Auteur Sujet: Traitements  (Lu 184752 fois)

brigitte131452

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #700 le: 20 mars 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-03-10]Bonsoir à tous,

L'acupuncture peut être d'un très grand secours. Depuis que je suis traitée, je ne ressens plus rien de ces terribles symptômes qui m'ont empêchée de dormir pendant plus de 5 ans...
Courage et n'hésitez pas à consulter ![/quote]merci bea

pascal135069

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #701 le: 30 mars 2014 à 00:00:00 »
Bonjour a tous j'ai le syndrome depuis longtemps mais depuis 1 an mon médecin ma prescrit du dicodin un médicament qui agit sur 12 heure c'est de la codeine pure et c'est très efficace en ce qui me concerne je suis convaincu que cela viens d'un nœud émotionnel chez moi en tout cas  je pense essayer l’acupuncture mon traitement n'est pas lourd contrairement au traitement du neurologue qui ne marchait pas désormais je dors bien.

janet135100

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #702 le: 01 avril 2014 à 00:00:00 »
Bonjour

On m'a découvert un sjsr en 2007 après plus de 25 ans d'insomnie.
Je suis traitée actuellement avec du modopar 2 fois 62.5 mg et une fois 125 mg avant le coucher. Je regarde toutes les heures passées chaque nuit et ça devient insupportable. Douleurs, sensation de brûlures aux pieds, décharges dans les membres inférieurs et supérieurs, l'enfer... Mon psy veut stopper le modopar pour passer à la morphine. J'aimerais savoir si quelqu'un d'entre vous est sous morphine également et est-ce que cela vous soulage ?
merci pour votre réponse

Christiane130416

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 16
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #703 le: 02 avril 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-04-01]Bonjour

On m'a découvert un sjsr en 2007 après plus de 25 ans d'insomnie.
Je suis traitée actuellement avec du modopar 2 fois 62.5 mg et une fois 125 mg avant le coucher. Je regarde toutes les heures passées chaque nuit et ça devient insupportable. Douleurs, sensation de brûlures aux pieds, décharges dans les membres inférieurs et supérieurs, l'enfer... Mon psy veut stopper le modopar pour passer à la morphine. J'aimerais savoir si quelqu'un d'entre vous est sous morphine également et est-ce que cela vous soulage ?
merci pour votre réponse[/quote]Bonjour Janet,
Avant de passer à la morphine, avez-vous déjà essayé les antiépileptiques ?
Lyrica par exemple, soulage mieux, pour certaines personnes atteintes du sjsr, que les antiparkinsoniens.
Cordialement.

dominique134862

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #704 le: 06 avril 2014 à 00:00:00 »
Bonjour,
Je souffre du SJSR. Je ne supporte pas les médicaments "courants" : adartrel, sifrol...prescrits par mon neurologue
Contrairement à beaucoup de personnes, je m'endors facilement. Je souffre beaucoup plus en journée (douleurs des pieds, difficultés à supporter les vêtements, jambes "en feu"). Travaillant debout, les journées sont difficiles. Sensation de fatigue générale. Je me couche fatiguée avec des jambes et pieds douloureux, et je me réveille aussi fatiguée...
Merci pour vos témoignages / conseils... si vous êtes dans mon cas.
Je tente l'acupuncture....
Est ce que quelqu'un a essayé consultation avec magnétiseur???
Merci

Christiane130416

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 16
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #705 le: 08 avril 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-04-06]Bonjour,
Je souffre du SJSR. Je ne supporte pas les médicaments "courants" : adartrel, sifrol...prescrits par mon neurologue
Contrairement à beaucoup de personnes, je m'endors facilement. Je souffre beaucoup plus en journée (douleurs des pieds, difficultés à supporter les vêtements, jambes "en feu"). Travaillant debout, les journées sont difficiles. Sensation de fatigue générale. Je me couche fatiguée avec des jambes et pieds douloureux, et je me réveille aussi fatiguée...
Merci pour vos témoignages / conseils... si vous êtes dans mon cas.
Je tente l'acupuncture....
Est ce que quelqu'un a essayé consultation avec magnétiseur???
Merci[/quote]Bonjour Dominique,
En principe lorsqu'on est debout les douleurs due au sjsr disparaissent. Vous avez peut-être en plus des problèmes circulatoires ou autres.
Pour ma part, en plus du syndrome, j'ai une autre maladie rare dans les jambes et les pieds : l'Erythermalgie, lorsque je reste longtemps debout ou piétine, ou à la chaleur, j'ai les pieds qui deviennent brûlants et parfois jusque dans les jambes. C'est une maladie également neurologique qui touche les nerfs des vaisseaux. Il n'y a guère de traitement et les douleurs disparaissent au repos ou avec de l'eau froide.
Je ne supportais pas non plus Adartrel ou Sifrol mais dans les deux cas, j'étais soulagée avec Lyrica.
Vous cumulez peut-être aussi 2 pathologies différentes.  

