Auteur Sujet: Beau-frère bipolaire n'acceptant pas sa maladie  (Lu 4112 fois)

Mélusine

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Beau-frère bipolaire n'acceptant pas sa maladie
« le: 12 mai 2015 à 16:36:37 »
Bonjour, Je vous contacte pour un problème qui ronge ma famille depuis des années et auquel nous n'arrivons pas à trouver de réponse adaptée. Mon père s'est remarié en 2001 avec une femme ayant déjà deux enfants, dont l'un est atteint de bipolarité, ayant engendré plusieurs hospitalisations et surtout de nombreuses crises. Cet enfant - qui est donc mon beau-frère, et le beau-fils de mon père, est aujourd'hui âgé de 28 ans. Il est toujours à la charge de mon père et de son épouse, et leur mène une vie extrêmement dure de par la violence verbale et parfois physique qu'il leur inflige au quotidien, tout en continuant de vivre à leurs crochets. Après avoir essayé de l'aider pendant des années, mon père et son épouse sont à présent usés par la situation, et souhaiteraient juste que mon beau-frère sorte de leur vie. Mon père a déjà déposé plusieurs plaintes contre lui pour vol (vol d'environ 700€), dégradation de matériel (il a notamment mis involontairement le feu à la voiture de mon père), et même coups et blessures (il peut s'avérer très violent) - plaintes qui ont été classées car mon beau-frère a été déclaré handicapé mental (et donc, j'imagine, non responsable).
En outre mon beau-frère est sous curatelle depuis environ 1 an, et une procédure de demande de pension d'invalidité est en cours. Pour autant, il ne s'estime pas malade et refuse de se faire soigner, ce qui l'amène à avoir des comportements dangereux, et je suis de plus en plus inquiète pour mon père et son épouse. Mon père soutient qu'il n'est pas possible de le faire hospitaliser à la demande d'un tiers. En ce qui me concerne, je suis perplexe: comment peut-on à la fois être déclaré handicapé mental (et donc impossible de porter plainte contre lui), et pourtant laissé dans la nature sans suivi psychologique?


Les conséquences sur notre vie de famille sont désastreuses (je me suis moi-même coupée de la famille pour me protéger, et je sens que mon père est au bout du rouleau), je ne sais pas quoi faire pour aider aussi bien mon beau-frère que ceux qui subissent la maladie qu'il refuse d'admettre.


Que faire?
Merci d'avance pour vos réponses, Mélanie

Tit renard

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 7
  • Popularité : +0/-0
Re : Beau-frère bipolaire n'acceptant pas sa maladie
« Réponse #1 le: 19 mai 2015 à 17:07:45 »
Bonjour,

Je suis moi même bipolaire. Je sais donc à quel point la maladie peut être pesante pour les proches. Ce que tu décris me parait particulièrement difficile et éprouvant pour tous les membres de ta famille.
Dans mon casn ce qui m'a aidé c'est justement une hospitalisation par un tiers, cela m'a permis de gerer mon délire et de redescendre d'une phase haute, et puis après j'ai pu être prise en charge par un psychiatre qui a posé un diagnostic et un traitement que l'on ajuste en fonction de mon état.

Peut-être pourrais-tu convaincre ton père de l'intérêt d'une hospitalisation. la maladie me semble très très violente et avancée, si cela fait des années qu'il n y a pas eu de prise en charge médical il risque d'être difficile de trouver un traitement approprié. L'hospitalisation est une étape nécessaire et salutaire.

Je te souhaite bon courage

Mélusine

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Re : Beau-frère bipolaire n'acceptant pas sa maladie
« Réponse #2 le: 19 mai 2015 à 17:34:26 »
Merci Tit renard pour cette réponse sincère qui me touche beaucoup!


Mon beau-frère a déjà été interné à plusieurs reprises lors de ses crises les plus violentes, mais le problème c'est que dès qu'il sort de l'hôpital il arrête tous ses traitements (d'ailleurs si j'ai bien compris il semble même qu'il arrive à ne pas les prendre pendant son séjour)...
Et d'après mon père la procédure d'hospitalisation est très compliquée, car il faut l'avis de plusieurs médecins dans un laps de temps très court, or comme mon beau-frère refuse de les rencontrer c'est difficile à établir!
C'est terrible de se dire qu'il ne reste plus qu'à attendre la prochaine crise, en "espérant" qu'elle soit suffisamment grave (mais en croisant les doigts pour qu'elle ne le soit pas trop non plus!!!) pour qu'il soit pris en charge...


