Auteur Sujet: cycles rapides?  (Lu 4015 fois)

Chan

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 7
  • Popularité : +0/-0
cycles rapides?
« le: 08 février 2017 à 23:42:09 »
Bonjour à tous,

j'avais rédigé un long message me présenant moi et mon historique concernant la maladie, mais je n'ai pas réussi à le poster.

Du coup ce sera pour une prochaine fois, je vais directe à ma question.
Pour ceux qui ont des cycles rapides, pouvez-vous les décrire?

De mon côté diagnostiqué Bipolarité type 2.
Actuellement sans traitement,
1 à2 cycles par mois : Phase basse une à 2 semaines dont 4-7jours d'anxiété et depression sévere (25 sur échelle de Beck)

Suivi directe par une phase hypomaniaque 5-10 jours. (parfois prises de tranquilisants pour dormir en semaine)

Puis phase " etat normal", en generale 10-15 jours avant retour à la phase basse, mais peut-être plus longue mais pas plus d'un mois. Pour moi c'est difficle de qualifier cette phase de totalement normal car je suis souvent trés fatigué à cause du manque de sommeil accumuler pendant la phase hypomaniaque qui l'a précédée et j'ai souvent des passages à vide courts dans cette phase.

2 essais de traitements dans le passé.
Quetiapin 400mg+sertralin 20mg pendant 6 mois, sans effet
Lamotrigin (200mgje crois) pendant un an, disparition des phases hypomaniaque, mais remplacement par des phases de légère deprime, pas de disparition des phases de depression sévère.

J'ai la chance pour le moment de ne pas faire de débordement maniaque. Je pense que j'arrive pas trop mal à gérer les periodes hypomaniaque même si cela reste fatigant. Par contre il y a toujours un stade où je n'arrive plus à repousser la depression sévère qui entraine une anxiété sociale trés forte, ce qui est le plus handicapant dans ma vie car cela m'empêche d'aller au bout de mes projets depuis toujours...

merci par avance pour vos réponses et commentaires

Floozen

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : cycles rapides?
« Réponse #1 le: 26 février 2017 à 14:05:56 »
Bonjour Chan,

Nouvelle sur ce forum j'ai été attirée par ton post car j'ai une fille de 19 ans diagnostiquée bipo depuis moins d'un an avec cycles rapides.
Elle est actuellement sous traitement mais ne voit pas bcp d'amélioration depuis 1 an...
Ce que je peux te dire c'est que les cycles ressemblent aux tiens avec des phases d'hypomanie (sans traitement) et des phases de dépressions sévères et plus longues  :( . Son médecin pense augmenter son anti dépresseur car ça fait des mois qu'elle déprime. (Arrêt de ses études fin décembre pour la 2ème fois.)
Je ne sais pas si tu es suivi en thérapie mais je mets bcp d'espoir dans cette approche pour ma fille : début mars. Elle n'a pas réussi à prendre un rdv depuis 1 an et je suis convaincue que cela lui fera du bien...
Si tu peux m'apporter ton témoignage  ;) Et comment fais tu sans traitement ? Une fois ma fille a arrêté par dépit et au final 10 jours d'insomnie...
Je te souhaite bcp de courage. A +

Chan

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 7
  • Popularité : +0/-0
Re : cycles rapides?
« Réponse #2 le: 27 février 2017 à 08:11:43 »
Bonjour Floozen,

merci beaucoup pour ton témoignage. Je pense que c'est une chance pour ta fille d'avoir été diagnostiquée tôt.

Moi j'ai du attendre mes 29 ans et je galère niveau emploi depuis la fin de mes études (2004). un CDI qui a duré de 2 ans, un autre de 1 an, et le reste de l'intérim ou des emploi saisonniers de - de 6 mois. J'ai fait 36 métiers trés variés en 15 ans, j#ai deux diplôms universitaires mais ne cumule qu'un peu moins de 5 ans d'emploi temps plein à l'âge de 35 ans. J'ai de la chance d'avoir eu un héritage ce qui m'a permis il y a deux ans d'acheter un studio que je loue et qui me rapporte 400€ par mois environ et qui me procure une épargne qui permet de perdre entre 5000 et 8000€ par ans. Du coup je n'ai pas droit au RSA, et à se rythme mon épargne sera à zéro dans deux ans. Il me restera le studio.