dominique134862

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #706 le: 09 avril 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-04-06]Bonjour,
Je souffre du SJSR. Je ne supporte pas les médicaments "courants" : adartrel, sifrol...prescrits par mon neurologue
Contrairement à beaucoup de personnes, je m'endors facilement. Je souffre beaucoup plus en journée (douleurs des pieds, difficultés à supporter les vêtements, jambes "en feu"). Travaillant debout, les journées sont difficiles. Sensation de fatigue générale. Je me couche fatiguée avec des jambes et pieds douloureux, et je me réveille aussi fatiguée...
Merci pour vos témoignages / conseils... si vous êtes dans mon cas.
Je tente l'acupuncture....
Est ce que quelqu'un a essayé consultation avec magnétiseur???
Merci[/quote]Bonjour Christiane,
Tout d'abord, un très grand MERCI pour avoir pris le temps de m'écrire. Je me suis faite opérée des varices l'année dernière et c'est suite à l'opération que je me suis rendue compte que cela n'avait rien changé à mes sensations de fourmillements,forte chaleur des jambes et des pieds. Suite à cela, mon médecin m'a prescrit  du lyrica. Cela devait tout de même calmer un peu. Mais les symptômes étant toujours présents, j'ai vu un neurologue en début de cette année. Les médicaments prescrits m'ont totalement mis "la tête à l'envers" avec très peu d'amélioration.Mon travail est très difficile en fin d'année. J'avais accumulé une fatigue générale. Je tente actuellement l'acupuncture (2 séances), je me sens moins fatiguée mais pour l'instant peu efficace sur les jambes et pieds...
J'ai traité mes demi jambe au lazer (pour bruleur bulbes des poils). d'après l'acupuncteur, cela a peut être été le déclencheur??
Avez vous essayé de consulter un magnétiseur?? ou autres choses??
Souffrez vous également plus en journée que la nuit??
Pour ma part, je me couche avec mon mal et je me réveille avec... Par contre, je dors la nuit. c'est pourquoi j'ai du mal à suivre.
Autre question, qui vous a diagnostiqué votre maladie??
Un très grand merci pour votre futur message.

Christiane130416

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 16
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #707 le: 10 avril 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-04-06]Bonjour,
Je souffre du SJSR. Je ne supporte pas les médicaments "courants" : adartrel, sifrol...prescrits par mon neurologue
Contrairement à beaucoup de personnes, je m'endors facilement. Je souffre beaucoup plus en journée (douleurs des pieds, difficultés à supporter les vêtements, jambes "en feu"). Travaillant debout, les journées sont difficiles. Sensation de fatigue générale. Je me couche fatiguée avec des jambes et pieds douloureux, et je me réveille aussi fatiguée...
Merci pour vos témoignages / conseils... si vous êtes dans mon cas.
Je tente l'acupuncture....
Est ce que quelqu'un a essayé consultation avec magnétiseur???
Merci[/quote]Bonjour Dominique,
Je comprends que vous soyez un peu déboussolée avec les symptômes que vous décrivez. Ceux-ci ne correspondent pas tout à fait au sjsr.
Les fourmillements, agacements et chaleur dans les jambes se produisent surtout en position assise ou couchée, obligeant les personnes à se lever pour que ça passe. Alors que vous, vous semblez bien dormir la nuit et le mal est déjà présent en vous couchant.  
D'après ce que je sais, les magnétiseurs ou autres n'ont jamais eu de bienfaits sur cette maladie.
Moi après 30 ans d'errance, je me suis diagnostiquée toute seule grâce à un témoignage sur la maladie dans une émission télévisée. J'ai bien sûr consulté ensuite un neurologue qui m'a fait passer une polysomnographie et a bien confirmé ce que je pensais.
Quant à l'érythermalgie, c'est un spécialiste de médecine interne à l'hôpital qui m'a trouvé cette seconde maladie.
C'est très difficile de faire la part des choses quand on cumule plusieurs pathologies au même endroit. C'est pour cela que, d'après votre description, je pensais que vous pourriez, comme moi, avoir d'autres problèmes.
Si vous le désirez, pour mieux comprendre le sjsr, vous pourriez vous rendre sur Facebook dans le groupe privé SJSR, vous y trouveriez beaucoup de réponses.
C'est également avec plaisir que je répondrai à vos questions, même en message privé.
En espérant pouvoir vous aider. Bien cordialement !

