Auteur Sujet: bipolarité au travail  (Lu 11774 fois)

imuh

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
bipolarité au travail
« le: 10 mars 2016 à 10:34:44 »
Bonjour à toutes & à tous,

Je me présente imuh, je suis en ile de france et j'ai une boite que j'ai repris il y a maintenant 4 ans de ça dans la logistique évènementielle. Je suis bipolaire depuis maintenant quelques années et je suis maintenant au bord du gouffre. Les phases maniaques sont rares et de courtes durées... au contraire, les phases dépressives longues et intenses. Etant en plus de ça quelqu'un de super ampathique, je n'arrive pas à en parler à mes proches. Ces phases m'ont fait perdre la plupart de mes amis que j'ai exclus au fur et à mesure de mon cocon. Les stress professionnels prennent à chaque fois des ampleurs pharamineuses où le cercle vicieux de rumination, culpabilité et envies suicidaires prennent le dessus. Là encore, cela fait plus d'une semaine que je suis en phase dépressive. Je ne prends aucun soin ni de moi-même, ni de ma maison. Mon seul souhait, dès lors que je ne suis plus au travail, est de m'évader de cette réalité qui m'agresse, qui m'opresse, et ce par le biai du THC et des jeux vidéos. Mes projets pros se concrétisent avec BEAUCOUP de retard ou PAS, je ne sais plus quoi faire... Je ne m'aime pas, je n'ai plus de libido. Je n'arrive plus à donner ni recevoir quoi que ce soit..
*bouteille à la mer*
imuh

sophieaude

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #1 le: 18 mars 2016 à 15:30:14 »
Pour moi aussi le travail est source d angoisses actuellement je suis en arrêt maladie je travaille dans le social et ne parvient pas à prendre de distance ... Je stress pour tout quand une situation est compliquée j y pense jour et nuit et j ai peur de commettre une erreur je perd mes moyens à cause de mes angoisses je pense changer de poste pour un travail moins stressant plus de protection de l enfance en tout cas ...

Steferlane

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
Bipolarité et enseignement
« Réponse #2 le: 21 septembre 2016 à 21:19:38 »
Bonsoir,

Je suis bipolaire depuis ma majorité, dépistée tardivement avec parcours chaotique, mais stabilisée depuis 2009 par thymo-régulateurs et thérapies.
Je suis enseignante, en Congé Longue Durée depuis + de 3 ans et la dernière expertise du comité départemental semble vouloir me diriger vers une retraite anticipée pour invalidité.
En mars 2013, j'ai demandé reclassement professionnel administratif, mais l'avis médical s'y oppose.
Je laisse donc ce message sur ce forum, afin de savoir si par hasard, d'autres collègues enseignants, ou toutes autres personnes, dans public ou privé, s'est retrouvés dans une telle situation.
Je fais des démarches, mais je refuse de cesser de travailler, étant encore parfaitement apte à bosser à seulement 47 ans.
Merci beaucoup d'avance de vos réponses !!

Flotte

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #3 le: 08 novembre 2016 à 19:27:12 »
Bonsoir je suis diagnostiquée depuis un an mais avec le recul je me rends compte que mes hauts et bas remontent à des ânnees J'ai enchaîne les petits boulots, les reprises d'études avec toujours la même versatilité et  total je me retrouve à presque 50 balais sans rien le RAS et en pleine mélancolie Que puis je faire pour avoir un lieu ressources? AAH ?RQTH ?  Merci pour vos réponses

Max666

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 67
  • Popularité : +0/-0
  • Bipolaire ? Non Tripolaire !
Re : bipolarité au travail
« Réponse #4 le: 14 novembre 2016 à 11:29:00 »
Bonjour,

Voici la description selon un site de référence (ARGOS 2001) :

