Auteur Sujet: Traitements  (Lu 283098 fois)

liliane34495

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 81
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #125 le: 04 juillet 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-07-02]Allô, moi c'est Steeve.

Je souffre du SJSR depuis 15 ans environ. Je ne prends aucun médicament et je m'efforce plutôt de réduire les risques d'apparition des symptomes ou de tenter des les éliminer lorsqu'ils apparaissent.

Moi les symptomes apparaissent lorsque je ne suis pas totalement au repos (ex. étendu sur le sofa, assis) et que mes activité ne requiert pas un gros niveau de concentration. Exemples typiques : Étendu sur le sofa à regarder la TV, ou assis à discuter avec des amis lors d'un souper.

Les symptômes sont une envie irrésistible de bouger les jambes et cela se concentre sur les mucles avant de mes cuisses.

Je n'ai aucun problème au niveau du sommeil. Je m'endors généralement en quelques minutes. Si toutefois je me couche avec les symptômes du syndrome, je dois m'efforcer de ne penser à rien. Du coup, les symptômes s'estombent très rapidement et je m'endors.

Mes trucs :

Pour tenter d'éviter l'apparition des symptômes :
J'étends mes jambes et je me concentre à ne plus les bouger pour que mes muscles soient parfaitement au repos. Ils tombent alors, à ce qu'il me semble, dans le même état que si je dormais.

Je cherche à ne porter que des culottes courtes à la maison. J'ai en effet remarquer que si je porte des pantalons longs, surtout moindrement serrés, les symptômes risquent d'apparaître assez rapidement.

Ce que je fais une fois l'apparition des symptômes...
Si ça adonne dans mon horaire, je me couche. C'est que des fois les symptômes apparaissent alors que je ne fais que "poireauter" devant la TV.

Toute intervention directe sur une des jambes semble avoir un impact. Ainsi, je peux prendre un appareil de massage et masser le muscle d'une des jambes (sur une seule des jambes ça suffit !!!). Je peux aussi replier mes jambes pour creer une pression sur le muscle, ce qui diminue drastiquement le désir de bouger. Je peux aussi donner quelques coup de poing (je ne parle pas de me défouler) pour provoquer un certain massage. Je peux également m'accroupir, ce qui compressera le muscle.

Je peux aussi choisir de changer d'activité. Faire quelque chose qui va occuper d'avantage mon esprit. Du coup, les symptômes vont disparaître. Par exemple, grignotter quelque chose en écoutant la tv peut aider (mais attention à ne pas devoir vous retrouver à consulter les site sur les régimes !!!). Pourquoi pas faire un sudoku en regardant la TV ?

Voilà !

[/quote]Bonjour Steeve, quel message encourageant ! et sans médicament,! merci pour toutes ces astuces. Je fais comme vous, sauf les coups de poing (je suis allergique à cela,) mais quel effort de volonté...vous avez. Vous dormez bien en plus!  Salutations.

denis39376

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #126 le: 11 juillet 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-06-16]Bonjour Robert,très heureuse d'apprendre que l'homéopathie vous réussit. Si vous voulez bien donner plus de renseignements!....Merci d'avance. Liliane le 16-06-06[/quote]Bonjour liliane dans votre message du 16.06.06 vous demandez à robert des renseignements concernant un traitement homéopathique contre le sjsr.
Ne supportant pas le "rivotril", je suis intéressé par cette information.
Merci de me la communiquer si robert vous a répondu.

liliane34495

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 81
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #127 le: 12 juillet 2006 à 00:00:00 »
Bonjour Denis,Joane.
    Denis, le nom du médicament homéopathique est AMANITA 75 et POCONEL 43. J'ai voulu en acheter, mais il manque la dilution qui n'était pas mentionnée dans le message.
     Joane, merci pour votre réponse. C'est ma conviction, et je n'en démordrai pas. Beaucoup de choses m'encouragent à croire à ma guérison. Deux jours à la plage avec mes petits fils m'ont donnée encore plus la joie de vivre de plus, tellement occupée, je n'ai pas pris Adartrel à midi. Je n'ai pas eu de crise dans la journée et je me serais bien passée de la dose du soir mais j'ai eu peur d'essayer, car au camping, la nuit...
   L'autre raison, c'est que un cousin, souffrant du SJSR et ne pouvant pas s'assoir un moment, ne souffre plus du tout de ses jambes. J'ai de toute façon,
la conviction, et j'en ai les preuves, que les médecins ne croient pas au pouvroir de la volonté sur le mental. Je m'auto-guérie, et ça marche. J'habite la région Bordelaise.
      Que dire de plus, espérez et persévérez. Mes salutations à tous et à toutes. A vous lire.

Liliane le 12-07-06

gilles39730

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #128 le: 22 juillet 2006 à 00:00:00 »
bonsoir a tous comme beaucoup je vie le symdrome jsr,j'ai 46 ans et sa doit faire 35 ans que mes nuits sont des fois plus que penibles . je n'ai pas de recettes miracles mais sans medocs j'arrive a gerer , moi aussi je m'endors tres tard ,et le seul remede que j'ai c'est soit dormir avec un gand ou une serviette de toilette humide et froide  bien froide sur les jambes surtout en ce moments avec la canicule qui sevit d'ailleurs je vais aller me coucher et je prends avec moi ma serviette qui est au congel voila en attendant un remede medicale essayer le mient .bonne nuit quand meme. gilles

stiiv39082

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #129 le: 25 juillet 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-07-02]Allô, moi c'est Steeve.

Je souffre du SJSR depuis 15 ans environ. Je ne prends aucun médicament et je m'efforce plutôt de réduire les risques d'apparition des symptomes ou de tenter des les éliminer lorsqu'ils apparaissent.