pascal135069

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #708 le: 16 avril 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-04-01]Bonjour

On m'a découvert un sjsr en 2007 après plus de 25 ans d'insomnie.
Je suis traitée actuellement avec du modopar 2 fois 62.5 mg et une fois 125 mg avant le coucher. Je regarde toutes les heures passées chaque nuit et ça devient insupportable. Douleurs, sensation de brûlures aux pieds, décharges dans les membres inférieurs et supérieurs, l'enfer... Mon psy veut stopper le modopar pour passer à la morphine. J'aimerais savoir si quelqu'un d'entre vous est sous morphine également et est-ce que cela vous soulage ?
merci pour votre réponse[/quote]Bonjour janet mon medecin m'a prescris du dicodin lp c'est de la codeine a effet prolongé. Je te déconseille la morphine c'est trop fort et te rendrait dépendante.
La codeine est moins forte et ne rend pas dépendant et c'est pareil pour le modopar qui est conçut pour le Parkinson. J'avais des crises extrêmement violentes et le dicodin lp a raison d'1 comprimé le soir je passe des nuits sans crise.

CORINNE135453

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #709 le: 13 mai 2014 à 00:00:00 »
Bonjour,
Je souffre du SJSR depuis une année, je prends ADARTREL 0.5 depuis cette période.
Aujourd'hui, je ne me supporte plus. Les effets secondaires sont difficiles à vivre : gonflement des membres inférieurs et supérieurs, avec douleurs dans la partie intérieure des coudes, dans les biceps, dans les mains et les pieds, irritabilité, vertiges. Je ne me reconnais plus tant cela est pénible. Le lever est terrible, plus fatiguée qu'au coucher avec l'impression d'être cassée, d'avoir jouer les déménageurs toute la nuit, l'impression d'avoir 30 ans en une nuit, j'en ai 53...
J'ai décidé d'arrêter le traitement hier soir. Ce matin, c'était l'enfer pendant une heure : les jambes bouillonnaient et tressautaient. Douche froide, marche pour atténuer. Le sevrage sera dur mais plus jamais ADARTREL.
Si quelqu'un a une solution en homéo ou autre, merci de ma la communiquer.
Avec ou sans ADARTREL, c'est l'enfer quand même.
Merci

Christiane130416

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 16
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #710 le: 14 mai 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-05-13]Bonjour,
Je souffre du SJSR depuis une année, je prends ADARTREL 0.5 depuis cette période.
Aujourd'hui, je ne me supporte plus. Les effets secondaires sont difficiles à vivre : gonflement des membres inférieurs et supérieurs, avec douleurs dans la partie intérieure des coudes, dans les biceps, dans les mains et les pieds, irritabilité, vertiges. Je ne me reconnais plus tant cela est pénible. Le lever est terrible, plus fatiguée qu'au coucher avec l'impression d'être cassée, d'avoir jouer les déménageurs toute la nuit, l'impression d'avoir 30 ans en une nuit, j'en ai 53...
J'ai décidé d'arrêter le traitement hier soir. Ce matin, c'était l'enfer pendant une heure : les jambes bouillonnaient et tressautaient. Douche froide, marche pour atténuer. Le sevrage sera dur mais plus jamais ADARTREL.
Si quelqu'un a une solution en homéo ou autre, merci de ma la communiquer.
Avec ou sans ADARTREL, c'est l'enfer quand même.
Merci[/quote]Bonjour Corinne,
J'ai pris comme vous des agonistes dopaminergiques : Adartrel, Sifrol mais ceux-ci n'ont fait qu'augmenter le syndrome chez moi. Dans le groupe sjsr où j'ai adhéré, je remarque que je ne suis pas la seule à ne pas supporter ces médicaments. En plus, comme vous le dites, les effets secondaires sont difficiles à vivre.
J'ai donc également tout arrêté et je suis passée à autre chose.
Dans cette maladie, il faut bien sûr avoir une certaine hygiène de vie pour éviter d'aggraver la situation et moi je prends en plus des compléments comme la tyrosine (qui est un précurseur de la dopamine) Il y a un complexe qui est pas mal : Dynabiane (mais à prendre le matin) et le soir je rajoute du magnésium marin. J'ai une nette amélioration de mon sommeil avec ces traitements et j'ai beaucoup moins d'agacements et de décharges électriques dans mes jambes même si j'ai toujours besoin de les laisser découvertes la nuit et de les doucher à l'eau froide dès le lever. Mais au moins je ne subis plus les effets indésirables des traitements classiques qui sont donnés pour cette maladie et qui m'empêchaient de vivre normalement en journée.
Tant que l'on n'en connaîtra pas plus sur cette pathologie, je préfère m'abstenir de prendre n'importe quoi et de servir de cobaye.
J'espère que vous trouverez aussi une autre solution pour vous soulager. Bon courage !    

