Auteur Sujet: Relation avec un homme bipolaire  (Lu 2374 fois)

bettyboopblu

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Relation avec un homme bipolaire
« le: 28 février 2018 à 00:36:32 »


Bonjour à tous,

Voilà je suis en couple avec un homme bipolaire depuis 5 mois.

Je Me suis Beaucoup interessée aux forum et aux experiences avec ce "type" de personnes.
Je constate beaucoup de mauvaises expériences douloureuses...Et aujourd'hui j'ai peur.

Alors en ce qui me concerne, tout se passait bien au debut de notre rencontre, sociable, charmeur, confiant, drôle, sur de lui, beau,toujours serviable, attentionné, genereux, parfois inconcient (car il voulait coucher avec moi sans preservatif)
...et des longues soirées à rire, faire la fête, boire des verres et se confier et se rapprocher de plus en plus, jusqu'à tomber amoureux. Je pense à ce moment là qu'il etait en phase up ou bien hypomanie ( c'est un type 2), mais peut être tout simplement en phase normale je ne sais pas. SELON VOUS?

Il etait tres attentionné, me cuisinait des plats, on allait au cinema, boire un verre. Tactile, très calin et il semblait amoureux et me l'avais dis.

Il est bipolaire depuis 2009, et se soigne et voit un psy (il a changé plusieurs fois de traitement et a arreté deux mois et demi l'année derniere à cause d'une ex qui refusait qu'il se soigne).
Il s'est d'ailleurs mis en appartement avec elle au bout d'une semaine  , ça laisse penser que c'est homme est peu reflechis parfois.

Sa mère l'appelle souvent et le recadre beaucoup, elle s'inquiète beaucoup pour lui.
Mais il lui dit tout et se confie beaucoup à elle.

Il prend son traitement quotidiennement, du lithium, bien qu'il ait changé plusieurs fois car il disait à sa psy qu'il fonctionne de plus en plus au ralenti ces derniers temps;

Au debut de notre relation, j'ai su qu'il etait bipolaire au bout de deux mois, je n'avais rien vu de particulier si ce n'est des troubles de l'erection et cela m'avait beaucoup perturbé sans lui en parler d'ailleurs...j'avais peur de ne pas lui plaire.

Par la suite, il m'avait dit qu'il etait en periode plutôt basse, se posait beaucoup de question sur lui même, me disait qu'au travail ça n'allait plus vraiment...Jusqu'à se mettre en arret de travail pendant une semaine.

Au cours de cette periode, voyant qu'une depression arrivait, il m'a proposé d'aller au ski, pour nous retrouver dans un autre cadre.

Tout s'est bien passé,Il a repris le travail, mais je le voyais de plus en plus maigrir (10 kg en trois mois!!), se perdre et perdre confiance en lui.

S'en ai suivi de longues soirées a discuter de lui, à l'écouter, à essayer de le remotiver, lui redonner confiance.
S'en ai suivi un autre arret maladie et son patron n'a pas compris pourquoi car il n'avait jamais manqué le travail que depuis qu'il me connaissait, en 6 ans d'activité.

Il se disait rarement en periode basse, et meme avec ses exs. Que sa maladie se ressentait tres peu dans ses vies de couple.
Qu'aucune ne l'a quitté à cause de cela.

J'en suis venue a lui demander si j'etais responsable de ses arrets maladie, de l'aggravation de sa phase depressive, lui me disait qu'il ne savait pas car c'etait quelque chose de nouveau dans sa vie, et qu'il avait la pression pour me plaire et me garder et qu'il etait amoureux.

J'ai parfois perdu patience, je lui ai dis que je ne voulais plus le rôle de psy, je lui ai dis qu'il se comportait comme un enfant, qu'il ne s'imposait jamais, ne prenait aucune decision sans sa mere. (Il vit chez elle à 29 ans)
Parfois, il ne pensait pas à sa santé, buvait des aperos, pour faire plaisir et suivre ma cadence, se couchait tard avec moi.

Par la suite, il ne me disait jamais rien et ne me reprochais jamais quoi que ce soit, mais me questionnait beaucoup sur ce que je pensais de lui, si j'etais bien avec lui...
Et puis 2 jours plus tard, il me reprochait des tas de choses sans même m'en avoir parlé avant.

Je l'ai rassuré jusqu'a craquer parce qu'il partait dans des delires, je lui ai dis qu'il m'epuisait qu'il ne pouvais pas autant me remettre en question, que c'etait malsain.
Qu'il cherchait des problemes là ou il n'y en avait pas.
Que moi je voulais profiter comme au debut avec lui et pas me pourrir l'esprit que tout allait bien, malgré ses defaillances sexuelles, que je ne le tromperais pas.

Il soupconnait que je le trompais, un jour, il avait ete voir si un homme etait dans ma baignoire, il pretendait que j'avais des problemes avec des exs mais que je ne voulais pas lui dire.   

