Auteur Sujet: Crise maniaque due à un traitement  (Lu 2964 fois)

jpmx

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Crise maniaque due à un traitement
« le: 06 janvier 2017 à 19:39:09 »
Bonjour,


J'ai été diagnostiqué bipolaire il y a 11 ans.


C'est après avoir consulté à cette époque pour la première fois un psychiatre pour mes TOCs et après qu'elle m'a prescrit un anti-dépresseur à très forte dose (comme il semble que cela doive être le cas pour travailler sur les TOCs) qu'au bout de 2 semaines, je débutai une crise maniaque qui a duré près de 3 mois avant que je ne sois hospitalisé pour dépression.


Malgré ce qu'elle a pu engendré, cette période a été exceptionnelle pour moi.


Je suis artiste et les portes de la création et de l'inventivité se sont ouvertes à un point inimaginable...


Les hauts et les bas se faisant au long de ces 10 années, j'ai refait une crise maniaque il y a un peu plus d'un an qui m'a renvoyé en dépression et hospitalisation... là, dans un établissement formidable (pour ceux que cela peut toucher, en privé, je donne les contacts)


Aujourd'hui, je suis un traitement par Depakot et Prozac (+ correcteurs)


J'ai du mal à gérer mon traitement en sachant que le Depakot me protège des crise maniaque mais dont j'ai besoin pour mon travail...


J'ai 37 ans et je ne peux pas vivre seul, ma mère doit être là (je le sais même si cela me pèse) pour me guider dans la prise de conscience de mes sauts d'humeur.


Certains d'entre vous partagent ils ce mode de vie ?


Si je n'avais pas eu ce traitement à base d'anti-dépresseur à forte dose (Deroxat 60 mg), aurais-je vécu cette phase maniaque ? La maladie se serait elle déclarée ?


Mon père, aujourd'hui décédé et que j'ai expulsé de la maison à mes 17 ans se couvrait de trouble bipolaires (à ce moment appelés Psychose Maniaco Dépressive) en cherchant à excuser grâce à la maladie des forfaits tant d'escroquerie financière que de vie sexuelle malsaine dont les détails sont préjudiciables...


Aujourd'hui, j'ai peur que la maladie me mène à retrouver son profil.


Aujourd'hui, je crois être amoureux mais j'ai crainte d'entamer une relation qui comme lors de ma première vrai crise maniaque m'a mené au fond du fond (par mon seul fait).


Existe t'il des lieux de rencontre entre malades pour partager son histoire, discuter, sans que cela ne soit dans un cadre thérapeutique, juste entre personnes ayant un point commun ?


