Auteur Sujet: help. est il bipolaire? comment lui en parler?  (Lu 3087 fois)

duranpo

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
help. est il bipolaire? comment lui en parler?
« le: 29 janvier 2017 à 10:04:30 »
Bonjour

 Suis avec un homme, depuis près d un mois, qui a des comportements bizarres. Je me suis demandée s'il était pervers narcissique car il en avait des traits : Mégalomane emprunt d 1 mission mystique, sens de l humour gras, vulgaire et sexualité exacerbée. Mais je ne pense pas car il semble ressentir réellement les émotions et ne pas être manipulateur.
 Me suis demandée s il était schizophrène à cause de ses pertes de mémoires importantes (insultes ou rv oubliés le lendemain) et ses changements d humeur brutaux. Mais je je pense pas car il n entend personne lui parler, ne parle pas tout seul...
La bipolarité m avait traversée l esprit à un moment car dépressif et au chômage, il peut rester des jours sans avancer sur ses projets ni sortir (parle souvent de suicide), a un traitement contre la dépression, boit plus d un litre de vin par soir + apéritif anisé, est maniaque de la propreté, fait une dépense un jour qu'il regrette le lendemain etc.
 Mais ne connaissant pas bien cette pathologie je l avais mise de côté et avais profité de moments où il était bien et où notre avenir commun commençait à se profiler à l horizon...

Jusqu'à hier soir où PAF ! Au diner nous avons une discussion animée avec ma fille vegane, qui met l animal au même niveau que l homme, et lui, catholique carnivore, qui place l homme au dessus de l animal dans la chaine alimentaire et intelligente. Il disait apprécier cette conversation surtout pck il trouvait qu'à 20 ans elle était mature et avait des idées peu banales. Chacun donnait ses arguments, tout allait bien. Puis la discussion a dérivé sur le Hallal, la façon de tuer les animaux, la politique et l intégrisme islamique et les attentats. Il a eu du mal a concevoir que nous puissions être aussi tolérantes et d un coup, a quitté la table, a ramassé ses affaires pour rentrer chez lui (sans dire au revoir et alors qu'il devait rester dormir).
Rejoint à sa voiture, il me dit "reste avec ta fille et votre philosophie de ******, votre bio et votre sophrologie". Burps!
Deux heures avant il était doux comme un agneau, serviable il me reparait un meuble et avait entamé une discussion sur le possible projet (pas immédiat) de vivre sous le même toit.
Quand il est parti (me disant qu'il ne voulait plus me voir pendant qq temps), j étais pantoise! Déconcertée!
Cherchant un mot à coller sur cette pathologie (pck pour moi il est clair qu'il est malade) j ai cherché des infos sur la bipolarité qui me semblait finalement être l explication.ce que j ai lu sur ce site et cette discussion me conforte dans mon idée.
Aujourd'hui j aimerais l aider car il a déjà arrêté de boire pdt 6 ans et m a promis d arrêter qd il aurait du travail (il cherche et à priori ça redémarre ds sa branche). Seulement je n ose pas aborder ce sujet avec lui pck je ne suis pas toubib et ne suis pas certaine du diagnostic. je ne sais pas si son médecin a lui-même clairement parlé de bipolarité (généraliste, il ne vois pas de psy). Quand je lui parle d aller voir un autre médecin ou prendre du lithium, il me dit que ce n est pas la peine, qu'il a déjà un médecin de famille, et ce qu'il faut (un médicament pour hypertension et un pour dépression) et qu'il ne faut pas lui en vouloir pour ses problèmes de perte de mémoire pck il a toujours été comme ça, qu'il a bcp de pb liés à sa maladie du sympathique (hypertension, rougeurs...).