La chance c'est une vie riche d'expériences, le hic c'est que je  ne veux plus déménager 3 fois par ans et me contenter d'emplois qui ne correspondent pas à mes attentes...
Je suis en projet de me créé mon activité (apiculture, production de fraises et une fournée de paim par semaine) mais je suis obligé d'y aller progressivement pour ne pas être gagné par le stress et que la maladie foute tout en l'air, alors cela ne sera probablement jamais rentable, en tout cas cela va bien prendre 5 ans avant que cela me fasse un petit revenu je pense... Je vais revendre le studio dans deux ans pour m'acheter un lieu de vie et ne plus avoir de loyer à payer.

Mes phases de depressions dépassent rarement 10 jours (sauf en hivers où cela peut aller jusqu'à deux-trois mois) alors pas possible de prendre un traitement antidepresseur lourd.

Je pense que je vais probablement devoir prendre un traitement thymorégulateur mais je suis de tempérament dépressif et du coup mon humeur se stabilise dans la dépression et pas dans le normal.

Là je commence tout juste à avoir des rendez-vous chez un psychiatre.
Je suis sorti d'un mois de depression jeudii dernier. Directe phase d'hypomanie avec 11h de sommeil cummulés sur 4jours. Depuis jeudi je suis en train de tout faire pour avoir une vie bien réglée et surveiller l'hygienne (sport et activités de plein air, heure de sommeil et de repas respectés, pas de substances type café alcool drogues), peu d'utilisation de l'ordinateur, pas d'activité excitante le soir, je fais passer la qualité de vie avant le travail (pause obligée les dimanches avec ma compagne). Je me suis aussi ouvert avec mes proches et les personnes du quotidien sur la maladie, ce qui est nouveau pour moi. En général je cache la depression aux autres. VoilÀ on verra ce que cela va donner, Là j'ai dormi 8h cette nuit, sans le réveil j'aurais dormi bien plus. Je pense que l'hypomanie va passer. Maintenant ce qui va être difficile c'est rattrapé le sommeil sans dépasser de trop mes horaires de lever et coucher (22h-6h)

Voilà, je ne sais pas trop si cela répond à tes questions. N'hésite pas si tu en as d'autres,. Il faut pas qu'elle se décourage. Combien de temps durent ses phases d'hypomanie en général?

Floozen

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : cycles rapides?
« Réponse #3 le: 27 février 2017 à 09:42:47 »
Bonjour Chan et merci pour ton témoignage.
Ma fille, Juliette n'a connu qu'une ou deux phase d'hypomanie et c'était lorsqu'elle était uniquement sous anti dépresseur et non diagnostiquée. Elle était extravertie dormait très peu avait des crises de fou rire inexpliquées, se promenait des heures la nuit...
J'ai appris qu'à cette époque elle buvait de l'alcool pour calmer ses angoisses.
Depuis les thymorégulateur comme toi, elle est stable mais plutôt en mode dépression. Depuis cet été je ne me rappelle pas l'avoir vu heureuse une seule fois. Après l’excitation de la rentrée à la fac  (langues slaves) cela est retombé comme un soufflé au bout d'un mois.
Elle va donc augmenter la Sertraline : je croise les doigts.
Il faut savoir que son papa était bipo sous lithium et d'autre membre de la famille du côté paternel. C'est ce qui a aidé je pense à poser le diagnostic...
Je croyais également que c'était une chance pour Juliette surtout quand je lis les témoignages sur ce site mais c'est très dur pour elle -et nous- de commencer ainsi sa vie d'adulte. Avec tout ce que cela implique et les traitements...
Elle est démoralisée face à cette situation et j'ai moi- même encore du mal à y croire... :-\
Comme je suis d'un naturel optimiste l'espoir reprend vite le dessus et j'essaye de l'aider de mon mieux  :) . Heureusement elle n'a pas d'idée morbide mais elle connait les risques de cette maladie...
Mon gros problème actuellement c'est qu'elle est domiciliée à 400 kms de nous. (Paris - Bretagne)
Actuellement en coloc,elle est déscolarisée et ne gère absolument pas son quotidien (courrier, courses, ménage) : c'est la cata !
Je rattrape toujours le coup mais c'est épuisant...
Nous faisons le max pour qu'elle vienne en Bretagne d'abord chez nous puis trouver un studio... Elle a eu aussi un petit héritage suite au décès de son papa. Elle est donc à l'abri pour un temps. Un temps seulement...
Je me pose tellement de questions sur son avenir à court, moyen et long terme...
Tout a été tellement chamboulé... En posant ces qques lignes je me rends compte que je n'ai pas réellement accepter cette situation  ???
Je suis en colère et si inquiète pour elle.
Je comprends aussi mieux son côté décalée par rapport à ses copines depuis l'adolescence. Pas les mêmes centres d'intérêts, allergique à la superficialité, très investie ds ses passions (qui ne durent pas ;) ), un sens critique très développé et très sensible à l'art. Douée pour la musique.
Je suis très fière de son parcours. Elle a déjà surmonté bcp d'obstacles et j'espère de tout mon coeur qu'elle trouvera sa voie.
Merci pour ce forum car je me sens moins seule et je sais que nos mots/maux se font parfois écho...