merci

Oph

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Crise maniaque due à un traitement
« Réponse #1 le: 08 janvier 2017 à 01:57:00 »
Bonsoir,
Je m appelle Ophelie, j ai bientôt 33 ans, cela fait 10 ans que je suis bipolaire. Ma mère l était et mon père a un problème mais n'a jamais consulté. Je me reconnais en vous. J'avais tout pour réussir mais l'élément déclencheur pour moi a été le suicide de ma mère il y a 10 ans justement. Depuis je me sens vide, et j'ai tout fait pour gâcher ma vie à tout point de vue car je pensais que je ne méritais pas de vivre, que de toute façon j'allais mourrir bientôt alors je m'autorisais à faire des choses complètement démentes que je n'aurai jamais faites avant et que je regrette profondément. Je me sens de plus en plus nulle. J ai fait de nombreux séjours moi aussi et un Medecin m'a diagnostiqué il y a 3 ans, m'a donné un traitement, l'a affiné et j'ai enfin compris que ce traitement je ne devais pas l'arrêter et que je devrais certainement le prendre à vie. J'ai mis du temps mais je l'ai accepté. J'accepte ma maladie meme si j'en ai honte encore et que les gens ne comprennent pas et je le comprends car moi-même j'ai mis des années à comprendre et à détecter les signes mais toujours trop tard je n'arrive pas encore à détecter les signes déclencheurs mais une nouvelle psychologue veut m'y aider. Mais souvent je ne vais pas à mes rendez vous.
Je vis seule éloignée de tous et moi qui était entourée de beaucoup de gens , comme je l'ai dit j'ai essayé de tout saccager et beaucoup d'amies de copines sont parties. J'ai une soeur, ma seule soeur, qui vit à 400km de chez moi. Elle a 31 ans. Elle a réussi professionnellement je suis fière d'elle, mais elle souffre encore du manque de notre Mere et de la déchirure de notre famille.notre père ne s'occupant plus de nous, nous avons décidé d'arrêter de lui parler pour ma part il y a 1 an et demi. J'ai toujours voulu qu'on s'occupe de moi, et je me disais qu'il n'y avait qu'une Mere qui pouvait faire cela et elle n'est plus là. J'ai toujours eu des gens qui m'ont aidé à des moments de ma vie et je les ai usé pour la plupart. Depuis peu ma soeur me propose d'aller vivre chez elle. Je ne veux pas franchir le pas pour ne pas l'user elle aussi. Elle doit deja assumer sa vie je ne veux pas être un fardeau. Et puis, elle est directive et veut trop que je change d'un coup mais je fatigue vite et c'est comme vous je pense deux pas en avant et au moins un pas en arrière. J ai progressé depuis juin grâce à un voisin qui grâce à la proximité me pousse à descendre chez lui , manger, s occuper de sa fille discuter. On a eu une relation mais on a tellement de problèmes chacun que c est beaucoup mieux que cela soit fini. Et puis il a des idées très arrêtées et dans mes périodes volubiles je lui ai avoué des choses que l'on ne doit pas dire, ça doit rester dans notre jardin secret mais je côtoie tellement peu de monde que quand je parle je dis tout et je ne mens plus.
Je ne sais pas pourquoi je vous raconte tout cela. Ça m'intéresserait de savoir où vous vous êtes fait hospitalisé. Je compte me faire hospitalisé dans une nouvelle clinique en février car j'ai envie de m'en sortir je me laisse encore une chance. Je souffre depuis un tiers de ma vie, mes amies mes copines ont construit un foyer ont une carrière ont fait des enfants. Je n'ai rien de tout cela. J'ai gâché mon couple en 2013 au bout de 3 ans. J'aime les enfants je désire en avoir et je sais que j'ai à tout casser 10 ans devant moi mais c'est un désir de plus en plus profond. Mais je m'empêche car je sais ce que c'est une Mere malade et je ne veux pas l'infliger à un enfant. Je ne me suicide pas car ma soeur ne le supporterait pas. Je suis "condamnée" à vivre aussi bizarre que cela puisse paraître. Ressentez vous la même chose?
Si vous voulez échanger avec moi j'en serai contente, sinon je vous souhaite du courage, de stabiliser votre maladie car c'est utopique de dire que l'on peut guérir, et d'être heureux de trouver le bonheur, ou de le retrouver, c'est ce qu'on attends tous de la vie malGre son lot d"emmerdes".
Merci de m'avoir lu.
Cordialement ,
Ophelie

Sarah76

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Crise maniaque due à un traitement
« Réponse #2 le: 08 janvier 2017 à 17:06:19 »
Bonjour Ophelie je me reconnais en toi, surtout quand tu dis que tu te sens condamné de rester en vie pour ne pas faire souffrir ta soeur...moi j'ai une fille de 9 ans et je ne veux pas la détruire en faisant une bêtise mais j'ai quand même l'impression de la détruire en étant sa mère ..j'ai peur qu'elle devienne comme moi..quelqu'un qui n'a pas goût à la vie qui gâche tt...je suis torturée je me sens seule et je rejette les gens qui m'approche. Je ne sais pas si je suis bipolaire mais il y a pas un jour ou une heure ou mon moral change.. je me déteste! J'ai rencontré quelqu'un il y a 6 ans et j'ai tout gâché et depuis je n'arrive pas à tourner la page. Je me jette toujours dans ses bras en sachant que ça ne marchera pas du coup la souffrance en est à chaque fois plus grande. Je supporte pas d'être rejettée... il m'obsède nuits et jours. On dirait que je prends un malin plaisir à me faire souffrir


xx
Crise de panique...enfin je crois

Démarré par Lara8471

1 Réponses
865 Vues
Dernier message 07 juin 2019 à 11:23:16
par natoudu94
xx
Et après la phase maniaque

Démarré par cookie

2 Réponses
3075 Vues
Dernier message 24 décembre 2016 à 18:46:21
par giri13
xx
durée phase maniaque bipolaire

Démarré par gcunisset

1 Réponses
3210 Vues
Dernier message 16 août 2016 à 17:35:44
par clem2172
xx
Peut-on avoir des symptomes psychotique pendant une phase maniaque ?

Démarré par WhiskeyLulliby

1 Réponses
1953 Vues
Dernier message 26 décembre 2018 à 22:36:52
par picatchou
angry
De nouveau en phase hypo-maniaque après un mois en phase depressive

Démarré par Inconnu

7 Réponses
3376 Vues
Dernier message 01 avril 2017 à 15:13:38
par Aurora