Auteur Sujet: Je me questionne...  (Lu 2948 fois)

Lexa

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Je me questionne...
« le: 30 mars 2015 à 02:11:22 »
Bonjour à tous,

J'ai découvert par hasard les symptômes des troubles bipolaires et malheureusement je me reconnais assez en eux...

Ça commence sérieusement à me causer des tords au niveau affectif en ce moment (ma femme me quitte) et je souhaite donc me soigner pour ne pas retomber dans le désespoir et reconstruire ma vie.

Cette claque, par exemple, m'a fait changé de comportement ses derniers temps. J'étais dans une phase de dépression avec une addiction au cannabis et aucun appétit, des migraines, voir des nausées.

Aujourd'hui j'ai arrêté et j'ai même repris le sport, je me noie dans le travail et je ne dors plus, je ressors de chez moi aussi. Alors que la situation voudrait, à mon sens, que je sois triste (j'ai une bonne raison).

J'ai un passif familial lourd, notamment mon adolescence qui a été très compliquée avec ma mère alcoolique et dépressive (elle est décédée à cause de l'alcool depuis) ou elle me maltraitait psychologiquement (j'ai fait une TS à 12 ans). J'ai été en échec scolaire à partir du collège et arrêté au bac.

J'ai fumé très jeune, eu d'énormes excès d'alcool dans ma vie par phase. Des hauts et des bas professionellement parlant avec notamment un poste de responsable commercial où je devais motiver d’autres commerciaux où j'ai performé avant de claquer la porte en état de dépression sévère.

Idem, j'ai monté une société à 21 ans qui a faillit au bout de 7 ans avec employés, etc, qui m'a également déclenché une dépression.

Je suis aujourd'hui encore une fois à mon compte ne voulant plus travailler pour d'autres... J'ai la chance que ça aille pas trop mal mais je suis extrêmement irrégulier dans mon travail et donc persuadé que je pourrais faire bcp mieux.

Coté social, je suis sois un ours à jamais sortir de chez moi, me battre pour sortir 30 minutes par jour pour faire mes courses, etc... Soit je suis débordant d'énergie et très sociable.

Je suis conscient que j'ai des troubles depuis longtemps, notamment avec des phases de dépressions sévères que je diagnostiquais comme tel. La découverte de la "manie" m'a fait découvrir que les phases où je suis bien ne sont pas naturelles et le départ imminent de ma femme "que je prend bien" ne l'est pas également.

Je vis sans même de papiers d'identité depuis plus d'un an, je ne fais plus les papiers depuis longtemps. Je n'ai plus de carte vitale (quasiment jamais servi) car j'ai un apriori sévère des médecins suite au passif sévère de ma mère.

Je suis terrorisé à l'idée d'être malade chronique, malheureusement mes symptômes me semblent très clairs...

Je ne sais même pas comment on doit procédé pour commencer à se faire soigner !
« Modifié: 30 mars 2015 à 02:22:57 par Lexa »

Rone29

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
Re : Je me questionne...
« Réponse #1 le: 30 mars 2015 à 19:45:35 »
Bonjour Lexa,

Etant moi-même bipolaire et schizophrène suivi depuis de nombreuses années par un psychiatre, je te conseille de prendre rendez vous chez un psychiatre.
Il pourra diagnostiquer les troubles dont tu souffres, qui ressemblent effectivement pour beaucoup aux troubles bipolaires, et te donner un traitement médicamenteux qui permettra tout au moins d'atténuer les symptômes.

Concernant ta carte vitale, c'est des démarches que tu dois faire, ou trouver quelqu'un pour t'aider à les faire. A la caisse primaire d'assurance maladie ils pourront sans doute te renseigner à ce sujet.
Je n'aime pas non plus la paperasse, mais ta maladie est chronique et le traitement et les consultations reviendront à un certain coût tout de même à la longue, sans remboursement de la sécurité sociale et mutuelle.
Je t'invite à aller voir une assistante sociale si tu as besoin d'aide de ce coté là.

Pour reparler du psychiatre, et bien, il faut accepter soi même à être prêt à se faire aider, et à prendre rendez vous avec un praticien. Apparemment tu le réalises, c'est bien. Tu lui expliqueras tes soucis et il fera au mieux pour t'aider.

