Auteur Sujet: A toi mon compagnon.... Dépressif  (Lu 244 fois)

Aurora

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 110
  • Popularité : +7/-0
A toi mon compagnon.... Dépressif
« le: 19 avril 2017 à 23:10:27 »
A coeur ouvert
Je me perds, tu te perds
Tu viens de partir aux urgences
Je ne ressens plus aucun sens
Quitter cette vie tu voulais
Ne plus voir même les minuscules plaisirs comme une goutte de lait
Ce matin tu semblais joyeux
Plein de promesses pour la journée
Ce soir et ci ce soir et ça
Demain et ci demain et ça
Un an que nous somms 24h/24 ensemble
Ce soir sans toi j'en tremble
Trois semaines en psychiatrie ou tu ne veux ni visites ni appel
J'accepterai, un an et demi que j'attends que tu te soignes
Mais ces trois semaines voire plus sont déjà les pires de ma vie
Pourtant j'en ai connu, et ça vous le certifie
Je sens ton oreiller, je vais chercher tes vêtements non encore lavés
Je ne vais pas me laver ce soir pour garder les pores de ta peau sur moi
Les chats ne comprennent pas, Zoé que tu appelles "la minette à papa" ne sera pas sur toi cette nuit
Parait-il les chats comprennent les émotions, nous aident, pourtant les deux me fuient
Je n'ai aucun amis, aucun je vous l'assure
Je ne peux pas sortir, je suis agoraphobe
Je n'ai plus de sites web, j'ai même été hackée
Je n'ai plus d'internet quasiment, plus rien, plus toi
Tu as fait un deal : on se suicide en même temps
Puis tu as changé d'avis : quand tu dormiras.........
Moi ? je ne suis plus en vie
Ma vie c'est toi



CHRISTOPHE REVIENT

D'un appel à l'aide, reste moi vivant

Zoun

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 18
  • Popularité : +0/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #1 le: 19 avril 2017 à 23:47:00 »
C'est vers la poésie
Que tu as dirigé ton esprit meurti
C'est dans les rimes
Que tu as évité l'abîme
C'est dans cette effort
Que tu as trouvé réconfort
Pour ça je t'admire
Car tu choisis de vivre
Je prie pour que tu trouves le sommeil
Ta douleur doit être sans pareil

Bon courage !

Zoun

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 18
  • Popularité : +0/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #2 le: 19 avril 2017 à 23:52:17 »
Oh et je prie pour lui aussi :)

Zoun

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 18
  • Popularité : +0/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #3 le: 20 avril 2017 à 00:33:19 »
Je commence à être inquiet
Au fond ce ne serait qu'une délivrance pour toi mais tout de même, nous sommes fait pour vivre
Je ne sais pas dans quel but, je ne sais qui l'a décidé mais nous sommes profondément fait pour vivre. Comme si il y avait quelque chose qui nous dépassait, qui dépasse peut être la condition d'être humain
Résiste à la maladie, résiste à la tristesse, survis, bats et toi et ainsi tu seras vivante

Aurora

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 110
  • Popularité : +7/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #4 le: 20 avril 2017 à 11:48:26 »
Merci de tes mots Zoun...

Et de ton poème, je viens d'écrire ça :

J'ai été hospitalisée quatre mois consécutifs dans un "asile" comme l'on disait avant ; puis des petites semaines ensuite qui forment en tout deux mois de plus. Je ne sais même pas comment vous décrire l'attente interminable que quelque chose s'y passe : toute la journée à attendre un potentiel médecin psychiatre que l'on nous promet et qui n'est jamais là. Et l'heure des médicaments et des repas qui construisent nos journées.

J'y ai passais du temps, des désespoirs mais aussi d'excellents moments avec mes camarades de galère.

Cependant aujourd'hui c'est toi l'homme de ma vie, qui vient d'être interné. Tu n'auras pas l'heure, pas ton téléphone, pas de visites les premiers jours. Mon seul lien sera le numéro de l'hôpital que j'ai déjà appelé et qui me renvoie tel un boulet (on ne vous dira pas quand il sortira). Peut-être m'appeleront-ils juste me demandant que j'apporte tes vêtements, tes affaires de toilettes...et il ne faut pas que j'oublie une montre. Vu que l'heure est à l'autre bout du couloir et que tu te feras "fâché" la nuit de sortir de ton lit. En amenant tes affaires, je n'aurai bien sûr pas le droit de te voir.

Pure isolation pour toi, pour moi.