Le trouble bipolaire est une maladie grave, anciennement appelée psychose maniaco-dépressive (PMD). Elle se reconnaît par des variations de l'humeur très fortes qui vont affecter mentalement et physiquement le patient. Les symptômes de la maladie sont très variables d'un patient à l'autre (caractères des phases, intensités, durées fréquences. concomitances,...).
 Le patient va connaître des phases dépressives et des phases d'exaltation (dites maniaques) qui vont entraîner des troubles importants au niveau de la pensée, des actes, des sentiments, du comportement et de l'état physique.

http://www.argos2001.fr/fr/trouble-bipolaire/association-bipolaire/les-troubles-bipolaires.html

Humainement

Bridget58

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #5 le: 19 novembre 2016 à 21:01:08 »
Bonjour

Je suis bipolaire depuis des années mais diagnostiquée récemment  je craque car je bosse dans une ambiance détestable dans une collectivité territoriale et aujourd'hui psy en urgence arret d'un mois bourrée de médicaments au bord de l'explosion  j'ai vraiment besoin de soutien  voilà mon expérience

Merci de m'avoir lue

Géraldine01

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 35
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #6 le: 21 novembre 2016 à 14:29:50 »
Bonjour Bridget58,

Vous êtes suivi par un psychiatre depuis longtemps ? Si le fait d'être sous médicaments vous déplaît, est-ce que cela régule votre humeur ?
Si vous n'allez vraiment pas bien, pourquoi ne pas se diriger vers votre médecin traitant pour qu'il puisse analyser la situation, et, si besoin est, vous mettre en congé maladie ?

Bien à vous,

Bridget58

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #7 le: 21 novembre 2016 à 15:29:18 »
Bonjour
Je suis suivie depuis des années par un psy et je suis en arrêt de travail les médicaments me régulent un peu mon humeur mais me fatiguent.
ma psy envisage de demander une invalidité car je suis en retraite dans moins de deux ans et là je suis à bout


Géraldine01

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 35
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #8 le: 21 novembre 2016 à 15:49:33 »
Re,

Je pense qu'il faut donc voir avec elle pour trouver le compromis qui vous conviendra le mieux.

Si l'invalidité n'est pas acceptée, peut-être pourriez vous demander un mi-temps thérapeutique ? ça vous permettrait de vous reposer un peu ...


Bridget58

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #9 le: 21 novembre 2016 à 17:18:55 »
Merci de m'avoir répondue j'ai déjà utiliser tous les droits à congé longue maladie et longue durée et également le mi temps thérapeutique
je suis vraiment très stressée par cette situation

Géraldine01

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 35
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #10 le: 21 novembre 2016 à 17:19:54 »
Pas de souci,
Voyez avec votre médecin, il va vous aider j'en suis sûr

Bridget58

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #11 le: 21 novembre 2016 à 17:31:42 »
 :-*merci beaucoup Géraldine je dois positiver

Max666

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 67
  • Popularité : +0/-0
  • Bipolaire ? Non Tripolaire !
Re : bipolarité au travail
« Réponse #12 le: 30 novembre 2016 à 18:53:01 »
Bonsoir,

Pensez à cette structure tant qu'il en est temps : Le SAMETH - Service d'Appui au Maintien dans l'Emploi des Travailleurs Handicapés -  recherche, élabore et organise la mise en œuvre de la solution de maintien dans l’emploi, en coordination avec les acteurs du projet.

Si j'avais eu connaissance de cet organisme, je l'aurai sollicité AVANT de perdre mon emploi à cause notamment des affres de la maladie...

Bon courage !

Humainement.
 

bandy84

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #13 le: 30 novembre 2016 à 19:54:33 »
Je ne sais pas si on pourra me répondre sur ce forum car je suis schizo-affective, cette maladie inclue des troubles bipolaire.
Je suis totalement stable depuis 2010, mais j'ai de gros soucis avec les effets secondaire de mon traitement. Je prends des cours car j'aimerai travailler dans le milieu de l'éducation, soit prof, soit auxiliaire de vie scolaire. Je ne sais pas si malgré ma stabilité, la médecine du travail me jugera apte ou pas et ça me fait peur. De plus j'aimerai arrêter mon traitement avec l'aide de mon psychiatre. En effet, mon traitement me fatigue énormément et j'ai des chutes de tension j'ai toujours entre 8 et 10 alors qu'avant le traitement ma tension était entre 12 et 13.
Merci de vos réponses.