Pouvez-vous me dire si je me trompe sur le diagnostic?
Me donner des conseils? Comment lui en parler et le faire accepter d aller voir qq'un sans le brusquer et prendre le risque de le perdre?
D avance merci

Djp

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 5
  • Popularité : +0/-0
Re : help. est il bipolaire? comment lui en parler?
« Réponse #1 le: 04 février 2017 à 17:02:46 »
Bonjour Duranpo,

Je sens bien la détresse dans laquelle vous semblez être d'après votre témoignage, je ne suis pas médecin donc je ne peux pas me permettre de répondre à votre question première "est-il bipolaire?" par contre je suis convaincue comme vous que cette personne doit être aidée par un professionnel. Il est très difficile d'amener quelqu'un a consulter. Nier ses propres difficultés est très courant et semble être le cas de votre compagnon. Je n'ai pas de secret ni remède miracle mais sachez que s'il se met en danger et si ce danger peut être constaté par un medecin l'hospitalisation à la demande d'un tiers ou Hdt peut être prononcée. Personnellement je trouve cela violent mais il parait qu'elle peut s'avérer positive après-coup pour le malade qui se rend compte de son état et finit par accepter les soins. Sans en arriver là il faudrait trouver un moyen que votre ami consulte un spécialiste. Son medecin en qui il semble avoir confiance peut l'amener à consulter un psychiatre... avez-vous ou pouvez-vous avoir contact avec ce medecin de famille? moi c'est ce que j’essaierais de faire. Il faut y aller pas à pas, il faut qu'il ait l'impression que cela vienne de lui sinon ça ne marchera pas.
Voilà pour mon avis
je vous souhaite beaucoup de courage, donnez nous des nouvelles

Alafemo

duranpo

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : help. est il bipolaire? comment lui en parler?
« Réponse #2 le: 04 février 2017 à 20:51:00 »
Bsr Alafemo et merci pour cette réponse qui me conforte dans ce que je pensais.
Il s est passé un événement difficile qui a failli être dramatique, depuis mon message : Un soir où je rentrais de chez une copine pour aller chez moi, je reçois un sms qui me dit "j ai besoin de toi" (chose qu'il n avait jamais dite ni faite). Je réponds"veux tu que je vienne dormir?" Il me répond oui. Je lui dis que je prépare mes affaires et que J arrive. Le temps d arriver chez moi, de préparer mes affaires pour le lendemain et me rendre chez lui, il s était passé 30 ou 40 min. Il ne m a pas ouvert sa porte. Je lui ai parlé par la fenêtre de la cuisine, il ne voulais pas m ouvrir. Il m a dit "je ne suis pas dans mon état normal", effectivement je le constatais. Il avait bu mais pas forcement plus que d habitude. Il ne comprenais pas pkoi j avais mis autant de temps et mettait mon amour en doute. Il m a dit qu il n etait vraiment pas bien, qu'il voulait en finir et joignit son geste à ses paroles en prenant un couteau, le portant à son cou, appuyant (laissant couler du sang...heureusement le couteau ne coupait pas bcp), pleurant. J étais prête à entrer par la fenêtre tout en lui parlant lentement et continuant de le rassurer. Il a continué à exprimer son malaise en baladant le couteau sur son ventre. Pour finir il s est calmé, m a ouvert, m'a prise dans ses bras, s est effondré en larmes et m a expliqué qu'il avait reçu un nouveau message de son ex qui l insultait, le traitant de moins que rien (il avait eu le même 2j + tôt
« Modifié: 04 février 2017 à 20:54:03 par duranpo »

duranpo

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : help. est il bipolaire? comment lui en parler?
« Réponse #3 le: 04 février 2017 à 21:09:26 »
Le lendemain, il disait aller bien, avoir évacué des choses qu'il gardait depuis très longtemps en lui... Sauf que, il ne se souvenait pas avoir porté le couteau à sa gorge et s être blessé. Il  ne comprenait pas, en retrouvant le haut de son pyjama qu il avait enlevé pendant la nuit,  pkoi il y avait du sang sur le col.
Pour répondre à vos questions  : Je peux trouver le nom de son médecin dans ses papiers et l appeler. J'y avais pensé. Mais comme on ne se connait pas depuis longtemps, je comptais attendre d avoir plus d éléments à lui Fournir.
D autre part, il boit beaucoup et je me dis que le faire suivre pour ça pourrait être un début de solution, mais c est pareil, il se rend compte que l alcool ne facilite pas sa vie mais ne se considère pas comme alcoolique (au moins un litre de rouge chq soir + pls verres de boisson anisée ), disait que ça ne regardait que lui. Lors de notre dernière discussion à ce sujet, il a reconnu que ça me concernait aussi car ça joue sur sa libido et probablement sur sa mémoire. On progresse !
Concernant l Hdt, je préfère ne pas en arriver là mais, au cas où, concrètement ça se passe comment? Comment faire constater au médecin qu'il se met en danger, qu'il a porté le couteau à sa gorge? Comment apporter des preuves? Et même si l hdt était demandée, comment le faire hospitalisé? Je ne peux pas l emmener de force à l hôpital?
« Modifié: 04 février 2017 à 21:20:46 par duranpo »