Je te souhaite tout le courage du monde pour faire ces démarches pour ta santé!

Lexa

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Je me questionne...
« Réponse #2 le: 30 mars 2015 à 23:38:03 »
Aujourd'hui bonnes (ou mauvaises) nouvelles !

J'ai reçu mes extraits d’acte de naissances qui vont me permettre de faire déjà mes papiers d'identités... Il va falloir que j'aille à la mairie !

C'est fou que ce que donner un nom à sa maladie peut rendre de l'effet, le fait de la séparation m'a provoqué une phase "maniaque" il faut que j'en profite jusqu'au bout ! Aujourd’hui, phases de tremblement, bcp d'idés appréciées à mon travail... Problèmes d'élocution et mal de tête dans la partie arrière.... Je me sens extrêmement mal et je sourie et suis sociable !

Hier j'ai dormi 3h, Je rentre d'un bar après 2l de bières et vais m'en envoyer une autre ! Je ne ne sais pas si je vais supporter le diagnostique en plus de la perte de ma femme et le fait que j'ai deux filles jumelles (vraies et j'ai découvert le passif héréditaire dans ce cas là). J'ai aujourd'hui peur de mes réactions, peur de moi même et je ne sais pas dans 3 mois comment je vais vivre... Ce matin j'ai voulu contacter une association pour me faire aider, c'était occupé quand j'ai voulu appelé et une de mes filles était malade à la maison ce qui m'a empêché de rappeler...

J'ai très peur de retomber dans le mal, et que je n'ai plus le courage de me soigner ! Ma femme va surement partir au mois de juillet ( ce qui devient une échéance vitale pour me faire soigner), je nie la réalité pour rester "bien", j'ai juste l'impression d'être fou !

Je veux garder mon travail ! Garder ma stabilité pourtant fragile...

Ma femme me quitte toujours mais est prête à m'aider... Mais la méfiance me dit que ça peut-être un piège pour la garde de mes enfants...

Je n'ai pas les moyens de me soigner seul, j'ai hâte d'avoir mes papiers ! Mais ajd je me suis senti mal, avec de la haine au bout, c'est pas bon je me connais...

L'impression d'être un ****** et de ne jamais avoir du naitre... Encore...

Merci Rone69 pour ta réponde, je me sens tellement seul... Je suis motivé à me soigner même si la médication est abjecte à mes yeux et que j'ai une frousse absolue du mauvais diagnostique d'un médecin... J'ai peur de devenir un légume ! J'ai lu quelques écrits sur Internet, le traitement et la vie me semble insurmontable encore...

Rone29

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
Re : Je me questionne...
« Réponse #3 le: 31 mars 2015 à 11:35:00 »
Salut Lexa! Il ne faut pas se décourager!
C'est vrai qu'en phase maniaque, du moins pour moi aussi, c'est 100 mille idées à l'heure. On a une imagination fertile, c'est très grisant comme sensation, c'est vrai, mais il faut savoir que ce n'est pas vraiment nous.

Je te conseille vivement d'aller voir un médecin.

Tu ne deviendras pas un légume pour autant, les thymorégulateurs qui régulent l'humeur dans les troubles bipolaires permettent d'amoindrir les hauts et les bas et de les espacer plus dans le temps.
N'hésite pas à rappeler l'association!

Bonne chance et bon courage! A bientôt!

Rone29

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
Re : Je me questionne...
« Réponse #4 le: 31 mars 2015 à 11:44:02 »
Si tu as vraiment peur du diagnostic d'un médecin, le mieux à faire c'est consulter un spécialiste.
Et les spécialistes dans ces cas là, ce sont les psychiatres. Il en coutera environ une quarantaine d'euros pour une consultation. J'espère que tu as un peu les moyens, en tous les cas, fais toi aider pour accéder aux soins!

Pour ma part je suis suivi depuis 20 ans et dans mon cas c'est indispensable.
Donc aucune honte à avoir, c'est juste réaliser soi même ce qui arrive et essayer d'améliorer les choses!

aquareliane

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 13
  • Popularité : +0/-0
Re : Je me questionne...
« Réponse #5 le: 16 octobre 2015 à 22:09:18 »
 :o

sans commentaires bon courage