chrystel108226

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 14
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #14 le: 11 décembre 2016 à 09:27:05 »
j'ai toujours eu des problèmes professionnels et je m'en voulais.  Non résistance au stress, culpabilité à la moindre erreur et comme pour me prouver que ne je valais rien j'en faisais plus qu'il ne fallait...l'impression que mon cerveau allait éclater.  Stress le soir à l'idée de reprendre le travail le lendemain et de faire face à mon incapacité.  Je ne gardais pas un emploi car très vite je faisais une phase maniaque et les employeurs ne comprenaient rien.  Quand j'ai su que j'étais bipolaire, j'ai pu enfin mettre un nom sur tout cela mais s'il reste encore de la culpabilité en moi...

BBipo75

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #15 le: 15 décembre 2016 à 13:56:43 »
Bonjour,


J'écris ici parce que je me suis reconnue dans le message de Chrystel.
Ma bipolarité a été détectée tardivement, enfin relativement tard.
Cela a d'abord commencé par des troubles anxieux qui ont amené une dépression puis hospitalisation etc etc. Vous connaissez tout ça très bien.


Du coup j'ai réussi à terminer mes études en Bac + 5 d'une grande école, après quelques coupures.


Mais au moment de commencer ma vie professionnelle, je me suis retrouvée face à ma maladie. D'abord je pensais que c'était le boulot qui ne me plaisait plus, mais en fait ça se reproduit à chaque fois. La première expérience s'est soldé par une hospit d'urgence puis arret maladie pendant 2 mois (où j'ai appris à coder, une nouvelle langue étrangere etc) puis un mi-temps thérapeutique de 2 mois (le rêve), au moment où je devais repartir sur un temps plein je n'ai pas pu le vivre. J'ai demandé une rupture conventionnelle.


Là ça fait un an que je suis dans une nouvelle entreprise, et rebelote je me sens completement inapte, je suis au bord des larmes en permanence. j'essaie tellement dur d'y arriver. C'est effroyable les périodes de up je suis à fond et je fais des merveilles, mais j'ai toujours tendue vers la dépression plus fortement.


En traitement cela fait 2 ans que je suis sous lamictal 100 et prozac 40 mg. J'ai l'impression que ça ne fait plus effet. Je dois voir mon psy en janvier.
D'ailleurs par rapport à la RQTH il demande un compte rendu du médecin traitant, mais mon psychiatre me suit depuis 8 ans, il connait beaucoup mieux ma situation, est ce que ce serait possible qu'il le remplisse ?


Merci pour vos réponses

chrystel108226

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 14
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #16 le: 15 décembre 2016 à 15:09:03 »
cela ne coûte rien d'essayer et le psy est le plus apte

Aurora

  • Membre expert
  • ****
  • Messages: 201
  • Popularité : +13/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #17 le: 16 décembre 2016 à 17:38:32 »
Bonsoir à tous,

Je voulais vous faire part de mon désarroi.

J'ai de telles crises d'angoisse au boulot que j'ai démissionné 7 fois d'un job dans mon domaine pourtant (bac+5 en Ressources Humaines). Je tiens d'une demi journée à un mois maximum.

Je suis censée être sur le marché de l'emploi depuis 4 ans.

Je n'ai donc, presque jamais travaillé.

Rien ne fait de mon angoisse, malgré des lourds traitements essayés.

Je me suis même enfuie deux fois de mon boulot en courant tellement la crise était insurmontable.

Je suis une battante, je postule tous les jours et j'essaie d'y croire à chaque fois.