Tu n'as pas voulu amener de clopes hier soir, mais tu fumes énorméments, comment vas tu faire avant que je t'amène une boite de tabac ?

Je te demandais de te soigner. Alors je suis forte.

Mais là, je peux le dire tu ne me liras pas. J'ai mal sans toi, c'est la torture.

Aurora

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 110
  • Popularité : +7/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #5 le: 20 avril 2017 à 16:02:04 »
J'ai pu le voir en lui laissant ses affaires>.
 
 Ils sont shootés mon mec, c'est horrible de voir ça<.
 
 Il ne veut pas me téléhphoner pendnt son hospi
 
 et surtoutde rares visites
 
 il a tenu ue dix MInutes avec moi
 
 j'ai pleuré bien sur il na pas supporé il est reparti à l'hosto direct
 
 je suis seule je ne peux que me flinger mais que j'attende le jour où je pleurerai de joie quad il reviendra
 
 il m'a dit aussi de ne plus ressentir d'émotions pur moi
 
 le cmp est en vacances, je ne peux rien faire

Zoun

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 18
  • Popularité : +0/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #6 le: 21 avril 2017 à 02:27:56 »
La depression fait passer par des phases de non émotions. Encore plus s'il est shooté. Essaye de reprendre le contrôle de ta réflexion ! Je sais que tu peux le faire. Rapelle toi des moments où tu l'as fait, tu peux le refaire !

Aurora

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 110
  • Popularité : +7/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #7 le: 21 avril 2017 à 12:07:14 »
Il n'a pas le droit à son tel mais je peux l'appeler une fois jour à la cabine ce qui est difficle à avoir accès puisque seuls les malades peuvent répondre et qu'ils ne répondent pas la plupart du temps.

J'ai réussi à l'avoir. Il a changé d'avis il veut bien me voir à 16heures, j'ai hâte.

Il ne faut pas que je pleure du tout. Et que je le réveil sinon il s'en va rapidement.

Je suis allée voir mon médecin traitant ce matin puisque mon psy est vendredi prochain seulement.

J'espère qu'il tiendra avec moi plus de 10 minutes.

Je n'arrive à faire son "deuil" de sa non présence.

Mon médecin m'a remis le Lyxansia que je ne prenais plus et j'ajoute de moi même du Valium qu'il me reste un peu. Je ne suis shootée, mais j'arrive à ne moins pleurer quelques heures.

Cependant je n'ai dormi que deux heures cette nuit comme la nuit dernière. Je ne me sens pas fatiguée, je ne peux dormir avec une fatigue nerveuse. Mais je tiens le coup du non sommeil.

Après mon gars au téléphone m'a dit q'il ne voyait pas de médecins avant dans quelques jours. Ca retarde énormément sa sortie, ils veulent le sevrer de l'alcool plusieurs temps donc l'hospi va beaucoup durer.


Le sevrage c'est le bourrer de valium sans avoir besoin d'un médecin selon eux.

Je souffre comme mes anciennes dépressions. Mon propre traitant m'a proposé de mon côté une petite hospi dans un autre service, mais je ne pourrai pas du tout le visiter alors, et je ne suppofte plus l'hosto, et j'ai plein d'animaux à charge.

Oui je me plains alors que c'est lui à plaindre, mais là je me sens égoîste tellement j'ai besoin de lui à la maison.

Je n'aurai jamais du lui acheter une bouteille d'alcool, on était si bien alors la journée que j'ai voulu lui faire plaisir.

Je m'en mort les doigs.

Le CMP ne s'ouvre à nouveau que lundi prochain où j'irai direct. Autant dire que le week end sera très long..

Aurora

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 110
  • Popularité : +7/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #8 le: 21 avril 2017 à 14:56:50 »
J'espère que la semaine prochaine sans mon chéri sera plus active, car chargée, cela me fixe des buts... Ne plus désespérer d'une longue journée... Il ne faudra pas craquer :

- un appel à donner lundi pour aller dans un hôpital de jour faire des activités et donc me donner un rdv pour l'accueil.

- un rdv mercredi avec un professionnel des troubles psychiques à Cap Emploi pour pouvoir discuter, et d'un éventuel avenir. Une possible réunion l'après midi concernant les métiers de la fonction publique. Je voulais tenter désormais ça en emploi... Mais je ne suis pas encore sûre de tenir cette réunion.

- rdv vendredi avec mon psychiatre.

Alors, j'essaie de me consoler, d'avoir des buts à atteindre.