Moi les symptomes apparaissent lorsque je ne suis pas totalement au repos (ex. étendu sur le sofa, assis) et que mes activité ne requiert pas un gros niveau de concentration. Exemples typiques : Étendu sur le sofa à regarder la TV, ou assis à discuter avec des amis lors d'un souper.

Les symptômes sont une envie irrésistible de bouger les jambes et cela se concentre sur les mucles avant de mes cuisses.

Je n'ai aucun problème au niveau du sommeil. Je m'endors généralement en quelques minutes. Si toutefois je me couche avec les symptômes du syndrome, je dois m'efforcer de ne penser à rien. Du coup, les symptômes s'estombent très rapidement et je m'endors.

Mes trucs :

Pour tenter d'éviter l'apparition des symptômes :
J'étends mes jambes et je me concentre à ne plus les bouger pour que mes muscles soient parfaitement au repos. Ils tombent alors, à ce qu'il me semble, dans le même état que si je dormais.

Je cherche à ne porter que des culottes courtes à la maison. J'ai en effet remarquer que si je porte des pantalons longs, surtout moindrement serrés, les symptômes risquent d'apparaître assez rapidement.

Ce que je fais une fois l'apparition des symptômes...
Si ça adonne dans mon horaire, je me couche. C'est que des fois les symptômes apparaissent alors que je ne fais que "poireauter" devant la TV.

Toute intervention directe sur une des jambes semble avoir un impact. Ainsi, je peux prendre un appareil de massage et masser le muscle d'une des jambes (sur une seule des jambes ça suffit !!!). Je peux aussi replier mes jambes pour creer une pression sur le muscle, ce qui diminue drastiquement le désir de bouger. Je peux aussi donner quelques coup de poing (je ne parle pas de me défouler) pour provoquer un certain massage. Je peux également m'accroupir, ce qui compressera le muscle.

Je peux aussi choisir de changer d'activité. Faire quelque chose qui va occuper d'avantage mon esprit. Du coup, les symptômes vont disparaître. Par exemple, grignotter quelque chose en écoutant la tv peut aider (mais attention à ne pas devoir vous retrouver à consulter les site sur les régimes !!!). Pourquoi pas faire un sudoku en regardant la TV ?

Voilà !

[/quote]Tant mieux si mon message peut en encourager certains. Je l'ai écris en espérant donner quelques trucs.

Ceci dit, lorsque je parle de coups de poing, il ne faut pas voir là un geste de violence. L'idée est de simplement provoquer un petit massage. Je ferme le poing et je tape les muscles à petits coups, comme pour me faire un petit massage.

Voilà !

robert27784

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #130 le: 01 août 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-06-16]Bonjour Robert,très heureuse d'apprendre que l'homéopathie vous réussit. Si vous voulez bien donner plus de renseignements!....Merci d'avance. Liliane le 16-06-06[/quote]bonjour à tous,
un peu en retard dans mes réponses mais beaucoup de travail et seulement un ordi au boulot.
pour récapituler: 51 ans, très très sportif ( 15h/semaine minimu, course longue distance en montagne) mars 2005 grosses douleurs coup de pied dr et gche, puis les 2 tibias, surtout au repos et la nuit. après 2 mois d'examen SJSR détecté. perte du sommeil (1 à2 h / nuits). rivotril, et différent essai de médicaments.
etant adepte de la médecine naturelle, j'ai surfé sur le net, consulté des sites et de la doc sur l'homéopathie. a ce jour après 6 mois de traitement je n'ai plus de douleurs la nuit, j'ai repris la course 2 fois/sem, le vtt, la nat.j'ai qq picotement après les scéances au repos mais cela passe vite. je ne prends plus rien depuis 35 jrs.
traitement:
poconéol 43 ( 15 gttes/jrs au début puis diminution) agi sur les nerfs
zincum métalicum 5ch (5 gr le dimanche) agi sur les nerfs périphériques
Amanita complexe N°75 de lehning ( 20gtes/jrs au début puis diminuer) utilisé dans les fasciculations musculaires (paupières, jambes sans repos,
jus d'herbe d'orge ( de Green Magma) 1 cuièllere café/jrs avec cure de 2 ou 3 mois ( en magasin diététique.Le jus d'herbe d'orge a un excellent profil nutritionnel et de nombreux avantages. C'est un aliment parfait qui présente un ensemble complet de substances vitales. Il prévient les maladies d'origine nutritionnelles, augmente les capacités d'auto-guérison, aide à gérer le stress, fortifie le corps en l'aidant à se protéger lui-même contre les germes des maladies. Le jus d'herbe d'orge apporte parmi ses antioxydants la 2-0- Glycosylisovitexine (2-0-GIV) qui se révèle être un antioxydant très puissant, dont la présence n'a été détectée que dans l'herbe d'orge.
si informations complémentaire tapé le non des médicaments et recherché sur le net. si non mon mail robert_tamet@eliokem.com
bonne chance à tous.

