Auteur Sujet: Infirmière bipolaire  (Lu 3005 fois)

delfe87

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 17
  • Popularité : +0/-0
Infirmière bipolaire
« le: 29 août 2016 à 17:35:11 »
J'ai été diagnostiquée bipolaire de type 1 en novembre 2014 après une crise maniaque qui m'a poussé à rompre mon contrat de travail (je travaillais en 12h de nuit tout en ayant 2 enfants en bas age) et cette phase a failli conduire à un divorce. A ce jour je n'ai plus refait de crise maniaque car un traitement a été mis en place, d'abord du depakote mais ça ne semblait pas très efficace puis j'ai sombré dans la dépression profonde et l'abilify m'a été prescrit pour traiter la phase dépressive. Or, quand on lit la notice de l'abilify et quand on sait ,comme je suis infirmière et que j'ai travaillé 2 ans en psychiatrie, que c'est un antipsychotique et bien cela fait peur et c'est d'autant plus difficile à accepter. Moi aussi j'ai la nostalgie de ces phases que je qualifie plus d' hypomaniaques où je me sentais capable de faire plein de choses, de dormir peu, manger peu mais d'avoir une énergie débordante pour mes enfants mais aussi pour moi même, une créativité plus importante au niveau musical notamment mais je n'ai jamais eu de phases délirantes, d'achats démesurés ou autres. Ce que je me demande c'est si je peux encore exercer en tant qu'infirmière car je n'y arrive plus depuis deux ans j'ai de terribles angoisses dès que j'essaie un nouveau boulot car j'ai totalement perdu confiance en moi, je reste sur ce sentiment d'échec quand je travaillais de nuit et les deux tentatives que j'ai fait d'abord à domicile puis dans une unité pour autistes m'ont fait perdre le sommeil et j'ai été obligée de rompre le contrat au bout de 4 jours! J'ai peur de tout alors je reste à la maison je m'occupe de mes enfants ça, ça ne me stresse pas mais le rôle de mère au foyer ne me convient pas et ne me valorise pas. Mon psychiatre me conseille de quitter le soin, me reconvertir,  mais ma profession me plaisait beaucoup, que faire? :-[   

framboise

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 6
  • Popularité : +0/-0
Re : Infirmière bipolaire
« Réponse #1 le: 02 septembre 2016 à 13:15:33 »
Bonjour Delfe87,


Bravo pour votre courage!!


Je ne suis pas bipolaire, mais mon mari semble l'être.
J'ai l'impression que vous devez apprendre autrement, vous semblez un peu perdue. Je comprends parfaitement que le fait de rester à la maison n'est pas valorisant. J'ai vécu cette situation pendant une période de chômage. Mais, je pense que cette étape pourrait vous permettre d'essayer de vivre autre chose en participant à des activités associatives ou dans la vie scolaire... essayer de retrouver confiance en soi sans les obligations professionnelles...


N'avez vous pas un hobby, une passion qui vous permettrez de vous accomplir un peu plus?


Je vous souhaite beaucoup de courage et de trouver le chemin

delfe87

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 17
  • Popularité : +0/-0
Re : Infirmière bipolaire
« Réponse #2 le: 02 septembre 2016 à 14:26:36 »
Merci pour votre réponse, j'espère que vous aussi vous arriverez à prendre la bonne décision pour votre couple.
Mon mari allait me quitter juste avant que je sois diagnostiquée, c'était devenu insupportable pour lui, la logorrhée, le coq à l'âne, les insomnies, la violence verbale, les prises de décisions sur un coup de tête, je lui répondais que c'était mon tempérament, que j'avais toujours été comme ça " à souffler le chaud ou le froid" comme le disaient mes parents, mais un jour il m'a enregistré et m'a montré que ma voix se modifiait quand j'étais en phase maniaque et que même mon fils de 3 ans ne me reconnaissait pas et j'avoue que ça a été le déclic. Depuis que j'ai un traitement et suis une psychothérapie issue des TCC (thérapies cognitives et comportementales), il faut reconnaitre que cela va mieux,  certes, il faut faire le deuil de ces phases maniaques qui sont si exaltantes pour le bipolaire mais un enfer pour l'entourage.

Je me réalise grâce à la musique et le théâtre, j'anime des activités périscolaires une fois par semaine et il me semble avoir trouvé un équilibre même si le fait de ne pas travailler me donne l'impression de ne pas être normale et d'être inutile. Il faut que je prenne le temps d'aller mieux avant de reprendre une activité professionnelle au lieu d'espérer aller mieux par le travail.

Bon courage à vous et encore merci!


xx
Aménagement de poste d'une infirmière bipo

Démarré par fabaside

4 Réponses
3467 Vues
Dernier message 17 mars 2017 à 00:05:24
par Lee
sad
Sœur jumelle bipolaire traitée, frère bipolaire aussi ?

Démarré par saelina

7 Réponses
6180 Vues
Dernier message 30 novembre 2016 à 15:30:39
par Max666
xx
Bipolaire ou pas ?

Démarré par Leitmotivjess

4 Réponses
4543 Vues
Dernier message 11 mars 2017 à 15:30:35
par Moogly
xx
Bipolaire

Démarré par Patrick 74

13 Réponses
5144 Vues
Dernier message 26 mars 2017 à 12:04:18
par Aurora
question
AAH et bipolaire?

Démarré par famounette

1 Réponses
3721 Vues
Dernier message 14 septembre 2015 à 19:44:20
par pastmag