeur jeammet.
 
Sinon le délire de persécution est un symptôme de la maladie. Il devrait disparaître une fois le traitement mis en place. Mon fis prend Risperdal et lepticure , 1 fois par jours avant de se coucher.
Il a repris depuis les études et on discute de nouveau beaucoup :-).
En effet seul le traitement permettra son mieux-être et de vivre sa vie. C'est l'acceptation et la compréhension qui sont le plus long.

Maintenant je dis " mon fils est schizophrène, et alors?". On en parle et on informe. Le plus dure dans tous cela, c'est l'ignorance et la bêtise des gens.
Mais ça évolue...doucement. 
Mais n'hésitez pas à voir un psychiatre ou psychologue pour vous aider.



DAUGEARD

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #13 le: 03 septembre 2015 à 11:54:13 »
Je suis déjà au courant des différentes associations qu'il peut y avoir pour aider dans ma maladie mais je ne m'en sers pas profondément vu mon repli.
Aussi je vous remercie des pistes que vous m'avez signalées.
Je vais dans un GEM(groupe d'entraide mutuelle) de l'oeuvre Falret qui me permet de me re-socialiser.Mais vu mon handicap physique aussi, j'ai plus de mal.
Je suis suivie par une psychiatre tous les 2 mois et suis stabilisée.
Les plus grosses crises ont été avant.Maintenant que j'ai 58 ans, je dois dire que cela passe car je n'ai plus le travail qui me perturbait.Je peux plus penser à moi.

C_hristophe

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #14 le: 03 septembre 2015 à 12:21:34 »
Je suis content pour vous. Que vous soyez stabilisé et que vous puissiez rencontrer des gens.N'oubliez pas, un voyage aussi long soit il commence toujours par un pas. Voyager et prenez soin de vous.

DAUGEARD

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #15 le: 04 septembre 2015 à 10:00:14 »
Vous ne croyez pas si bien dire en disant "voyager" car je compte aller en Guadeloupe et pour la 1ère fois prendre l'avion et profiter un peu.
Il n'est jamais trop tard pour bien faire ! et j'ai plein de projets en tête encore comme faire du ski en handi-ski pour la 1ère fois à 58 ans.
On verra bien...

Diasmara

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Vivre avec un schizophrène, on en parle...
« Réponse #16 le: 25 janvier 2017 à 14:10:47 »
Il faut combien de moi pour la stabilisation ? Car j'ai toujours des problèmes de motivation


xx
Vivre avec un schizophrène: comment l'entourage peut aider

Démarré par santé-sur-le-net

0 Réponses
1093 Vues
Dernier message 05 mars 2015 à 15:55:45
par santé-sur-le-net
xx
Vivre avec un bipolaire...

Démarré par BH

13 Réponses
1776 Vues
Dernier message 13 février 2017 à 01:50:45
par luminicens
xx
Apprendre à vivre avec les troubles Bipolaires : c'est possible

Démarré par Tit renard

1 Réponses
1178 Vues
Dernier message 06 juillet 2016 à 06:58:35
par woody
question
Vivre en couple avec un conjoint bipolaire

Démarré par Gendy

16 Réponses
4396 Vues
Dernier message 06 juillet 2016 à 06:56:18
par woody
xx
vivre avec un conjoint en phase hypomaniaque ou maniaque est invivable

Démarré par Arjuna

4 Réponses
201 Vues
Dernier message 19 mai 2017 à 22:53:55
par Katja