blarasin

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Re : help. est il bipolaire? comment lui en parler?
« Réponse #4 le: 05 février 2017 à 01:14:41 »
je suis moi méme bipolaire et j ai la faculté de comprendre tres bien la maladie, les mécanismes qui font qu un jour ont peu etre heureuse,euphorique,la vie est belle et puis tout a coup un simple stress, une mauvaise nouvelle, une dispute et là ont passe de docteur djekkil a mister hydes ont rentre dans un délire ou ont n est plus capable de gerer: tentative de suicide, scarifications. Il m est arriver de m en prendre physiquement aux personne qui m ont fait du mal, moi qui suis reconnu comme une personne gentil, genre mère Thérésa. On resent tout se qui nous entoure avec beaucoup plus de sensibilité.Maintenant pour répondre a votre question, les bipolaires ont souvent un vécu traumatisant, un manque de confiance en soi, on vit dans le passé et ça nous "bouffe" de l intérieur.Etre bien entouré, écouté, soutenu est primordial. Dans mon blog"abbat l effexor" j explique certaines choses qu il faut bien prendre en compte.Je suis a votre écoute si je peux vous aider car je comprend votre desarrois courage  magali63

Djp

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 5
  • Popularité : +0/-0
Re : help. est il bipolaire? comment lui en parler?
« Réponse #5 le: 05 février 2017 à 16:05:23 »
Au pire des cas vous pouvez toujours appeler le 15, l'emmener à l’hôpital pour qu'il soit vu par un medecin, au mieux un psychiatre mais ça c'est au pire des cas lorsqu'il est vraiment en danger comme ça à été le cas pour vous apparemment. Il peut également se rendre à l’hôpital en étant "clair" et en expliquant ce qui lui arrive et qu'il a besoin d'être mis en sécurité. Quoi qu'il en soit ne restez pas seule! j'ai déjà retrouvé mon ami a moitié dans le coma a cause d'une prise excessive de medocs dans le cadre d'une TS. J'ai laissé passé la nuit en me disant qu'il allait se réveiller mais le lendemain rien de plus. J'ai appelé le 15 et il a été "pris en charge". Je mets des guillemets car une fois le sevrage passé il est rentré à la maison. Actuellement il attend une place en clinique mais il n'est pas sur qu'il accepte d'y aller. Voilà pour moi. Quant-à-vous j'ai juste un conseil: que cela fasse longtemps ou pas que vous vous connaissiez, NE RESTEZ PAS SEULE, oui continuez à en parler entre vous, gardez sur vous les coordonnées de son médecin. A partir du moment où vous souhaitez le protéger vous pouvez vous permettre d'entamer des démarches avec lui. Passer par le fait qu'il ait un problème de dépendance à l’alcool peut être un point de départ, allez-y, ne vous demandez pas si vous êtes à votre place ou pas pour faire telle ou telle demarche, vous souhaitez le proteger?  alors vous êtes legitime dans les demarches. Je ne sais pas vraiment comment se passe l'HDT, j'espère ne pas en arriver là mais je sais qu'il y a cette possibilité... au cas où... bon courage à vous


xx
bipolaire comment savoir

Démarré par lucie93

3 Réponses
3402 Vues
Dernier message 26 avril 2016 à 16:20:48
par Max666
xx
comment vivre en étant bipolaire

Démarré par patnad

52 Réponses
21516 Vues
Dernier message 22 mai 2016 à 17:54:33
par carole128321
xx
comment aider ma fille Bipolaire

Démarré par Ardoin Brigitte

2 Réponses
1075 Vues
Dernier message 11 juin 2019 à 14:59:04
par jo02
xx
comment aider une amie bipolaire?

Démarré par arnaudsophie

5 Réponses
5276 Vues
Dernier message 16 octobre 2015 à 22:11:50
par aquareliane
xx
comment aider mon frère bipolaire !

Démarré par cafo4

3 Réponses
3532 Vues
Dernier message 30 novembre 2016 à 17:04:32
par Max666