Geraldine135617

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #711 le: 30 mai 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-05-13]Bonjour,
Je souffre du SJSR depuis une année, je prends ADARTREL 0.5 depuis cette période.
Aujourd'hui, je ne me supporte plus. Les effets secondaires sont difficiles à vivre : gonflement des membres inférieurs et supérieurs, avec douleurs dans la partie intérieure des coudes, dans les biceps, dans les mains et les pieds, irritabilité, vertiges. Je ne me reconnais plus tant cela est pénible. Le lever est terrible, plus fatiguée qu'au coucher avec l'impression d'être cassée, d'avoir jouer les déménageurs toute la nuit, l'impression d'avoir 30 ans en une nuit, j'en ai 53...
J'ai décidé d'arrêter le traitement hier soir. Ce matin, c'était l'enfer pendant une heure : les jambes bouillonnaient et tressautaient. Douche froide, marche pour atténuer. Le sevrage sera dur mais plus jamais ADARTREL.
Si quelqu'un a une solution en homéo ou autre, merci de ma la communiquer.
Avec ou sans ADARTREL, c'est l'enfer quand même.
Merci[/quote]Bonjour je suis atteinte d'une forme trés élevé du SJSR, mon neurologue m'avais préscrit un premier traitement avec un médicament qui en plus d'effet secondaire indésirable important pouvait provoqué des addictions. Puis je suis pasé sous parkinan et tétrazepam* (celui ci trés efficace à été retiré du marché). Aujourd'hui je suis sous séroplex et alprazolam le matin et cymbalta et lyrica le soir (l'un d'entre eux est un antidépresseur, car il serait avéré que cette maladie est souvent déclaré suite à de gros stress de vie)... et malgré tout cette nuit encore nuit blanche.... je n'ai dormi que de 4 à 6.30h la je part bosser... et suis KO.... je souhaiterai entreprendre des essais cliniques... il serait peut etre plus efficace que tous ces traitements.

Julien135670

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #712 le: 06 juin 2014 à 00:00:00 »
Bonjour, je soufre du sjsr, j'ai été diagnostiqué par un neurologue l'année dernière, depuis la naissance j'ai toujours eu des fortes douleurs à certaine période. Je sais aujourd'hui que c'est héréditaire mon père souffrait et se plaignait énormément de ses jambes mais il n'a jamais été diagnostiqué car décédé très tôt (je ne l'ai pas connu). Quand j'étais petit c'était souvent l'hiver que j'avais des douleurs, j'avais eu plusieurs fois des rendez vous pour faire des radios, des prises de sang enfin que des choses qui n'avaient jamais rien donné. Puis c'était vraiment que par période. C'est vraiment vers l'âge de 20 ans environs ou les douleurs ont commencé à le "pourrir la vie" mal aux jambes au moment du coucher ou lorsque j'étais assis ou inactif (quand je suis actif il y a encore des douleurs mais très supportable) j'avais un traitement tramadoĺ par 200 mais ayant fait une forte dépendance j'ai du arrêter car l'effet commencer à s'estomper et j'avais tendance a doubler les doses, j'ai donc arrêté le traitement suivi une période de sevrage et mon neurologue voulait me prescrire du sifrol (il ma simplement lu les effets indésirables et j'ai catégoriquement refusé, il m'a donc prescriront du seroplex mais non seulement javais encore plus mal  qu'avant et j'étais devenu une vraie larve, j'ai donc une fois de plus arrêter et pris mon mal en patience. Cela a fini payer car j'ai passé plus ou moins cinq mois super, j'avais des douleurs mais très très rarement.
Maintenant cela va faire trois semaine que les symptômes sont revenus mais plus grave qu'avant, j'ai donc repris le tramadol le matin, il me calme très très bien en journée mais arriver le soir  je vis un enfer !!! J'en arrive à un point ou je suis blasé, peur que ça empire encore plus et je commence à en avoir marre des médocs, je commence à avoir des idées suicidaires (bien que je ne le ferais pas) mais juste pour vous montrer à quel point mon moral est au plus bas... Avez vous des conseils pour mieux supporter les douleurs je suis à bout et aujourd'hui je suis fatigué... Merci d'avoirs lu et bon courage également à ceux qui souffre de ce syndrome maudit.