Pour se changer les idees, je lui ai proposé de se retrouver sur un parking afin d'aller faire les boutiques.
La veille il m'a dit "oui ma cherie", et le lendemain m'a quitté en 3 minutes dans sa voiture sur ce parking d'une facon completement detachée.

Il m'a dit qu'il ne savait pas ce qui lui arrivait,qu'il ne dormait plus la nuit, qu'il preferait arreter car il ne me voyait pas sincere avec lui, qu'il avait trop de soucis de santé.
Il pensait aussi que je voulais lui tendre un piege et que je le faisais suivre par des hommes, pour lui tendre une embuscade sur ce parking ????   (il en venait à se mefier de moi)

Sa decision a été brutale, mais au vu son etat de santé je me suis dis que je devais respecter son choix et sa decision.
(il avait le menton qui tremblait dernierement, ça m'a choqué   )

Le lendemain, il est venu chercher ses affaires chez moi dans un état lamentable, pas lavé, il sentait assez fort. Lui qui etait toujours impeccable et coquet pour me plaire.

Il a été froid, tres distant, je ne l'ai pas reconnu.
Par la suite, il m'a envoyé un message positif, me disant que j'etais une belle personne qu'il gardait que les bons souvenirs avec moi, que c'etait excellent cette experience avec moi, qu'on avait bien rigolé, qu'il voulait rester amis. Je lui avais dis oui...

J'avais le coeur brisé,aneantie car je me raccrochais aux bons moments, à sa generosité, sa tendresse aux magnifiques souvenirs avec lui, à sa bienveillance. J'etais vraiment triste.

Deux jours plus tard, je lui ai envoyé un message pour lui dire que je tenais à lui, que je voulais faire tout mon possible pour que ça fonctionne entre nous, que j'etais là que je tenais à lui.

J'ai eu une reponse le lendemain, très tard, me disant qu'il allait mal, et qu'il avait honte de son physique.
Qu'il ne voulait pas que je le voit comme cela, mais que j'avais du coeur, que j'etais à l'ecoute, et que j'etais patiente.

Je l'ai rassuré en lui disant qu'il etait toujours aussi beau à mes yeux.

Ca a du le toucher car il a accepté de venir me voir hier en me demandant d'être patiente qu'il tenait à moi.

On a parlé de ses agissement, de ses delires, lui a préféré en rire, et me dire que c'etait un scenariste sans aucune remise en question et sans constater qu'il m'avait fait beaucoup de mal.
Et surtout sans aucune excuse de sa part.

J'ai prefere en rire aussi,bien que j'ai été blessé mais je ne veux pas lui montrer.
J'ai tout tourné en derision, essayant de lui faire entendre raison mais sans pression de ma part.

Je lui ai demandé s'il m'aurait recontacté de lui même si je ne l'avais , il m'a dis "je ne pense pas non, je pensais pas que tu tenais à moi comme ça"

J'ai vraiment envie de croire en notre histoire, mais j'ai mal de le voir ainsi;
Je perds confiance en notre histoire qui avait si bien commencée...

Actuellement on ne parle que de lui, du fait qu'il est à la maison, qu'il ne fait rien, il pense beaucoup à moi...(il en venait même à taper mon nom sur internet pour y chercher des informations et des details me concernant) 

J'ai besoin de connaître vos experiences, similaires ou pas, vos conseils.
Et surtout des avis de personnes bipolaires, vous reconnaissez vous dans ces agissements?
Etes vous à même par la suite de reprendre vos esprits, de voir que vos actions peuvent blesser dans un couple, je veux dire en phase normale??

En ce moment, je doute beaucoup, j'ai peur d'un futur avec lui avec un homme que je ne reconnais plus. Peur de faire des projets et pas confiance en l'avenir.
Je ne lui montre pas car je veux qu'il ait confiance en moi.

Dois je continuer avec lui ou le quitter?
Si oui comment le faire? Je lui ai peut etre donné de faux espoirs en lui disant que je serais là pour lui "solide comme le roc", ca l'a fait sourire, mais moi je ne souris plus, ou du moins qu'en apparence... 
AIDEZ MOI
merci
[/c]
[/size][/font][/color][/size]

[/size]
[/color][/size]

Gautier

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Relation avec un homme bipolaire
« Réponse #1 le: 28 février 2018 à 17:18:03 »
Bonjour,
Tu es confrontée à une personne qui est submergée en ce moment.
En tant que bipolaire, on a des périodes de maitrise quasi parfaite, mais aussi des périodes ou l'on est plus du tout aux commandes de nos pensées, de nos actions, de nos émotions. L'esprit est confus et les sensations émotionnelles (agréables ou désagréables), prennent le dessus et sont en amont de nos paroles, de nos actes. Ce qui provoque, un peu schématiquement, soit le côté mégalo hyper confiant, soit tout le contraire avec une réelle perte de confiance en soi. Et même... une perte du "soi", qui peut aboutir à un état de stupeur, comme figé.