PhM

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : cycles rapides?
« Réponse #4 le: 28 février 2017 à 12:46:52 »
Bonjour à Chan et Floozen,
Nouveau sur ce forum, j'ai également une fille qui à des problèmes psychologiques ayant aboutis récemment sur une tentative de suicide par absorption d'anti dépresseur et heureusement sans conséquences. 
Je n'ai pas encore vu son Psy à la Rochelle pour lui faire part de mon cas:
une bipolarité à cycle très élevé jusqu'à journalier. on m'a prescrit du VENLAFAXINE, du RIVOTRIL que j'utilise très occasionnellement pour dormir ainsi que du Depacote.
Voilà, si d'autres personnes vivent comme cela, je serai content d'échanger surtout avec Floozen au sujet de notre fille.
A bientôt,
Philippe

Floozen

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : cycles rapides?
« Réponse #5 le: 01 mars 2017 à 21:41:48 »
Bonsoir Philippe.
C'est avec plaisir que nous pourrons échanger sur nos différentes expériences.
Quel âge à ta fille ?
La mienne fêtera ses 20 ans cette année :D
Elle a commencé à aller mal suite à notre déménagement ds une autre région. Elle a souhaité rester sur Paris pour la Fac mais en nous reprochant notre choix.
Ça faisait 10 ans qu'on attendait cette opportunité pour quitter la région parisienne...
S'en ait suivi un état dépressif avec prise d'anti dépresseur. Pas très concluant : changement de molécule puis le fameux virage hypomaniaque...
Tout ça à 400 kms de chez nous... Le stress total...
Du coup, vu les antécédents du papa, j'ai pas hésité pour une consultation spécialisée à l'Hôpital Sainte Anne de Paris. Malgré nos soupçons, l'annonce du diagnostic reste violent à encaisser...
Sinon, tu ne penses pas que ta fille a déjà parlé de ta bipolarité avec son psy ? Il a dû faire un tour des antécédents familiaux je pense...
J'espère qu'elle trouvera vite les ressources pour aller de l'avant et de belles raisons d'avancer dans sa vie.
Je ne sais pas si ta fille a bcp d'amis, si elle est sort... La mienne a toujours eu une vie sociale très très limitée mais depuis qu'elle a un copain (j'y croyais plus  ;) ) je la trouve plus épanouie, plus "vivante". Et je me dis que c'est bon signe...
Bonne soirée. A bientôt
Floozen

nathemma

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Re : cycles rapides?
« Réponse #6 le: 09 mars 2017 à 01:14:29 »
Bonjour tout le monde. Je suis toute nouvelle sur ce forum. Je me retrouve dans vos témoignages car j'ai 37 ans et depuis l âge de 17 ans, j'ai ete diagnostiquer bipolaire avec des cycles rapides. Par contre, je n'ai jamais fais de dépression sévère mais des phases maniaques et hypomaniaques jen ai fait plein mais comme j'ai vu des spécialiste de la maladie et j'ai fait partie d une association de bipolaires, je connais tres bien la maladie et je me connais tres bien. Par exemple, j arrive a savoir quand je vais passer d une phase basse a une hypomanie ou une période stable et ca quand on arrive a reperer les signes qui font passer d une période a une autre, je peux vous dire que ça change la vie..

