Auteur Sujet: Ouf, la nuit est passée  (Lu 343 fois)

Fernando2

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Ouf, la nuit est passée
« le: 23 septembre 2018 à 13:16:32 »
Bonjour,

Ouf, la nuit est passée


On m'a décelé le SJSR voici plus de 5 ans. Héréditaire. Scanner cérébral etc...Tout est ok.
J'ai pris du sifrol, du rivotril, du gabapentine sans trop de réussite et j'essaye le prolopa depuis 1 semaine


En janvier 2018, j'avais posté sous le nom de Fernando le message ci-dessous et je viens de me réinscrire car mon ancienne adresse mail n'existe plus. Je n'avais, d'ailleurs, pas eu de réponse.


En fait, ma question n'était pas anodine car, souvent, je me demande si le SJSR provoque bien les effets dont je parle dans ce post de janvier. Ais-je vraiment ce syndrôme ou est-ce autre chose ?


Difficile, bien sûr, de l'expliquer avec des mots. Je dirais que sans que je ressente le besoin de bouger les jambes, je sens progressivement une tension ( style bouilloir qui arrive à pression !)  dans le genou ou la maléole jusqu'au moment où la jambe bondit toute seule à une bonne hauteur en provoquant un choc dans le dos et dans les cervicales. Et ce, à répétition toutes les 30 à 60 secondes. Ce que je viens encore de vivre cette dernière semaine. Dormi 2 heures cette nuit de 0700 à 09h00, comme exemple. Je ne parle pas de l'état de ma jambe qui a fait du sport toute la nuit.  Alors, je m'interroge, est-ce un nerf coincé ou autre ou le SJSR. Il y a, environ 7 mois, quand j'ai pu,après 6 mois d'attente, avoir rendez-vous dans une unité du sommeil, quand j'ai pu expliquer avec mes mots ce que je ressentais...J'espérais pouvoir passer la nuit dans ce service, que l'on puisse voir ces mouvements répétitifs. La réponse m'a déconcerté car vu que l'on savait que j'avais le SJSR, le fait de passer la nuit sous capteurs ne servirait à rien. Et là, j'en ressort avec un autre diagnostic sans autre forme de procès que mon explication des symptômes ; "le mouvement périodique des jambes" Ma maladie avait changé de nom.
Mon calvaire, lui, était toujours le même


Voilà donc pourquoi ma question de janvier 2018 n'est pas si anodine...

Voilà pourquoi, je vous remercie, d'avance, pour vos réponses :-)


Ouf, la nuit est passée mais une autre arrive...

**************************************************

Post de janvier 2018
-----------------------

Avez-vous déjà eu des lancements via les genoux ou pieds et éjection de ceux-ci à environ 10cm du lit...en hauteur et ce, toutes les 30 à 60 secondes

Vers 04:00 ou plus...la fatigue l'emporte

Même avec un peu des yeux ouverts...histoire de voir si on ne fabule pas ?

Merci et portez-vous bien

Citation heureuse ;  “L’excès de sommeil fatigue.”
« Modifié: 26 janvier 2018 à 02:38:30 par Fernando »
« Modifié: 23 septembre 2018 à 13:31:02 par Fernando2 »

carseb

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 9
  • Popularité : +0/-0
Re : Ouf, la nuit est passée
« Réponse #1 le: 28 septembre 2018 à 16:44:08 »
Bonjour Fernando, ca ressemble au sjsr. Je lis beaucoup de chose et je m 'aperçoit que cette maladie frappe différemment les gens avec des symptômes multiples.
Je pense même qu'il y a plusieurs "maladies" en une.
Certains comme moi se voient grandement calmé avec les dopagernique type Syfrol ou autres... d'autres pas...
Avant les docs avait du mal à diagnostiquer les sjsr maintenant j'ai l'impression qu'ils mettent tout dedans.


xx
Travail de nuit : maintenir un poids de forme

Démarré par santé-sur-le-net

0 Réponses
1468 Vues
Dernier message 04 mars 2015 à 13:34:11
par santé-sur-le-net