robert27784

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #131 le: 01 août 2006 à 00:00:00 »
Bonjour à tous,
Pour récapituler: 51 ans, très très sportif (15h/semaine minimum, course longue distance en montagne) mars 2005 grosses douleurs coup de pied Dr et gche, puis les 2 tibias, surtout au repos et la nuit. Après 2 mois d'examens négatifs (IRM, scintigraphies, test neurologique avec parcours due courant, radio…etc: conclusion en mai 2005 SJSR bilatéral jbes.
Perte du sommeil (1 à2 h / nuits), très forte douleurs la journée en position assise.
Rivotril, et différent essai de médicaments. Gros problèmes gastriques et de nausée.
Etant adepte de la médecine naturelle, j'ai surfé sur le net, consulté des sites et de la doc sur l'homéopathie.
 A ce jour après 6 mois de traitement je n'ai plus de douleurs la nuit, j'ai repris la course 2 fois/sem., le vtt, la nat.j'ai qq picotement après les séances au repos mais cela passe vite. Je ne prends plus rien depuis 35 jrs.
Traitement:
Diminution café, thé, chocolat
Poconéol 43 (15 gttes/jrs au début puis diminution) agi sur les nerfs
zincum métalicum 5ch (5 gr le dimanche) agi sur les nerfs périphériques
Amanita complexe N°75 de lehning (20gtes/jrs au début puis diminuer) utilisé dans les fasciculations musculaires (paupières, jambes sans repos).
Jus d'herbe d'orge (de Green Magma) 1 cuillère café/jrs avec cure de 2 ou 3 mois (en magasin diététique. Le jus d'herbe d'orge a un excellent profil nutritionnel et de nombreux avantages. C'est un aliment parfait qui présente un ensemble complet de substances vitales. Il prévient les maladies d'origine nutritionnelles, augmente les capacités d'auto-guérison, aide à gérer le stress, fortifie le corps en l'aidant à se protéger lui-même contre les germes des maladies.
Le jus d'herbe d'orge apporte parmi ses antioxydants la 2-0- Glycosylisovitexine (2-0-GIV) qui se révèle être un antioxydant très puissant, dont la présence n'a été détectée que dans l'herbe d'orge.
Si informations complémentaire tapé le non des médicaments et recherché sur le net. Si non mail : robert_tamet@eliokem.com
Bonne chance à tous.

marie-claire40035

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #132 le: 01 août 2006 à 00:00:00 »
Bonsoir, je découvre votre site grâce à un ami ayant un site sur les médecines douces et il m'a communiquée votre adresse. Je suis atteinte depuis 6 mois environ du S.J.S.R et j'ai fini par en parler à ma toubib. Elle m'a prescrit du RIVOTRIL à raison de 2 gouttes le soir. Aucun effet. J'ai augmenté la dose jusqu'à 6 gouttes. Aucun résultat.Dès que je m'allonge, ça "démarre" et même épuisée, je dois me relever sans cesse pour marcher, me masser, passer mes cuisses et jambes à l'eau glacée, etc...rien ne change, sauf en inensité! Je pense augmenter le RIVOTRIL à 10 gouttes pour espérer une toute petite amélioration? Ce truc, le SJSR rend dingue! j'ai eu deux cancers aux deux reins(il m'en reste la moitié d'un seul) et je suis insuffisante rénale chronique. Je crois que je vais finir par aller consulter un autre médecin car ce syndrôme me pourrit la vie! (en plus de ce que j'ai déja) mais j'ai beau bouger, me lever, marcher, faire du step, massages, pas de repos! je me fatigue de plus en plus. Que puis-je faire? J'avoue même ^m'être donnée des coups de poings sur les cuisses, ne pouvant pas supporter cet état. Je m'épuise de plus en plus...merci si vous avez une solution pour mon cas précis, en tenant compte de mon insuffisance rénale. Merci beaucoup! Marie-Claire

liliane34495

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 81
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #133 le: 02 août 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-08-01]Bonjour à tous,
Pour récapituler: 51 ans, très très sportif (15h/semaine minimum, course longue distance en montagne) mars 2005 grosses douleurs coup de pied Dr et gche, puis les 2 tibias, surtout au repos et la nuit. Après 2 mois d'examens négatifs (IRM, scintigraphies, test neurologique avec parcours due courant, radio…etc: conclusion en mai 2005 SJSR bilatéral jbes.
Perte du sommeil (1 à2 h / nuits), très forte douleurs la journée en position assise.
Rivotril, et différent essai de médicaments. Gros problèmes gastriques et de nausée.
Etant adepte de la médecine naturelle, j'ai surfé sur le net, consulté des sites et de la doc sur l'homéopathie.
 A ce jour après 6 mois de traitement je n'ai plus de douleurs la nuit, j'ai repris la course 2 fois/sem., le vtt, la nat.j'ai qq picotement après les séances au repos mais cela passe vite. Je ne prends plus rien depuis 35 jrs.
Traitement:
Diminution café, thé, chocolat
Poconéol 43 (15 gttes/jrs au début puis diminution) agi sur les nerfs
zincum métalicum 5ch (5 gr le dimanche) agi sur les nerfs périphériques
Amanita complexe N°75 de lehning (20gtes/jrs au début puis diminuer) utilisé dans les fasciculations musculaires (paupières, jambes sans repos).
Jus d'herbe d'orge (de Green Magma) 1 cuillère café/jrs avec cure de 2 ou 3 mois (en magasin diététique. Le jus d'herbe d'orge a un excellent profil nutritionnel et de nombreux avantages. C'est un aliment parfait qui présente un ensemble complet de substances vitales. Il prévient les maladies d'origine nutritionnelles, augmente les capacités d'auto-guérison, aide à gérer le stress, fortifie le corps en l'aidant à se protéger lui-même contre les germes des maladies.
Le jus d'herbe d'orge apporte parmi ses antioxydants la 2-0- Glycosylisovitexine (2-0-GIV) qui se révèle être un antioxydant très puissant, dont la présence n'a été détectée que dans l'herbe d'orge.
Si informations complémentaire tapé le non des médicaments et recherché sur le net. Si non mail : robert_tamet@eliokem.com
Bonne chance à tous.
[/quote]Bonjour Robert, merci infiniment pour votre message (attendu). Je cours en acheter. Merci également pour vos encouragements, enfin quelqu'un qui pense comme moi... Je confirme une amélioration de ma santé, mais je reprends le sport doucement. Bonne chance à vous, et encore merci.Liliane le 2-8-06