Christiane130416

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 16
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #713 le: 10 juin 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-06-06]Bonjour, je soufre du sjsr, j'ai été diagnostiqué par un neurologue l'année dernière, depuis la naissance j'ai toujours eu des fortes douleurs à certaine période. Je sais aujourd'hui que c'est héréditaire mon père souffrait et se plaignait énormément de ses jambes mais il n'a jamais été diagnostiqué car décédé très tôt (je ne l'ai pas connu). Quand j'étais petit c'était souvent l'hiver que j'avais des douleurs, j'avais eu plusieurs fois des rendez vous pour faire des radios, des prises de sang enfin que des choses qui n'avaient jamais rien donné. Puis c'était vraiment que par période. C'est vraiment vers l'âge de 20 ans environs ou les douleurs ont commencé à le "pourrir la vie" mal aux jambes au moment du coucher ou lorsque j'étais assis ou inactif (quand je suis actif il y a encore des douleurs mais très supportable) j'avais un traitement tramadoĺ par 200 mais ayant fait une forte dépendance j'ai du arrêter car l'effet commencer à s'estomper et j'avais tendance a doubler les doses, j'ai donc arrêté le traitement suivi une période de sevrage et mon neurologue voulait me prescrire du sifrol (il ma simplement lu les effets indésirables et j'ai catégoriquement refusé, il m'a donc prescriront du seroplex mais non seulement javais encore plus mal  qu'avant et j'étais devenu une vraie larve, j'ai donc une fois de plus arrêter et pris mon mal en patience. Cela a fini payer car j'ai passé plus ou moins cinq mois super, j'avais des douleurs mais très très rarement.
Maintenant cela va faire trois semaine que les symptômes sont revenus mais plus grave qu'avant, j'ai donc repris le tramadol le matin, il me calme très très bien en journée mais arriver le soir  je vis un enfer !!! J'en arrive à un point ou je suis blasé, peur que ça empire encore plus et je commence à en avoir marre des médocs, je commence à avoir des idées suicidaires (bien que je ne le ferais pas) mais juste pour vous montrer à quel point mon moral est au plus bas... Avez vous des conseils pour mieux supporter les douleurs je suis à bout et aujourd'hui je suis fatigué... Merci d'avoirs lu et bon courage également à ceux qui souffre de ce syndrome maudit.[/quote]Bonjour Julien,
Je me retrouve un peu dans votre parcours, j'ai pris aussi des opiacés mais en plus on m'a fait prendre des agonistes dopaminergiques (Sifrol...)et beaucoup d'autres traitements qui sont censés soulager le sjsr.
J'en suis revenue et depuis un certain temps, j'ai tout laissé tomber à cause des effets secondaires de tous ces médicaments...je vis donc avec et ce n'est pas pire !
Je vois que vous avez le moral à zéro en ce moment et je vous comprends. Vous pourriez peut-être aussi rejoindre le groupe Facebook "syndrome des jambes sans repos" pour échanger et trouver conseils et soutien pour mieux supporter cette maladie.
Cordialement

patrice134605

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #714 le: 21 juillet 2014 à 00:00:00 »
Depuis 4 jours j'essaie "jouvence de l'abbé soury" un vieux médicament. Je le prend en comprimé 2 à chacun des 3 repas et ma foi, je ne me lève plus 3 à 4 fois par nuit pour faire 15 minutes de marche dans l'appartement. Tout au plus 1 aller et retour aux toilettes pipi. Pourvu que çà dure.

Alexandre135978

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #715 le: 25 juillet 2014 à 00:00:00 »
Bonjour,

Je m'appelle Alexandre, et j'ai 19 ans.

Je pense que je commence à être atteint du syndrome des jambes sans repos. En effet, depuis trois semaines, certaines nuits, j'ai des sortes de picotements dans les jambes, associés à un fort besoin de bouger les jambes. La nuit dernière, je n'ai réussi à dormir que quelques heures à cause de cela. Je n'ai pas arrêté de me tourner dans tous les sens, et à devoir bouger les jambes.
A un moment, j'ai glissé ma jambe droite entre les jambes de mon homme, et cela appuyait sur mon mollet. je suis resté comme cela pendant dix-quize minutes, et j'avais l'impression de moins avoir besoin de bouger la jambe droite, alors que c'était toujours pareil pour la jambe gauche. Après avoir retiré ma jambe droite, j'avais l'impression de ne presque plus avoir le besoin de la bouger. par contre pour la jambe gauche, c'était toujours pareil.

De plus, ce qui me fait penser qu'il s'agit des jambes agitées, c'est le fait que ma mère est atteinte de ce syndrome depuis maintenant 4 ans. Elle est sous sifrol (2 comprimés et elle a parfois besoin d'un troisième) plus un médicament (je ne sais plus le nom) qui agit par une diffusion continue.
Ce matin, vers 8h, j'ai pris un bain chaud, et suis retourné me coucher. J'ai réussi à dormir 4 heures. Pourtant, alors que j'écris ce message, je ressens toujours le besoin de bouger les jambes...

