Auteur Sujet: ESV, ESSV nombreuses, Akinésie apicale et Rehaussement tardif sous-endocardique  (Lu 120 fois)

Achloun

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
  Bonjour,
Je me permet de vous exposer mon problème cardiaque, car son évolution après mon infarctus du myocarde m'inquiète. Mon cardiologue le juge "inquiétant, mais pas grave pour le moment", et mon médecin traitant estime qu'il préfère ne pas voir cette évolution avec la présence de nombreuses ESSV et surtout ESV. Je souhaite vous le décrire et le confronter aux vécus d'autres malades afin peut être de me rassurer et mieux juger de sa gravité.
J'ai eu un infarctus du myocarde avec occlusion de l'IVA 2 en 2013 avec la pose de deux stents.
Mon traitement actuel est pour le matin: Cardensiel  2,5 mg. Kardegic 75. Le Soir: Cardensiel  5 mg                                           Crestor 5 mg, Ramipril  2,5 mg.  Omeprazole 20 mg.    Alfuzozine LP1O mg.

Mon dernier bilan biologique :VPM : 11,0 flPlaquettes 178 000 /mm3, CRP: <0,3mg/l , Glycémie:  1,09g/L -(Hémoglobine glyquée : 5,4%), Triglycérides : 0,94 g/l, creat 97: μmol/l, Débit de filtration Glomérulaire :70ml/min, Cholestérol T :1,32gl.  HDLc :  0,65g/l,  LDLc:  0,48g/l,
Sodium :140 mmol/l ,  Potassium : 4,2 mmol/l, Transaminases normales, CPK:  251g/l,  Troponine : 4,3ng/l, 
B.N.P : 47 pg/ml , P SA 0,37 ug/l.
Au niveau pulmonaire, j'ai un léger trouble obstructif distal, jugé sans gravité et sans traitement. Je ne fume plus depuis 2016. Je n'ai pas de problèmes gastriques graves.


Une IRM un an après mon infarctus a conclu à la présence de séquelle d'Akinésie apicale très limitée, sans remodelage VG . FEVG calculée à 68% selon Simpson. Persistance du Thrombus apical plan, non mobile dans la zone dyskinétique apicale. Le ventricule gauche n'est pas dilaté, ni hypertrophié. Akinésie apicale et hypokinésie antéro-septale apicale. FEVG calculée à 68% selon Simpson. VTD : 57 ml/m². VTS : 18 ml/m². Masse VG : 64 g/ m².  Rehaussement tardif sous-endocardique (environ 75% de l'épaisseur du myocarde) de l'apex, étendue sur le paroi antéro-septal apicale. Persistance du Thrombus en regard de la zone akinétique (environ 15 mm de diamètre et 6 mm d'épaisseur..   
Mon problème cardiaque a évolué vers la fibrillation auriculaire durant 2017, qui a conduit à son cryo-ablation, suite à plusieurs tachycardies subites et dangereuses.
Mais en 2019,  j'ai commencé à avoir de nombreuses ESV et ESSV au repos et lors d'un test d'effort. Un Holter cardiaque de 24 h au début de cette année et un autre les confirment : Ventriculaires: Total : 1782 - ESV isolées : 1744. Doublets: 19. Salves : 0.  BI&TRIGEMIN: 7&13. Tachycardie: 0.   Supraventriculaires: Total : 110 -  ESV isolées : 110 . BI&TRIGEMIN: 0 &0. Tachycardie: 0.  RR INSTABLE : 0
Rythme sinusal permanent avec une FC min 57/min, FC max 104/min, FC moyenne 77/min.
110 ESSV isolées sans salve soutenue. pas de passage en FA. Hyper excitabilité ventriculaireimportante avec 1744 ESV isolées monomorphes à couplage fixe  avec 19 doublets et sans salve soutenue . Absence de trouble de la conduction de haut degré.

Mon cardiologue a augmenté dans un premier temps mon traitement du Cardensiel de 5 mg à l0 mg, soit la dose maximale et la réduite 2 mois après à 5 mg suite aux nombreux effets secondaires de ce médicament bétabloquant. Mais suite au résultat inquiétant du 2eme holter, il l'a augmenté de nouveau à 7,5 mg en me prescrivant une IRM cardiaque prévue avant la fin de cette année, où il demande de rechercher les zones de fibrose, ou myocardite, car il y a une hyper excitabilité importante au repos et à l'effort.

Une Coronarographie en 2019 signale l'absence de lésion coronaire significative. Le Stent IVA1-2 est perméable sans resténose. Il existe une plaque CD2 sur une artère dominée.
Echographie cardiaque transthoracique : Ventricule gauche non dilaté non hypertrophié de fonction systolique conservée . FEVG à 58 % . Existe une akinésie apicale limitée. La valve mitrale est discrètement remaniée sans fuite. Oreillette gauche modérément dilatée à 20 cm2. Valve aortique trifoliée sans fuite ni sténose. Aorte initialement dilatée cavités droites non dilatées, pas d'HTAP péricarde sec veine cave inférieure fine
Il y a un début de sclérose des deux valves aortiques. ECG: Rythme sinusal à 70 bpm avec un espace PR à 180 ms. QRS fins axe normal. Repolarisation normale.
J'ai consulté divers documents sur différents sites médicaux et tous évoquent l'éventualité d'une mort subite à cause de ces ESSV et ESV surtout avec ces séquelles d'Akinésie apicale et hypokinésie antéro-septale apicale, du rehaussement tardif sous-endocardique (environ 75% de l'épaisseur du myocarde) de l'apex, étendue sur le paroi antéro-septal apicale et de la persistance du Thrombus en regard de la zone akinétique.( https://www.revmed.ch/RMS/2018/RMS-N-608/Fibrose-myocardique-detectee-a-l-IRM-cardiaque-un-substrat-aux-arythmies-ventriculaires-et-a-la-mort-subite).
Tout cela fait peur et j'espère en vous exposant ma pathologie avoir votre avis sur son traitement, son évolution et sa gravité.
En attendant de vous lire, je vous souhaite une bonne journée.


question
Les nombreuses émissions de télé sur l'obésité ont-elles changé le regard des autres?

Démarré par Modérateur

0 Réponses
6640 Vues
Dernier message 19 septembre 2014 à 17:53:46
par Modérateur
xx
virage sous antidépresseurs

Démarré par lechat

3 Réponses
3764 Vues
Dernier message 30 juin 2015 à 01:07:50
par Nath2727
xx
Sous Lithium & Zypadhera : Beaucoup de somnolences

Démarré par bee.bike

0 Réponses
2084 Vues
Dernier message 25 avril 2016 à 17:22:57
par bee.bike
xx
Ma fille 14 ans traité sous depamide mais pas clairement diagnostiqué bipolaire

Démarré par Ce

2 Réponses
3141 Vues
Dernier message 07 juin 2019 à 01:59:08
par maman de Said