En tout cas merci pour ton soutien, et bravo pour le courage dont tu fais preuve!


Mélanie


Tit renard

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 7
  • Popularité : +0/-0
Re : Beau-frère bipolaire n'acceptant pas sa maladie
« Réponse #3 le: 19 mai 2015 à 17:57:51 »
Bonjour Mélusine,

Je comprends mieux ton désarroi. Cette fichue maladie nous transforme et  c'est très difficile pour les proches de faire avec, surtout lorsque l'on refuse d'accepter et d'admettre la maladie, c'est pourtant le pas nécessaire pour commencer à accepter les traitements. Or je n' ai pas de solution pour aider quiconque à accepter cette maladie.
Je ne peux que compatir et te souhaiter que ton beau-frère trouve la voie de l'acceptation plutôt que de laisser le monstre de la maladie le dominer et le changer.
Bon courage à toi
Ti'Renard

piyou

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 25
  • Popularité : +0/-0
Re : Beau-frère bipolaire n'acceptant pas sa maladie
« Réponse #4 le: 21 mai 2015 à 17:36:31 »
Bonjour Mélusine,

Je crois aussi, comme tu le sais déjà, qu'une hospitalisation à la demande d'un tiers serait une solution, dans les phases hautes, les gens dans le déni deviennent inabordable et souvent ils sont persuadés qu'ils ne sont pas du tout malade, c'est très dur.
Je te souhaite beaucoup de courage.

Mélanco

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Beau-frère bipolaire n'acceptant pas sa maladie
« Réponse #5 le: 23 mai 2015 à 18:22:31 »
Mon fils est dans le déni de la maladie . J'ai demandé une hospitalisation parce qu'il avait commis un acte de violence et que je l'ai persuadé de l'amener aux Urgences. Là, après entretien avec le Médecin, celui -ci a ordonné l'hospitalisation. Mais hors acte dangereux sur la personne malade ou sur autrui, cette hospitalisation n'aurait pu être ordonnée. Concernant le vol il n'est pas recevable entre membres de la famille. Quant au traitement, a partir du moment où le patient est adulte impossible de prononcer une injonction de soins. C'est terrible mais il faut pour une injonction que le malade mette sa vie ou la vie d'autrui en danger pour qu'elle (l'injonction) soit prononcée .Le Médecin l'a mis sous curatelle et il devrait percevoir une AH mais il refuse .
 

eliane74

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 21
  • Popularité : +0/-0
Re : Beau-frère bipolaire n'acceptant pas sa maladie
« Réponse #6 le: 26 mai 2015 à 14:02:31 »
Bonjour Melanco,

Comme je connais ce que tu décris...Malheureusement on tourne en rond: pour protéger les droits des personnes malades, il faut effectivement en arriver à être au bord d'un drame pour recevoir de l'aide! Pourtant, j'ai lu tellement de témoignage où les personnes bipolaires auraient eu besoin d'être prises en charge bien avant. Et puis attendre ces actes de violence c'est terrible car ça marque autant les proches qui ont subi ces attaques que les personnes malades, la première fois que l'acte violent est franchi c'est comme un traumatisme a surmonté, rien n'est plus pareil, alors pourquoi le suystème de prise en charge n'a pas de solutions avant d'en arriver là???

éliane


sad
Sœur jumelle bipolaire traitée, frère bipolaire aussi ?

Démarré par saelina

7 Réponses
4452 Vues
Dernier message 30 novembre 2016 à 15:30:39
par Max666
xx
frère bipolaire que faire?

Démarré par angel_de_vega

1 Réponses
2396 Vues
Dernier message 12 février 2016 à 09:17:28
par Colibri73
xx
Le suicide de mon bo frère et ma soeur bipolaire

Démarré par Julie75000

9 Réponses
3414 Vues
Dernier message 30 mai 2017 à 13:45:16
par Aurora
xx
comment aider mon frère bipolaire !

Démarré par cafo4

3 Réponses
3564 Vues
Dernier message 30 novembre 2016 à 17:04:32
par Max666
xx
Forme de maladie bipolaire ?

Démarré par odys

5 Réponses
4714 Vues
Dernier message 25 juin 2016 à 15:22:09
par Jamel29000@hotmail.fr