Je me demande, si c'est bien le sjsr, ce qui pu provoquer son déclenchement alors que je suis aussi jeune. Je suis depuis un bon mois et demi assez anxieux, du fait des problèmes de couple que je rencontre. Est cela qui a pu déclencher les sjsr ?

Pour l'instant, je vais attendre un peu avant de consulter, pour voir l'évolution des choses. Mais si on me diagnostique bien un sjsr, quels sont les traitements alternatifs au sifrol ? En effet, avant d'utiliser ce médicament, je souhaiterai avoir utilisé les autres méthodes. Le sifrol cause à ma mère des effets secondaires : fatigue, somnolence, prise des cachets tôt pour éviter les jambes sans repos et se coucher donc tôt.
A cause des sjsr, elle ne peut plus aller au cinéma, ni rester assise trop longtemps (cela la gêne énormément dans son travail), un trajet prolongé en voiture est devenu un enfer pour elle. Moi je suis étudiant, en informatique. Donc cela risque des vraiment être gênant dans mes études, et dans ma future vie professionnelle.
Et il y a aussi un effet secondaire possible qui me fait peur, qui sont les pulsions et les obsessions sexuelles... Je ne voudrais pas perdre mon chéri. J'ai déjà peur de le perdre à cause des problèmes que nous rencontrons, alors je ne voudrais pas le tromper à cause du sifrol.

Je voulais savoir aussi si vous aviez des "astuces" à me donner pour calmer mes jambes, et si jamais cela existe, pour éviter l’aggravation des symptotes.

En vous remerciant d'avance.

stéphane135974

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
RE: Traitements
« Réponse #716 le: 12 août 2014 à 00:00:00 »
[quote date =2014-07-25]Bonjour,

Je m'appelle Alexandre, et j'ai 19 ans.

Je pense que je commence à être atteint du syndrome des jambes sans repos. En effet, depuis trois semaines, certaines nuits, j'ai des sortes de picotements dans les jambes, associés à un fort besoin de bouger les jambes. La nuit dernière, je n'ai réussi à dormir que quelques heures à cause de cela. Je n'ai pas arrêté de me tourner dans tous les sens, et à devoir bouger les jambes.
A un moment, j'ai glissé ma jambe droite entre les jambes de mon homme, et cela appuyait sur mon mollet. je suis resté comme cela pendant dix-quize minutes, et j'avais l'impression de moins avoir besoin de bouger la jambe droite, alors que c'était toujours pareil pour la jambe gauche. Après avoir retiré ma jambe droite, j'avais l'impression de ne presque plus avoir le besoin de la bouger. par contre pour la jambe gauche, c'était toujours pareil.

De plus, ce qui me fait penser qu'il s'agit des jambes agitées, c'est le fait que ma mère est atteinte de ce syndrome depuis maintenant 4 ans. Elle est sous sifrol (2 comprimés et elle a parfois besoin d'un troisième) plus un médicament (je ne sais plus le nom) qui agit par une diffusion continue.
Ce matin, vers 8h, j'ai pris un bain chaud, et suis retourné me coucher. J'ai réussi à dormir 4 heures. Pourtant, alors que j'écris ce message, je ressens toujours le besoin de bouger les jambes...

Je me demande, si c'est bien le sjsr, ce qui pu provoquer son déclenchement alors que je suis aussi jeune. Je suis depuis un bon mois et demi assez anxieux, du fait des problèmes de couple que je rencontre. Est cela qui a pu déclencher les sjsr ?

Pour l'instant, je vais attendre un peu avant de consulter, pour voir l'évolution des choses. Mais si on me diagnostique bien un sjsr, quels sont les traitements alternatifs au sifrol ? En effet, avant d'utiliser ce médicament, je souhaiterai avoir utilisé les autres méthodes. Le sifrol cause à ma mère des effets secondaires : fatigue, somnolence, prise des cachets tôt pour éviter les jambes sans repos et se coucher donc tôt.
A cause des sjsr, elle ne peut plus aller au cinéma, ni rester assise trop longtemps (cela la gêne énormément dans son travail), un trajet prolongé en voiture est devenu un enfer pour elle. Moi je suis étudiant, en informatique. Donc cela risque des vraiment être gênant dans mes études, et dans ma future vie professionnelle.
Et il y a aussi un effet secondaire possible qui me fait peur, qui sont les pulsions et les obsessions sexuelles... Je ne voudrais pas perdre mon chéri. J'ai déjà peur de le perdre à cause des problèmes que nous rencontrons, alors je ne voudrais pas le tromper à cause du sifrol.