liliane34495

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 81
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #134 le: 04 août 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-08-01]Bonsoir, je découvre votre site grâce à un ami ayant un site sur les médecines douces et il m'a communiquée votre adresse. Je suis atteinte depuis 6 mois environ du S.J.S.R et j'ai fini par en parler à ma toubib. Elle m'a prescrit du RIVOTRIL à raison de 2 gouttes le soir. Aucun effet. J'ai augmenté la dose jusqu'à 6 gouttes. Aucun résultat.Dès que je m'allonge, ça "démarre" et même épuisée, je dois me relever sans cesse pour marcher, me masser, passer mes cuisses et jambes à l'eau glacée, etc...rien ne change, sauf en inensité! Je pense augmenter le RIVOTRIL à 10 gouttes pour espérer une toute petite amélioration? Ce truc, le SJSR rend dingue! j'ai eu deux cancers aux deux reins(il m'en reste la moitié d'un seul) et je suis insuffisante rénale chronique. Je crois que je vais finir par aller consulter un autre médecin car ce syndrôme me pourrit la vie! (en plus de ce que j'ai déja) mais j'ai beau bouger, me lever, marcher, faire du step, massages, pas de repos! je me fatigue de plus en plus. Que puis-je faire? J'avoue même ^m'être donnée des coups de poings sur les cuisses, ne pouvant pas supporter cet état. Je m'épuise de plus en plus...merci si vous avez une solution pour mon cas précis, en tenant compte de mon insuffisance rénale. Merci beaucoup! Marie-Claire[/quote]Bonjour Marie Claire, je vous conseille de consulter un spécialiste, il existe un médicament : ADARTREL pour le SJSR. (Efficace.)Bon courage salutations
 
liliane  le 04 08 06





 
 





stephane40677

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #135 le: 19 août 2006 à 00:00:00 »
bonjour
je souffre du sjsr depuis plusieurs années l'adartrel à 3 mg /j m'a calmée le probléme est que je suis enceinte de 1 mois et demi et que j'ai pris ce médicament pendant le premier mois de grossesse Quels sont les risques et que peut-on prendre d'autre dans ce cas ? cordialement

lise40678

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #136 le: 19 août 2006 à 00:00:00 »
Bonjour,
Je viens de découvrir ce site et je constate avec plaisir qu'on parle enfin abondamment d'un syndrome qui, il n'y a pas si longtemps, était considéré comme une lubie.  Pour ma part, je souffre du syndrome des jambes sans repos depuis environ 30 ans bien que le diagnostic n'ait été posé qu'il y a quelques années.

J'ai surnomé mon problème "tapia" par dérision et je crois que je suis en bonne voie pour m'en débarasser.  Dans mon cas, c'est le devant des cuisses qui est affecté et le problème surgit en milieu d'après-midi, tous les jours.  Exit les soirées au restaurant, le cinéma et les voyages en avion me rendaient carrément folle.

J'ai voulu participer à un groupe de recherche mais on m'a refusée parce que je prenais des anti-dépresseur.  On m'a par contre suggéré de prendre du Mirapex, un médicament pour le Parkinson.  La première fois que je l'ai essayé, miracle, au bout de vingt minutes, je n'étais plus incommodée.  La deuxième fois, zéro, aucun résultat.  Par contre, ce médicament donne de bons résultats pour ma soeur qui souffre occasionnellement du même problème.

Contrairement à la majorité d'entre-vous, je n'ai pas de problème d'insomnie.  En fait, j'allais me coucher quand je n'en pouvais plus et c'était le seul moyen dont je disposais pour ne pas assassiner mon prochain.

Il y a environ un an, un remède de bonne femme m'a été suggéré.  Il s'agissait de placer un savon "Ivory" (j'espère que l'équipe de modération laissera passer cette mini publicité) sous les draps du lit.  Comme je n'ai pas de problème la nuit, le savon n'a rien donné.  Mais j'ai eu l'idée de le transporter sur moi toute la journée.  Je sais que cela parait stupide mais après 6 mois de ce traitement, je n'ai plus de problème, pour peu que je n'oublie pas mon savon.

J'ai peine à croire que ce soit un hasard puisque le syndrome revient dès que je passe une journée sans mon savon et il redisparait après quelques heures quand je remet mon savon dans ma poche.  Quand le savon est trop sec, je le rape un peu pour enlever la partie séchée et je suis bonne pour encore quelques semaines.  Pas compliqué, très économique, un peu encombrant, mais très efficace pour moi.

J'ignore si le savon Ivory est disponible en Europe, je suis du Canada.  J'ignore si une autre marque ferait le même effet.

Je suggère à tous de l'essayer.  Au point où nous en sommes quand on souffre de ce syndrome, on n'en est pas à un savon près et qui sait, si cela fonctionne pour moi, cela fonctionnera peut-être pour quelques autres.

Bonne chance.


eliane40738

  • Professionnel de santé
  • Nouveau venu
  • ***
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #137 le: 21 août 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-04-17]Bonjour a tous

Voia, je m'apelle clotilde j'ai 21ans et j'ai ete diagnostique atteint du syndrome des jambes sans repos il y a 6 mois.J'ai essayer l'adartrel( 3mg) mais j'ai du arretee car avec mon ami nous essayons dde faire un enfant peu de temps apres j'ai fais une fausse couche l'adartrel suite a different examen est la cause. Suite a ca le medecin du chu ma prescrit du ricvotril non contre indique dans la grossesse jen etait a 32gouttes par jours depuis peu jai du arrete car cela me fais dormir toute la journee.
J'aurais aimee avoir du soutien de votre part car je me sens un peu seul et desemparee.De plus j'aurais aimee savoir s des personnes ont fait un dossier cotorep? car je ne me sens pas la force de travaille le medicament m'assome et san traitement jai kan je me leve suite a une position assise prolongee des perte dequilibre.Merci

