Auteur Sujet: bipolaire?  (Lu 2135 fois)

roudoudou

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
bipolaire?
« le: 30 novembre 2016 à 10:56:57 »
Bonjour à tous,
Je viens vers ce forum car je me pose beaucoup de questions sur mon éventuelle bipolarité.Tout d'abord, je me présente, je suis une femme de 37 ans, pacsée avec un homme charmant et un adorable enfant de 3 ans.

J'ai des troubles psychiques presque depuis toujours... J'ai vécu une enfance difficile bien sûr : mes parents souffrent eux-mêmes de troubles, mon père est atteint de dépression mélancolique et ma mère n'a jamais été diagnostiquée, mais selon moi, a des problèmes aussi ( c'est quelqu'un qui se victimise pour faire culpabiliser les autres). Ils formaient un couple terrible, ma mère rabaissait mon père régulièrement, et lui répondait par la violence et la menace.Mon enfance a été synonyme d'anxiété permanente et phobie scolaire.
J'ai été traitée pour dépression à 19 ans après la réussie du BAC. L'impression d'avoir tout donné pour... au final, un simple bout de papier. J'ai pété les plombs : nerfs qui lâchent, envie de tout casser, grosse fatigue émotionnelle. Suite à cet épisode, j'ai été sous antidépresseurs durant plusieurs années, sans efficacité. Des hauts, des bas, toujours...

J'ai souhaité arrêter définitivement toutes ces cochonneries(en tout cas, pour mon cas personnel, elles n'ont pas montré d'intérêt, si ce n'est de me pourrir le cerveau). Donc depuis environ 9 ans, aucun AD juste quelques prises d'anxiolytiques par ci par là, pour surmonter mes angoisses.

En 2014, suite à un choc émotionnel, j'ai perdu le sommeil qui était si important pour moi. Etat d'excitation et de stress permanent, tellement intense, que je "m'empêchais" de dormir.
J'ai alors rencontré "le psy", celui qui sait t'écouter, te comprendre et te déculpabiliser (j'ai une très forte tendance à la culpabilité).Selon lui, les AD ne correspondent pas à ma pathologie. Il parle d'ambiance bipolaire.

J'essaye de m'analyser depuis quelques mois. Ce que je constate c'est que mes humeurs sont de trois sortes différentes :
-Une phase plutôt habituelle où je suis molle, pas dépressive, mais pas active, je baille beaucoup dans la journée, peu de motivations, fatigue mais humeur, je dirais, normale. Pas d'idées noires, pas d'excitation non plus, juste ramolli, fatiguée.
-Une phase d'excitation et du mauvaise humeur. Tout m'énerve, surtout le bruit, je ressasse les mêmes idées. Je tourne en rond sur les mêmes sujets. J'en veux à la terre entière. Extrêmement irritable, je n'ai aucune patience et je suis limite agressive et méchante (même si je n'ai pas de mauvais gestes, l'idée est là). Je suis active mais pas hyperactive. Je ne suis pas hyper joyeuse ni hyperproductive. Juste normale. Un peu rigolote aussi par moment. Je fais des beaucoup d'insomnies et je ne suis pas fatiguée pour autant le lendemain, au contraire, j'ai le sentiment que les nerfs me tiennent très éveillée.
-Enfin, la phase dépressive où je m'effondre avec crises de larmes, désespoir, idées noires. Et sans raisons valables... une simple contrariété, une angoisse, une appréhension et c'est la fin du monde ou plutôt de mon Monde.

Lorsque je m'informe sur la bipolarité, je m'interroge sur la phase maniaque. Hier mon psychiatre m'a clairement parlé de climat bipolaire et m'a prescrit de la carbamazépine pour réguler mon humeur. Mais je ne me reconnais pas complètement dans la manie ni l'hypomanie. Après je ne suis pas spécialiste. Autant je me reconnais complètement dans la phase dépressive, autant je ne ressens pas d'euphorie, de délire ni de joie extrême. Je suis perçue, dans le cadre professionnelle, notamment, comme quelqu'un de sympathique, sensible, sérieuse, discrète et avec beaucoup d'humour (c'est ce qu'on me dit souvent et non pas ce que je pense de moi). Je n'ai pas d'amis proches mais beaucoup de gens qui "m'apprécient".
D'autre part, je souffre depuis toujours d'une anxiété sociale, je suis timide et j'ai très peur du jugement d'autrui. J'ai globalement beaucoup de phobies.

Suis-je réellement bipolaire? Sachant que les durées sont souvent courtes (surtout les dépressives : entre 24 et 48H, parfois bcp moins)
Les phases plus excitées durent quelques jours et les phases "molles" sont courtes également.Ma vie de famille souffre beaucoup de ces changements d'humeur et de mon manque d'enthousiasme permanent. Et moi je souffre énormément en phase dépressive.
Je vous remercie d'avance pour vos conseils et aides.

Max666

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 67
  • Popularité : +0/-0
  • Bipolaire ? Non Tripolaire !
Re : bipolaire?
« Réponse #1 le: 30 novembre 2016 à 15:03:10 »
Bonjour,
Je me reconnais un peu dans votre description. C'est usant, perturbant de ne pas savoir précisément de quoi est-on atteint... Victime surtout, pas responsable puisque nous ne contrôlons pas toujours nos pensées, paroles et actes.
Pour affiner vous-même votre propre diagnostic, je vous suggère de visiter Internet où vous trouverez d'autres sites dédiés à cette pathologie.
C'est ainsi, à force de me renseigner moi-même, après avoir consulté, que je me suis forgé mon véritable diagnostic. Cela peut aider ou non...
Dans la mesure où, ce que l'on y découvre n'est pas très rassurant.

En voici :La complexité de la pathologie, ajoutée à la variation de vos humeurs, rend délicat, difficile et long, l'établissement d'un diagnostic sûr.

Humainement.


sad
Sœur jumelle bipolaire traitée, frère bipolaire aussi ?

Démarré par saelina

7 Réponses
4400 Vues
Dernier message 30 novembre 2016 à 15:30:39
par Max666
xx
Mon ami est bipolaire

Démarré par Tit Fou

5 Réponses
3456 Vues
Dernier message 09 mars 2017 à 07:07:11
par Coco
xx
Bipolaire??

Démarré par Cath27

3 Réponses
974 Vues
Dernier message 21 mai 2019 à 15:51:38
par Bipolaireog
xx
Bipolaire

Démarré par Patrick 74

13 Réponses
3605 Vues
Dernier message 26 mars 2017 à 12:04:18
par Aurora
xx
Bipolaire ou pas ?

Démarré par Leitmotivjess

4 Réponses
3415 Vues
Dernier message 11 mars 2017 à 15:30:35
par Moogly