Mais là, à à peine 26 ans, je crois que je ne travaillerai jamais...

chrystel108226

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 14
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #18 le: 16 décembre 2016 à 17:50:55 »
c'est exactement ce que j'ai vécu
impossible de garder un boulot, je me suis même enfui une fois et c'est mon mari qui m'a dit d'y retourner, bonjour la honte...dès que j'ai quitté un emploi, j'en cherche un autre et rebelote

Aurora

  • Membre expert
  • ****
  • Messages: 201
  • Popularité : +13/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #19 le: 16 décembre 2016 à 18:07:42 »
On est donc exactement pareil, peut on parler de stabilité alors ? mes deux derniers psy s'en foutent, un ne m'écoute pas du tout, l'autre me dit d'arrêter de chercher et de me protéger.

Le pire, c'est que je ne trouve plus de travail bien sûr, même en postulant à tout, car ils appelent toujours les anciens employeurs, qui ne doivent pas être tendre avec moi.

chrystel108226

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 14
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #20 le: 16 décembre 2016 à 18:13:55 »
mon psy m'a conseillé de ne plus travailler, je suis trop fragile, pas facile à accepter mais au vue de mes expériences passées, il est vrai qu'elle n'a pas tort...


Aurora

  • Membre expert
  • ****
  • Messages: 201
  • Popularité : +13/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #21 le: 16 décembre 2016 à 18:22:13 »
exactement comme moi,
à 26 ans ne plus travailler du tout, c'est dur à encaisser
je n'aurai jamais eu de carrière

chrystel108226

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 14
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #22 le: 16 décembre 2016 à 18:49:01 »
quand cela a commencé, je n'étais pas en détectée bipolaire aussi je me sentais mal de ne pas être comme tout le monde et me demander mais qu'est ce qui cloche en moi...ensuite le diagnostique est tombé d'un côté cela me permettais de mettre un nom sur ce comportement à tendance maniaque mais se dire que jamais vous ne serez une employée et de devoir répondre que l'on a pas d'emploi est douloureux à accepter

helvar

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 6
  • Popularité : +0/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #23 le: 17 décembre 2016 à 22:58:25 »
Bonjour, Je lis vos messages et je voulais vous dire que c'est possible de travailler et d'être bi polaire meme si vous avez l'impression que ce n'est pas possible.


Mais avant tout il faut être bien suivi par un bon psychiatre et avoir un traitement adapté ce qui peut prendre plusieurs années. Aussi il faut avoir accepté sa maladie (ne pas être dans le déni).


Je vous adresse ce message car je travaille depuis longtemps. Je suis bipolaire, stabilisée depuis 10 ans, avec du lithium et diagnostiquée depuis 20 ans.


Gardez espoir et croyez en vous.

Aurora

  • Membre expert
  • ****
  • Messages: 201
  • Popularité : +13/-0
Re : bipolarité au travail
« Réponse #24 le: 18 décembre 2016 à 16:33:07 »
Merci Helvar de ton encouragement.

Je me demande comment il se fait que je sois stabilisée de part mon traitement, dans mes émotions,

mais que quoiqu'il arrive malgré le traitement est qui bien, et les anxiolytiques :

crises d'angoisse au boulot
pertes de mémoire
pertes de concentration

y a t-il une meilleure stabilisation encore ?


xx
Travail et bipolarité

Démarré par durfer

25 Réponses
8868 Vues
Dernier message 06 juillet 2017 à 11:36:08
par Ami77
xx
Trouble bipolaire au travail

Démarré par santé-sur-le-net

26 Réponses
12978 Vues
Dernier message 22 septembre 2016 à 09:38:45
par Sophie7591
question
Vis-à-vis de vos collègues de travail, quel rôle a joué votre obésité dans vos relations ?

Démarré par Modérateur

0 Réponses
4645 Vues
Dernier message 19 septembre 2014 à 17:53:46
par Modérateur
xx
Accepter sa bipolarité

Démarré par Chacha

16 Réponses
6655 Vues
Dernier message 31 décembre 2016 à 17:20:51
par leanj
exclamation
Bipolarité ? Non, Tripolarité !

Démarré par Max666

0 Réponses
1954 Vues
Dernier message 07 juillet 2017 à 12:27:26
par Max666