Je voulais savoir aussi si vous aviez des "astuces" à me donner pour calmer mes jambes, et si jamais cela existe, pour éviter l’aggravation des symptotes.

En vous remerciant d'avance.[/quote]Bonjour Alexandre,
j'ai écrit juste avant toi sur le forum, j'ai eu une consultation en urgence le 25/07 avec un neurologue qui m'a prescrit de l'ADARTREL. J'étais en vacances juste aprés et j'attendais beaucoup du traitement car j'étais épuisé et avec un énorme besoin de récupérer. le traitement a été miraculeux, plus rien, un sommeil de bébé au bout de deux jours. Je n'ai pas eu d'effet secondaire (3 semaines de ttt) je ressents bien quelques levées d'inhibition sur le plan sexuel avec de fortes envies, mais j'ai mon homme aussi ...il ne s'en plaint pas ...lol
je te conseille de ne pas trop trainer pour consulter quand même, la rentrée approche, et comme tu l'as souligné, c'est important de pouvoir se concentrer sur tes études, un spécialiste pourra te prescire un traitement adéquat et surtout t'accompagner si des effets scondaires appraissent. Bon courage. Stéphane

phil66

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Traitements
« Réponse #717 le: 30 novembre 2014 à 11:27:37 »
Bonjour,
Je souffre du SJSR depuis 10 ans. Avant ça je m'anesthésiais avec du cannabis donc je devais en souffrir bien avant. J'ai été voir une acupunctrice qui a fait un parallèle avec mon anxiété et un déficit de magnésium. il faut savoir que pour assimiler le magnésium il faut qu'il soit associé à la vitamine B6 et à la taurine. j'ai trouvé le D-stress de synergia et ça me soulage énormément, je fais des cures dès que les crises reviennent. je pratique du yoga et essaie de diminuer mes sources de stress. je ne suis malheureusement pas guéri mais en tout cas j'ai nettement diminué la fréquence des crises. voilà vous pouvez acheter ce traitement en pharmacie. bon courage à toutes et tous.

tatanier

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Re : Traitements
« Réponse #718 le: 20 mars 2015 à 19:35:20 »
 J'ai le syndrome des jambes sans repos depuis toute jeune (10 ans); étrangement ce symptôme a complètement disparu depuis que je suis un régime sans gluten et produits laitiers que j'ai adopté ayant de gros soucis digestifs liés à une candidose et une dysbiose; j'ai même été hospitalisée en psychiatrie pour dépression grave avec impatience également dans les bras; j'ai également guéri d'une dystonie cervicale qui est une maladie rare provoquant un torticolis chronique (dérèglement chimique: le cerveau n'envoie pas les bons messages aux muscles du cou!!), plus de dépression, j'ai retrouvé le sommeil; depuis que je suis l'alimentation Seignalet avec exclusion des sucres mon taux de ferritine est revenu à la normale alors que j'étais anémiée de puis toute jeune; voilà je suis persuadée que la solution à beaucoup de maux est dans notre assiette.

bluelotus

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Traitements
« Réponse #719 le: 23 avril 2015 à 13:26:47 »
Bonjour,
On ma diagnostiqué le "syndrome des jambes sans repos" qui est apparu suite à un traitement d'urgence contre le VIH pour un accident de préservatif il y'a 6mois. Je pense qu'une bonne part de "choc psychologique" à fait naitre les symptômes mais les médicaments qui m'ont fatigués et qui sont très toxiques aussi...  Après ce traitement, je ne dormais plu que 4heures par nuit pendant  des mois, mes jambes étaient lourdes et fatiguées et des petites fasiculations étaient permanentes sur tous les membres (surtout mollet, cuisse) J'ai du arreté toute activités sportives moi qui courais beaucoups. Aujourd'hui cela va un peu mieux depuis que j'ai arreté les antidépresseurs (Divarius) et  que je me suis remis au sport. Mon premier médecin pensait que je faisais juste une dépression vue que toutes mes analyses sanguines sont bonnes. Mon nouveau médecin à tout de suite pensé au "syndrome des jambes sans repos", il m'a dis qu'aujourd'hui des traitements existent pour s'en débarrasser : il m'a prescrit "Requip"  un antiparkinsonien, quelqu'un connait-il ce médicament est-il dangereux? Bonne journée! Jeremy.
« Modifié: 23 avril 2015 à 13:29:50 par bluelotus »