Aurora

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 110
  • Popularité : +7/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #9 le: 21 avril 2017 à 17:27:15 »
je n'arrive pas à supporter la vie

il n'a toujours aucun droit au téléphone
je l'ai vu une demi heure, il ne supporte pas plus, voire il voudrait moins
j'ai moins pleuré, un peu, mais il m'engueule...
J'ai eu un je t'aime, je suis contente

mais le moment où il repart dans l'unité, je ne peux gérer...
je dois aller le voir viscéralement tous les jours (même s'il ne veut pas...), mais quand il repart je pète les plombs

je ne veux pas me suicider parce que j'attends son retour

de quelques jours ça passerait à minimum deux semaines

je vais mourir dans ma tête je deviens folle

Aurora

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 110
  • Popularité : +7/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #10 le: 22 avril 2017 à 12:27:56 »
Je viens d'écrire

Routine de mon seul appel et ma visite quotidienne
Là bas c'est strict
Mais au moins, je t'entends et te vois même si peu

*

Tu demanderas mercredi une décharge
Mais il ne faut que ce soit une charge
Dans ton trajet de guérison

*

Je connais cet hôpital
Ils font tout afin de ne permettre cette décharge
En moi même c'est aussi une charge

*

Je ne mange plus sans toi
Nous n'avons plus d'argent
Ne ferons pas un restaurant
Mais nous nous restaureront de nous deux

*

Mon réveil est mis
L'appel à 11 heures
La visite à 15 heures

*

J'espère que tu ne dormiras pas
Que je ne te dérange point
Arrivera t-on plus qu'une demi heure ?
A être dans les baisers

*

Je pleurerai à ta sortie
Ne t'en fais pas, seulement de joie
Comme si me portait chance le jeu de l'oie

*

L'on retrouvera notre routine ensemble
Mais maintenant elle semble
Une victoire de notre vie à deux heureuse

*

Je t'ai envoyé ma photo
T'ai imprimé des photos
Mais elles te rendent tristes
Que je ne sois là

*

En plusieurs semaines
Tu reconnais enfin des sentiments
Tu me retrouves

*

Je ne décris que toi
Reviens sous notre toit
Les minettes à papa, t'attendent aussi

*

Elle prennent tes oreillers
Dormant dessus
Elles doivent aussi être en manque

*

Je veux lire un peu
Détente
Mais les mots à la suite sont difficiles

*

J'y arrive un peu mieux avec les miens
Laborieux depuis quatre mois
Troubles cognitifs

*

C'est comme cela
Pas un choix de vie
Mais maintenant, tu me comprends
Mon état, ma vie, mais surtout que je t'aime

*

Je suis égoïste et toujours pressée
Demande moi ma main
Après toutes ces épreuves

Zoun

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 18
  • Popularité : +0/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #11 le: 22 avril 2017 à 21:57:29 »
Ton cerveau, bien qu'assailli de noir, marche à merveille :)
C'est superbe, mais si sombre. Je suis de tout coeur avec toi même si je ne répond pas toujours, je n'ai pas envie de perdre ma phase maniaque. L'été arrive, la chaleur et le soleil sont nos meilleures armes face à la dépression

Aurora

  • Membre confirmé
  • ***
  • Messages: 110
  • Popularité : +7/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #12 le: 23 avril 2017 à 08:54:46 »
:) je reçois le soleil de ma fenêtre, et celui que tu m'envoies via le message sur mon poème.

Profite bien :)

Zoun

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 18
  • Popularité : +0/-0
Re : A toi mon compagnon.... Dépressif
« Réponse #13 le: 25 avril 2017 à 02:14:10 »
tu tiens le coup ?


xx
bipolaire ? depressif ? Suicidaire ?

Démarré par David

3 Réponses
1286 Vues
Dernier message 12 mai 2015 à 10:09:16
par eliane74
xx
Mon mari est depressif et je n'en peux plus !

Démarré par Mamourette_VS

0 Réponses
664 Vues
Dernier message 07 avril 2016 à 14:07:20
par Mamourette_VS
question
Besoin d'aide : rejetée par mon compagnon hospitalisé, que faire ?

Démarré par Gabardine

3 Réponses
589 Vues
Dernier message 11 décembre 2016 à 16:20:31
par Lorylor
question
Comment aider un proche dépressif qui ne veut pas se faire aider ?

Démarré par odrey

0 Réponses
281 Vues
Dernier message 19 janvier 2017 à 17:26:22
par odrey