Auteur Sujet: presentation et question  (Lu 1821 fois)

floflo1988

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
presentation et question
« le: 18 décembre 2016 à 02:53:40 »
Bonjour,

voilà, je sors d'une hospitalisation dans un hopital psychiatrique où l'on m'a diagnostiquée bipolaire de type 1. Je suis rentrée chez moi, avec peu d'énergie.
C'est mon conjoint qui l'a décelé suite à une grosse phase maniaque où il ne me reconnaissait plus du tout.

j'ai encore assez de mal avec la médication (de grosse nausée et une fatigue enorme) et aussi avec le fait tout simplement d'être malade.

Il me dit (mon conjoint) que j'ai changé de personnalité suite à cela et ça me perturbe beaucoup, cela vous fait il écho?

comment décelez vous vos phases? avez vous gardé votre médication a vie? qu'est ce qui pourrait m'aider ?

merci pour vos réponses.

Numenius

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : presentation et question
« Réponse #1 le: 18 décembre 2016 à 10:31:51 »

Bonjour et bienvenue,

Dans ce genre de troubles (comme tous les autres de nature psychiatrique) l'expérience des uns n'est forcément pas l'expérience des autres, mais cela peut tout de même aider.

Personnellement, je n'ai jamais changé de comportement : tantôt replié sur moi-même, introverti, perdu, voire presque hébété et tantôt, plein d'allant, ouvert aux autres et à la discussion, jusqu'à un enthousiasme quelquefois un peu trop développé. En vieillissant (bientôt 60 ans), cela ne s'arrange pas, bien au contraire ces deux états antinomiques iraient plutôt en s'accentuant, sauf que je suis plus vigilant et j'essaye de stopper certains excès mais ce n'est pas évident.

Les médocs, on les avale pour aller mieux, sauf qu'au bout d'un certains temps, les antidépresseurs font autant d'effet que si vous avaliez un smartie (mais il faut pas se croire obliger d'avaler toute la boîte, non plus). On peut changer de médoc, c'est sur et trouver une autre molécule, sauf qu'à la fin, vous vous retrouvez au même point.

C'est bien sur l'entourage qui peut vous indiquer dans votre "évolution", mais avec ce type de maladie, on se retrouve souvent bien seul, les rares personnes capables de vous observer, de vous guider ne sont pas forcément très neutres, car trop proches et trop concernées... Quant à mon psy, il est ouvert, sympathique, pas cher :D ...  et il a bien cerné mon problème, mais est il capable de m'aider véritablement ?? Je reste très dubitatif...

Comme quoi, rien n'est simple...

floflo1988

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Re : presentation et question
« Réponse #2 le: 18 décembre 2016 à 13:59:52 »
Merci beaucoup pour ta réponse.

Moi qui pensait qu'en vieillissant cela s'atténuait, je suis apparemment bien loin du compte.

Je n'ai pas d'antidépresseur pour ma part mais du lithium, vous n'en n'avez pas?

Comment arrivez vous à gérer comme vous dites ces phases descendantes ou montantes, vous vous en rendez compte?

Je dis ça car avant qu'on ne me le dise, lorsque j'étais en phase maniaque je ne m'en rendais absolument pas compte, que du contraire, je pensais etre parfaitement normale. C'est maintenant que je regarde en arrière que je me rends compte de ce que j'ai fait et de la façon dont je me suis comportée. Un autre point me vient en tête : est ce normal d'avoir des black out? il y a pas mal de chose dont je ne me souviens plus. Enfin si, mais pas précisément du tout, est ce normal?

Merci.


xx
Présentation

Démarré par Aurora

1 Réponses
1533 Vues
Dernier message 28 décembre 2016 à 00:58:31
par -Meursault-
xx
Question Sur la bipolarité et schizophrénie

Démarré par Wolfyrem

7 Réponses
2672 Vues
Dernier message 15 mai 2017 à 09:52:50
par jas