Clotilde[/quote]bonjon clotilde                                                              j j ai le sindrome des jambes sans repos depuis 1 ans et demi  jai pris le rivotril pandant 3 mois j etait a 15 gouttes par jour rien ni fesais a par que j ai pris 10 kilo  acctuellement je prend adartrel 1g5 .il parait que sais un manque de fer  qui fait apparaitre cette maladie  j avais que 38 de fer maintenant j ai 55 mais le docteur me dit qu il faudrais arriver a 100  150 car le manque de fer c est les globulle rouge  on a pas de defence et on s affaibli rapidement .pour la cotorep j ai fait le dossier .je suis passer devant different docteur et la je suis en attente du taux d invalidite mais il ne faut pas trop y croire .eliane

sophie40868

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #138 le: 24 août 2006 à 00:00:00 »
Bonjour,
Je m'appelle sophie, j'ai 32 ans et viens d'apprendre que je souffrais de SJSR (j'ai cru a des problèmes lombaires, voir insuffisance veineuse... ).
Sur le site il est dit qu'éviter le café et le thé peut soulager (j'en bois beaucoup c'est vrai) mais une question: est ce valable aussi pour le déca ou le thé déthéiné? j'ignore si la substance (xanthine) est liée ou non à la caféine.
Merci. Et bon courage à tous, c'est pénible!

antoine40985

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #139 le: 27 août 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-06-15]Bonjour

Je suis nouvelle sur le forum. Je me presente je m'appelle Angelique, j'ai 21 ans je vis a nimes et je suis auxilliaire de vie. En faite cela fait plusieurs mois que je souffrait de ce mal :fourmillement, brulure, picotement, flexion de mes jambes dans la nuit... mais je pensais que c'etait du a des simples crampes ou de la fatigue. Mais ses derniers mois les crises etait de plus en plus frequente et a repetition. Parfois mes crises me reveille 3 a 4 fois dans la meme nuit et je ne sais pas quoi faire je lutte contre la douleur. Puis apres une grosse crise la douleur continu dans la journee, j'ai mal dans mes jambes j'ai des tirement des fourmillement. Le medecin ma mis sous traitement pour l'instant le medicament s'appelle : Rivotril aujourd'hui c le premier jour que je l'ai pris et tout ce que je peux vous dire c qu'il me fais beaucoup somnoller !!

Ma foi, je me sens un peu perdu dans tout ca, j'ai plein de question dans me tete et je ne sais par ou commencer. J'ai besoin de me comprendre cette maladie alors si vous pouviez m'aider !! Je vous laisse mon adresse e-mail : nesrinou@hotmail.fr

Merci et bon courage a tous.[/quote]Bonjour Angélique,

le rivotril c'est juste bien pour dormir. Moi, mon medecin me donne depuis deux ans du CELANCE (trois fois par jour 0,25mg) et ça me permet enfin de dormir à peu près correctement. Demande en à ton medecin, cela devrait t'aider.

Bon courage et bonne chance

Antoine

clotilde28176

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #140 le: 28 août 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-08-19]bonjour
je souffre du sjsr depuis plusieurs années l'adartrel à 3 mg /j m'a calmée le probléme est que je suis enceinte de 1 mois et demi et que j'ai pris ce médicament pendant le premier mois de grossesse Quels sont les risques et que peut-on prendre d'autre dans ce cas ? cordialement[/quote]Bonjour,
Il y a certain risque en prenant de l'adartrel notamment des  malformations, le seul medicament que tu peux prendre est le rivotril.
Voila

jean37533

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #141 le: 31 août 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-08-19]Bonjour,
Je viens de découvrir ce site et je constate avec plaisir qu'on parle enfin abondamment d'un syndrome qui, il n'y a pas si longtemps, était considéré comme une lubie.  Pour ma part, je souffre du syndrome des jambes sans repos depuis environ 30 ans bien que le diagnostic n'ait été posé qu'il y a quelques années.

J'ai surnomé mon problème "tapia" par dérision et je crois que je suis en bonne voie pour m'en débarasser.  Dans mon cas, c'est le devant des cuisses qui est affecté et le problème surgit en milieu d'après-midi, tous les jours.  Exit les soirées au restaurant, le cinéma et les voyages en avion me rendaient carrément folle.

J'ai voulu participer à un groupe de recherche mais on m'a refusée parce que je prenais des anti-dépresseur.  On m'a par contre suggéré de prendre du Mirapex, un médicament pour le Parkinson.  La première fois que je l'ai essayé, miracle, au bout de vingt minutes, je n'étais plus incommodée.  La deuxième fois, zéro, aucun résultat.  Par contre, ce médicament donne de bons résultats pour ma soeur qui souffre occasionnellement du même problème.

Contrairement à la majorité d'entre-vous, je n'ai pas de problème d'insomnie.  En fait, j'allais me coucher quand je n'en pouvais plus et c'était le seul moyen dont je disposais pour ne pas assassiner mon prochain.

Il y a environ un an, un remède de bonne femme m'a été suggéré.  Il s'agissait de placer un savon "Ivory" (j'espère que l'équipe de modération laissera passer cette mini publicité) sous les draps du lit.  Comme je n'ai pas de problème la nuit, le savon n'a rien donné.  Mais j'ai eu l'idée de le transporter sur moi toute la journée.  Je sais que cela parait stupide mais après 6 mois de ce traitement, je n'ai plus de problème, pour peu que je n'oublie pas mon savon.