Martilou75

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Traitements
« Réponse #720 le: 25 avril 2015 à 14:11:29 »
Bonjour
Je souffre du SJSR depuis plus de 10 ans. J'en suis arrivée sous morphine, hélas je ne la supporte pas ! C'est grâce à un médecin québécois que je suis allée voir la consultation du sommeil de l'Hôtel Dieu et ils m'ont tout de suite diagnostiquée. Mon père était parkinsonien. il parait que 50% des décédants de parkinsoniens sont atteints de ce syndrome. Bref j'ai pris du Requip pendant quelques mois. Au début les crises ont empiré, puis elles ont largement baissé; J'ai arreté lorsque j'ai commencé à avoir des sensations bizarres de déjà vu, des visions... Cela m'a fichu la trouille. Il faut dire que mon père qui avait des tas de traitement voyait parfois des gens courir sur les toits.. il savait bien que c'était du a ses traitements mais tout de même.
Depuis je fait particulièrement attention à éviter trop de stress, car alors c'est sur les crises repartent. Le magnésium marin marche bien sur moi.
Je suis prudente et j'essaie de ne pas faire d'excès (coucher tard) ou alors un soir mais jamais deux de suite..
Requip ça marche bien mais il faut être bien suivi
Bon courage

bblolojml

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Traitements
« Réponse #721 le: 02 mai 2015 à 17:36:41 »
Bonjour, j'ai le syndrome aussi  (27ans) je suis suivit abc un traitement de lyrica j'ai commencé a 25mg et maintenant je suis a  150mg part jour, je suis très fatigué et des vertiges qui passent de temps en temps mais bon ,


est ce un bon traitement ?


 y a t il pas la meme chose en homéopathie ou autre plus efficace ?


est ce une maladie que j'aidais a vie ?
  merci pour tout  et une pensée a tt cx qui ont le mm syndrome

skro

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Traitements
« Réponse #722 le: 05 août 2015 à 12:11:13 »
Bonjour atteint du sdjsr depuis 20 ans c'est un enfer la journee la nuit jen peu plus qui peut me conseiller un traitement rapide et efficace merci davance

Perrin veronique

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Traitements
« Réponse #723 le: 26 mars 2016 à 09:08:28 »
Bonjour je viens de m'inscrire et je suis atteinte du syndrome des jambes sans repos et depuis 3 ans j'ai comme traitement  neupro

bodylo@hotmail.fr

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Requip+ morphyne+perfusions de kétamine
« Réponse #724 le: 08 septembre 2017 à 03:52:28 »
Bjrs moi je suis devenue hyper insomniac hyperactive parfois je ne peux meme+marché cela me boloc des pieds a la tete mm les bras je suis sur les nerfs la kétamine m aide pour calmée ms douleurs j ai fait 1 arret de 2mois sa a été1 catastrophe je ttiplai la morphyne parfois lorsk je suis en crises de doleurs extreme je me mettrai1balle dans la tete a cause de moi mon entourage souffre moi je souffre encore+de les voir souffrir c es vrai k lorsque je n ai pas de douleurs j ai l impression d etre normal alors je fait du sport je travail2h par jours je revie !!jai cette maladie a vie je suis dans les cas extreme mes nuit 1h30 la journée j arrive a somnolé devant tout le monde car la fatigue les traitements m empeche les invitations les resto j ai honte de ce k je suis devenue et je sais k1 jours ou l otre je ferai se voyage sans retour j ai souffert d1 cancer stade 3 je me suis battue mais contre cette maladie je ne gagnerais jamais je me pourrie la vie et celle de mes proches alors il vo peut etre mieu k je disparaisse pour kils vivent enfin en paix voila a kel point ou j en suis je n irai pas sur face book j ai horreur de cela et je ne reviendrai plus parler de ma souffrance car je sais k bien des personnes souffre encore+k moi donc pourkoi me plaindre cela ne me guerrira pas je n incrime pas ttes les personnes ki parle de cette maladie chak1 sa maniere d avoir l ame soulagée moi désolée j en suis au point ZÉRO bon courage a vous tous et toutes j espere n avoir heurté personne mais c es mon point de vue merci de votre compréhension


xx
Traitements

Démarré par santé-sur-le-net

5 Réponses
2743 Vues
Dernier message 23 mars 2015 à 13:51:02
par Martinelle Angelina
question
les traitements de fond.

Démarré par nanie

7 Réponses
3601 Vues
Dernier message 24 décembre 2015 à 14:38:12
par carollette
xx
médicaments/ traitements

Démarré par doobidoo

2 Réponses
1507 Vues
Dernier message 20 juillet 2015 à 17:54:38
par vanessa14
xx
Parkinson: les traitements progressent

Démarré par santé-sur-le-net

0 Réponses
883 Vues
Dernier message 02 mars 2015 à 16:49:56
par santé-sur-le-net
xx
traitements trouble bipolaire

Démarré par Sabbrina

20 Réponses
1244 Vues
Dernier message 15 avril 2017 à 19:20:09
par Inconnu