Et j'ai de la chance, je suis suivie actuellement par un hôpital de jour et un psy qui sest m adapté mon traitement. En plus depuis l année dernière, j'ai enfin les bases de mon traitement qui me conviennent totalement cest a dire g 2 thymoregulateurs (theralite et xeroquel) et lamictal depuis tres peu de temps qui est très efficace pour sortir des périodes dépressives enfin ça marche super bien sur moi. Maintenant il me suffit d adapté mon traitement (xeroquel et lamictal) suivant mon humeur.

Pour finir, je voudrais vous dire que même si c'est pas simple il faut toujours garder espoir car on guerit pas des troubles bipolaires mais ça se soigne . Malheureusement, pour avoir le bon traitement, ya beaucoup d essai de médicaments en général mais quand on a le bon traitement et un bon entourage, en général on est sauvé

Lee

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 16
  • Popularité : +0/-0
Re : cycles rapides?
« Réponse #7 le: 09 mars 2017 à 05:41:28 »
Par contre il y a toujours un stade où je n'arrive plus à repousser la depression sévère qui entraine une anxiété sociale trés forte, ce qui est le plus handicapant dans ma vie car cela m'empêche d'aller au bout de mes projets depuis toujours...

Bonjour à tous, Bonjour Chan,

Je suis bipolaire I et en ce moment je suis en pleine période de dépression avec angoisse.
La peur me prend à la gorge dès le réveil, un peu comme si quelque chose d'horrible allait se passer à tout moment, puis elle diminue au fil des heures, à moins qu'un évènement ne me remette à nouveau dans cet état.
Les anxiolytiques ne sont plus efficaces, effet d'accoutumance.
La situation est handicapante et je suis en souffrance.
Je voudrais cependant dire que je sais que cette période va passer et qu'un jour je me réveillerai avec le sourire et le coeur léger. 
« Modifié: 09 mars 2017 à 05:42:31 par Lee »

Inconnu

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 73
  • Popularité : +2/-0
Re : cycles rapides?
« Réponse #8 le: 15 mars 2017 à 18:56:31 »
Bonsoir,


Je suis en phase dépressive, idées noires, un mois sur deux je suis en phase dépressive, et un mois sur deux je suis en phase maniaque.


Bon courage.


gougouille

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : cycles rapides?
« Réponse #9 le: 29 mars 2017 à 15:19:10 »
Bonjour,
Je suis bipolaire avec des cycles rapides apparus vers 25 ans. La maladie n'as malheureusement été diagnostiqué qu'a 39 ans. J'ai vécu un enfer jusqu'à ce qu'un très bon neuropsychiatre a su trouver le traitement qu'il me convenais (Dépakote + tercian) et depuis je revis! mes cycles sont toujours présents, mais tellement amenuisés qu'ils passent largement pour des variations d'humeur classiques. je n'ai fait aucune rechute depuis le début de la prise de mon traitement (2009) le seul inconvénient est la forte prise de poids...
mais quel bonheur de pouvoir vivre pleinement, je n'ai plus a craindre de savoir dans quel état je vais être... Une de mes pires angoisses était de me retrouver en état dépressif pendant mes vacances. Tout était gâché et je ne me reposais même pas. Je faisais moins attention à mes états maniaques car tout me semblais tellement aller bien dans ces périodes... Je me sentais sur de moi, indestructible. mais je dormais peu également et fatalement je retombais en dépression. Tout ca pour vous dire qu'il existe des solutions, qu'il ne faut pas lâcher le combat. Je me suis battu car même quand j'étais au plus bas, j'ai appris à positiver: je me disais toujours que ce n'était qu'un passage et que j'allais forcement passer par un état intermédiaire et un état maniaque! Il faut accepter la maladie pour pouvoir vivre avec.