J'ai peine à croire que ce soit un hasard puisque le syndrome revient dès que je passe une journée sans mon savon et il redisparait après quelques heures quand je remet mon savon dans ma poche.  Quand le savon est trop sec, je le rape un peu pour enlever la partie séchée et je suis bonne pour encore quelques semaines.  Pas compliqué, très économique, un peu encombrant, mais très efficace pour moi.

J'ignore si le savon Ivory est disponible en Europe, je suis du Canada.  J'ignore si une autre marque ferait le même effet.

Je suggère à tous de l'essayer.  Au point où nous en sommes quand on souffre de ce syndrome, on n'en est pas à un savon près et qui sait, si cela fonctionne pour moi, cela fonctionnera peut-être pour quelques autres.

Bonne chance.

[/quote]hello du canada... au point ou j'en suis pourquoi pas essayer ce savon miracle, mais pas de chance, pas de traces de ce savon en europe, si les douanes laissent passer un tel produit des frontieres, serais tu pretes à m'en envoyer ? bien sur je reglerais les frais et autres, amitiés, Jp.

c?line41189

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #142 le: 01 septembre 2006 à 00:00:00 »
Je viens de découvrir ce site à l'instant. Je ne suis pas seule!!!. J'habite la région nantaise. Le dyagnositique a été posé mi juin par une neurolgue. Je suis arrivée en consultation avec une petite idée de ce que j'avais. Fruit de mes lectures. Le traitement est finallement de l'Adartrel, je suis à 2mg. Je souhaite une grossesse. J'ai avertie le neurologue de mon souhait d'enfant. J'attends toujours sa réponse entre la compatibilité de l'Adartrel et une grossesse! En lisant les messages je viens de découvrir qu'il y a des risques. Clothile, vraissemblablement tu es sur la région nantaise; Serait-il possible de prendre contact.
Céline 01.09.2006

liliane34495

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 81
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #143 le: 03 septembre 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-08-19]Bonjour,
Je viens de découvrir ce site et je constate avec plaisir qu'on parle enfin abondamment d'un syndrome qui, il n'y a pas si longtemps, était considéré comme une lubie.  Pour ma part, je souffre du syndrome des jambes sans repos depuis environ 30 ans bien que le diagnostic n'ait été posé qu'il y a quelques années.

J'ai surnomé mon problème "tapia" par dérision et je crois que je suis en bonne voie pour m'en débarasser.  Dans mon cas, c'est le devant des cuisses qui est affecté et le problème surgit en milieu d'après-midi, tous les jours.  Exit les soirées au restaurant, le cinéma et les voyages en avion me rendaient carrément folle.

J'ai voulu participer à un groupe de recherche mais on m'a refusée parce que je prenais des anti-dépresseur.  On m'a par contre suggéré de prendre du Mirapex, un médicament pour le Parkinson.  La première fois que je l'ai essayé, miracle, au bout de vingt minutes, je n'étais plus incommodée.  La deuxième fois, zéro, aucun résultat.  Par contre, ce médicament donne de bons résultats pour ma soeur qui souffre occasionnellement du même problème.

Contrairement à la majorité d'entre-vous, je n'ai pas de problème d'insomnie.  En fait, j'allais me coucher quand je n'en pouvais plus et c'était le seul moyen dont je disposais pour ne pas assassiner mon prochain.

Il y a environ un an, un remède de bonne femme m'a été suggéré.  Il s'agissait de placer un savon "Ivory" (j'espère que l'équipe de modération laissera passer cette mini publicité) sous les draps du lit.  Comme je n'ai pas de problème la nuit, le savon n'a rien donné.  Mais j'ai eu l'idée de le transporter sur moi toute la journée.  Je sais que cela parait stupide mais après 6 mois de ce traitement, je n'ai plus de problème, pour peu que je n'oublie pas mon savon.

J'ai peine à croire que ce soit un hasard puisque le syndrome revient dès que je passe une journée sans mon savon et il redisparait après quelques heures quand je remet mon savon dans ma poche.  Quand le savon est trop sec, je le rape un peu pour enlever la partie séchée et je suis bonne pour encore quelques semaines.  Pas compliqué, très économique, un peu encombrant, mais très efficace pour moi.

J'ignore si le savon Ivory est disponible en Europe, je suis du Canada.  J'ignore si une autre marque ferait le même effet.

Je suggère à tous de l'essayer.  Au point où nous en sommes quand on souffre de ce syndrome, on n'en est pas à un savon près et qui sait, si cela fonctionne pour moi, cela fonctionnera peut-être pour quelques autres.

Bonne chance.

[/quote]Bonsoir Lise,
Moi aussi, je suis prète à essayer ce savon. En tout cas, merci d'avoir suggéré cela, j'essais d'en trouver . Bonne continuation. Amitiés Liliane le 04-09-06

marie-claire40035

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #144 le: 03 septembre 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-08-19]Bonjour,
Je viens de découvrir ce site et je constate avec plaisir qu'on parle enfin abondamment d'un syndrome qui, il n'y a pas si longtemps, était considéré comme une lubie.  Pour ma part, je souffre du syndrome des jambes sans repos depuis environ 30 ans bien que le diagnostic n'ait été posé qu'il y a quelques années.

J'ai surnomé mon problème "tapia" par dérision et je crois que je suis en bonne voie pour m'en débarasser.  Dans mon cas, c'est le devant des cuisses qui est affecté et le problème surgit en milieu d'après-midi, tous les jours.  Exit les soirées au restaurant, le cinéma et les voyages en avion me rendaient carrément folle.

J'ai voulu participer à un groupe de recherche mais on m'a refusée parce que je prenais des anti-dépresseur.  On m'a par contre suggéré de prendre du Mirapex, un médicament pour le Parkinson.  La première fois que je l'ai essayé, miracle, au bout de vingt minutes, je n'étais plus incommodée.  La deuxième fois, zéro, aucun résultat.  Par contre, ce médicament donne de bons résultats pour ma soeur qui souffre occasionnellement du même problème.

Contrairement à la majorité d'entre-vous, je n'ai pas de problème d'insomnie.  En fait, j'allais me coucher quand je n'en pouvais plus et c'était le seul moyen dont je disposais pour ne pas assassiner mon prochain.

Il y a environ un an, un remède de bonne femme m'a été suggéré.  Il s'agissait de placer un savon "Ivory" (j'espère que l'équipe de modération laissera passer cette mini publicité) sous les draps du lit.  Comme je n'ai pas de problème la nuit, le savon n'a rien donné.  Mais j'ai eu l'idée de le transporter sur moi toute la journée.  Je sais que cela parait stupide mais après 6 mois de ce traitement, je n'ai plus de problème, pour peu que je n'oublie pas mon savon.

J'ai peine à croire que ce soit un hasard puisque le syndrome revient dès que je passe une journée sans mon savon et il redisparait après quelques heures quand je remet mon savon dans ma poche.  Quand le savon est trop sec, je le rape un peu pour enlever la partie séchée et je suis bonne pour encore quelques semaines.  Pas compliqué, très économique, un peu encombrant, mais très efficace pour moi.

J'ignore si le savon Ivory est disponible en Europe, je suis du Canada.  J'ignore si une autre marque ferait le même effet.

Je suggère à tous de l'essayer.  Au point où nous en sommes quand on souffre de ce syndrome, on n'en est pas à un savon près et qui sait, si cela fonctionne pour moi, cela fonctionnera peut-être pour quelques autres.

Bonne chance.

[/quote]Bonjour, hé bien, moi aussi, j'an entendu parler du savon placé sous les draps! il y a assez peu de temps par une gentille grand-mère de 84 ans; j'ai tenté, mais à part une bonne odeur de savonnette au matin, guère d'amélioration, à moins qu'il ne faille utiliser un savon d'une certaine marque, ce qui est possible, tout moyen pour nous soulager de cette maladie étant bon à prendre et à essayer! si cela fait effet pour vous, merci de me le dire quand vous aurez expérimenté; amicalament. marie-claire.lemercerre@wanadoo.fr  bon courage à vous!

joane31317

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 23
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #145 le: 06 septembre 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-08-19]Bonjour,
Je viens de découvrir ce site et je constate avec plaisir qu'on parle enfin abondamment d'un syndrome qui, il n'y a pas si longtemps, était considéré comme une lubie.  Pour ma part, je souffre du syndrome des jambes sans repos depuis environ 30 ans bien que le diagnostic n'ait été posé qu'il y a quelques années.

J'ai surnomé mon problème "tapia" par dérision et je crois que je suis en bonne voie pour m'en débarasser.  Dans mon cas, c'est le devant des cuisses qui est affecté et le problème surgit en milieu d'après-midi, tous les jours.  Exit les soirées au restaurant, le cinéma et les voyages en avion me rendaient carrément folle.

J'ai voulu participer à un groupe de recherche mais on m'a refusée parce que je prenais des anti-dépresseur.  On m'a par contre suggéré de prendre du Mirapex, un médicament pour le Parkinson.  La première fois que je l'ai essayé, miracle, au bout de vingt minutes, je n'étais plus incommodée.  La deuxième fois, zéro, aucun résultat.  Par contre, ce médicament donne de bons résultats pour ma soeur qui souffre occasionnellement du même problème.

Contrairement à la majorité d'entre-vous, je n'ai pas de problème d'insomnie.  En fait, j'allais me coucher quand je n'en pouvais plus et c'était le seul moyen dont je disposais pour ne pas assassiner mon prochain.

Il y a environ un an, un remède de bonne femme m'a été suggéré.  Il s'agissait de placer un savon "Ivory" (j'espère que l'équipe de modération laissera passer cette mini publicité) sous les draps du lit.  Comme je n'ai pas de problème la nuit, le savon n'a rien donné.  Mais j'ai eu l'idée de le transporter sur moi toute la journée.  Je sais que cela parait stupide mais après 6 mois de ce traitement, je n'ai plus de problème, pour peu que je n'oublie pas mon savon.

J'ai peine à croire que ce soit un hasard puisque le syndrome revient dès que je passe une journée sans mon savon et il redisparait après quelques heures quand je remet mon savon dans ma poche.  Quand le savon est trop sec, je le rape un peu pour enlever la partie séchée et je suis bonne pour encore quelques semaines.  Pas compliqué, très économique, un peu encombrant, mais très efficace pour moi.

J'ignore si le savon Ivory est disponible en Europe, je suis du Canada.  J'ignore si une autre marque ferait le même effet.

Je suggère à tous de l'essayer.  Au point où nous en sommes quand on souffre de ce syndrome, on n'en est pas à un savon près et qui sait, si cela fonctionne pour moi, cela fonctionnera peut-être pour quelques autres.

Bonne chance.

[/quote]Bonjour Lise,

Merci pour votre message et informations intéressantes. Si j'ai bien compris votre message, vous ne prendriez plus d'autres médicaments, vous portez seulement ce savon sur vous...est-ce bien ça?

Oui, j'aimerais bien essayé ce savon Ivory, mais je ne le trouve pas en Suisse. Pourriez-vous me dire la composition de ce savon, je pourrais peut-être me le procurer sous une autre marque.

Si vous décidez d'envoyer ces savons à Jean (vu son message-réponse) ajoutez en pour moi et je prendrai contact avec Jean pour la suite.

Actuellement je ne peux pas me passer d'adartrel malgré ses effets secondaires et fais un régime alimentaire, mais suis toujours à la recherche de médic. naturels. Cela fais 50 ans que je souffre du sjsr et ce mal a toujours progressé. Cette nuit, par ex. a été cauchemardesque, malgré adartrel, somnifère, Amanita 75 produit homéopathique,  massage à l'arnica et douches froides...heureusement que ce sjsr n'a pas cette intensité toutes les nuits!

Dans l'attente de vos réponses, vous souhaite tout de bon et bonne continuation
Joane

alain41650

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #146 le: 12 septembre 2006 à 00:00:00 »
CELA  FAIT PLUS  DE 10 ANS QUE  JE DORS 1 H  MAXI  PAR  NUIT VOIRE  PAS  DU  TOUT  L ADARTREL NE  FAIS  RIEN DU  TOUT LES  BAIN  FROID  PAS  MIEUX
POUR  L INSTANT JE  PREND  DU DEXTROPROPOXYPHENE 2 A6  GELULES  PAR JOUR
LE  RESULTAT  EST MOYEN AU  DEBUT TRES  BIEN MAIS AU BOUT DE 6 MOIS  CELA FAIT
MOINS  D EFAIT SI VOUS  CONAISSEZ UN BON  REMEDE MERCI  DE  ME LE  COMUNIQUER
JE  N AI  PAS  LE  DROIT A  L ASPIRINE

ALAIN  51  ANS  CHERBOURG

ivan41902

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #147 le: 18 septembre 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-09-12]CELA  FAIT PLUS  DE 10 ANS QUE  JE DORS 1 H  MAXI  PAR  NUIT VOIRE  PAS  DU  TOUT  L ADARTREL NE  FAIS  RIEN DU  TOUT LES  BAIN  FROID  PAS  MIEUX
POUR  L INSTANT JE  PREND  DU DEXTROPROPOXYPHENE 2 A6  GELULES  PAR JOUR
LE  RESULTAT  EST MOYEN AU  DEBUT TRES  BIEN MAIS AU BOUT DE 6 MOIS  CELA FAIT
MOINS  D EFAIT SI VOUS  CONAISSEZ UN BON  REMEDE MERCI  DE  ME LE  COMUNIQUER
JE  N AI  PAS  LE  DROIT A  L ASPIRINE

ALAIN  51  ANS  CHERBOURG [/quote]Bonjour,

Franck, 43 ans. je prend du madopar 125 mgr ou j'ai eu pris également du madopar 250 mgr DR (DR = retard)

Pour ma part la "maladie" évolue, et maintenant je prend du "sifrol" 0.25 associé au madopar 125 mgr.

Le madopar a haute dose rend nerveux et irritable raison (l'insomnie également !) raison pour laquelle j'essai progressivement de l'éliminer au profit du Sifrol.
En espérent que cela puisse vous aider
Meilleures salutations
Franck Neuchâtel / Suisse

Je dois dire que les résultats sont très bons et que depuis 5 ans je dors ... enfin !

alix32678

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #148 le: 26 septembre 2006 à 00:00:00 »
Bonjour à tous, on m'a diagnostiqué le SJSR il y a 1 an. J'ai d'abord pris de l'Adartrel. J'étais alors fatigué le matin et un peu moins le soir. Finalement mon médecin m'a prescrit du Sifrol. C'est un peu mieux... Je suis toujours épuisé, somnolent pendant la journée. Je suis père de 2 enfants en bas age (3 ans et 18 mois) et j'ai du mal à en profiter.
Il y a 3 ans on m'a diagnostiqué une hémochromatose. J'ai essayé de trouvé une relation entre les 2 maladies, mais niet!
Si vous avez des infos à me donner pour que j'aille mieux... JE VOUS EN REMERCIE!!!

François

liliane34495

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 81
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #149 le: 28 septembre 2006 à 00:00:00 »
[quote date =2006-09-26]Bonjour à tous, on m'a diagnostiqué le SJSR il y a 1 an. J'ai d'abord pris de l'Adartrel. J'étais alors fatigué le matin et un peu moins le soir. Finalement mon médecin m'a prescrit du Sifrol. C'est un peu mieux... Je suis toujours épuisé, somnolent pendant la journée. Je suis père de 2 enfants en bas age (3 ans et 18 mois) et j'ai du mal à en profiter.
Il y a 3 ans on m'a diagnostiqué une hémochromatose. J'ai essayé de trouvé une relation entre les 2 maladies, mais niet!
Si vous avez des infos à me donner pour que j'aille mieux... JE VOUS EN REMERCIE!!!

François
[/quote]bonjour François,
 L'Hémochomathose est une surcharge en fer qui provoque beaucoup de douleurs et surtout de fatigue. Avez-vous fait faire le taux de saturation de la ferrine et de la transferrine ? L'aspirine est déconseillée ainsi que la vitamine C. On dit que les saignées sont un bon remède pour illiminer du fer.
Cette maladie donne des douleurs dans les muscles, les os, les nerfs. Vous êtes jeune, plus on traite de cette façon, plus vite on en guérit.(source Internet). Puisque le SJSR est un problème de fer!.....
Mon SJSR à moi, serait un manque de Dopamine, pour lequel Adartrel a été extrèmement efficace et m'a sauvé la vie...... Courage amitiés Liliane le 28-09-06


xx
Traitements naturels

Démarré par Kruiss

4 Réponses
2168 Vues
Dernier message 19 mai 2019 à 22:27:26
par nicmar
xx
traitements trouble bipolaire

Démarré par Sabbrina

20 Réponses
5242 Vues
Dernier message 15 avril 2017 à 19:20:09
par Inconnu
xx
Quels traitements pour l'hypersomnie?

Démarré par santé-sur-le-net

11 Réponses
13054 Vues
Dernier message 14 octobre 2018 à 13:25:42
par Zarawoh