Bref, c'est une période. A voir si tu as envie d'être patiente ou pas, car ça évoluera, dans un sens ou dans l'autre. J'ai presque envie de dire : dans un sens, puis dans l'autre, et ainsi dessuite. Avec quelques périodes stables... Après ça peut donner un côté charmant s'il te fait rêver pendant ses bonnes périodes :).
Ce qui m'inquiète par contre, c'est que tu évoques le manque de sommeil et des pensées délirantes. Je manque d'information, mais c'est pas très bon ça... Prends avis auprès d'un psychiatre si tu peux.

Dans tout les cas si tu continues avec lui, tu dois le prendre en compte dans sa globalité. Tu ne peux pas refuser les aspects négatifs de sa maladie, juste faire avec en gardant l'espoir qu'il reviendra à son état basal.


"En ce moment, je doute beaucoup, j'ai peur d'un futur avec lui avec un homme que je ne reconnais plus. Peur de faire des projets et pas confiance en l'avenir."

Ah ça, l'avenir... Je ne peux te répondre convenablement. J'ai 28ans, j'ai bien des projets mais... c'est dur de garder une ligne de conduite. Vraiment. Il y a toujours une remise en question quelque part, ou quelque chose d'anxiogène qui peut me déstabiliser considérablement et me faire retourner dans des schémas mentaux de personnes bipolaires (fuite de la réalité dans la musique, tentative désespérée de résoudre le monde...). Cela dit c'est possible hein ! Faudra juste être vigilant aux grands moments de la vie et à garder un fil conducteur, au quotidien ;)






bettyboopblu

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Re : Relation avec un homme bipolaire
« Réponse #2 le: 01 mars 2018 à 15:52:49 »
Je suis d'accord avec vous.
Merci de votre réponse.

En ce moment j'ai envie de lui montrer que je suis là pour lui, qu'il peut me faire confiance sans jugement.
Il a encore du mal à évoquer sa maladie et préfère parler d'autre chose
Il m'a dit être un peu sceptique avec sa psy parce qu'il lui a demandé pourquoi cette crise sur le parking
Elle lui a dit c'est normal, c'est votre état.
Il semble insatisfait

Ceci dit, il semble dépourvu de tout jugement, avis pour le moment.

Sa mère lui aurait dit que je l'entraînerai à boire alors que lui ne s'était jamais opposé à cela auparavant.

Il a du mal à s'imposer, imposer ses limites, se livrer sur ses ressentis.
C'est parfois troublant bien qu'il est très tactile à mon égard.

Est ce un syndrome de phase down ?

jo02

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 26
  • Popularité : +0/-0
Re : Relation avec un homme bipolaire
« Réponse #3 le: 01 mars 2018 à 17:50:08 »
Bonjour Betty


N'hésitez pas à contacter l'UNAFAM (ils ont un site)
Vous pouvez les appeler, un psychologue vous rappelle, vous aurez peut être des réponses à vos questions


Bien à vous

margot75020

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Relation avec un homme bipolaire
« Réponse #4 le: 08 mars 2018 à 15:29:30 »
Chère Betty,


Je suis bipolaire depuis mes 19 ans aujourd'hui j'en ai 26 et je suis stabilisé depuis deux ans.
Je voulais te dire de ne pas t'inquiéter a un moment donner ça va se stabiliser et il sera bien tout le temps, il faut juste qu'il soit bien entouré et bien suivit par un médecin mais ce n'est qu'une question de temps...
Il lui faut surtout des routines et des bonnes habitudes, qu'il prenne ses médicaments à heures précise tout les soirs.
Essaye de le cadrer tout en étant patiente et bienveillante et surtout ne le juge pas !


Bon courage ... soit forte !


Margot


PS : je suis en couple depuis un an et demi avec quelqu'un qui n'est as bipolaire et il ne voit même plus ma maladie ! c'est possible pour toi !

steven458

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
    • bien-être
Re : Relation avec un homme bipolaire
« Réponse #5 le: 25 mai 2018 à 08:25:45 »
Bonjour,


Je voulais simplement intervenir pour appuyer ce que dit margot car pour ma part j'étais en couple pendant plus de 7 ans avec quelqu'un de bipolaire qui a réussi avec le temps à se stabiliser au point même qu'on avait au bout d'un moment totalement fait abstraction de la maladie !


Il faut donc être optimiste et faire preuve de patience en prenant parfois sur soi pendant les moments les plus difficiles.


force à toi


xx
Je pense que je vis avec un homme bipolaire

Démarré par Natalso

3 Réponses
1684 Vues
Dernier message 10 décembre 2017 à 14:15:19
par Kiko
xx
vie avec une bipolaire

Démarré par fab87

0 Réponses
1268 Vues
Dernier message 28 janvier 2017 à 09:19:40
par fab87
xx
Maladie de Parkinson: de la cellule à l'Homme

Démarré par santé-sur-le-net

0 Réponses
1403 Vues
Dernier message 22 avril 2015 à 11:11:33
par santé-sur-le-net
xx
Vivre avec un bipolaire...

Démarré par BH

14 Réponses
5980 Vues
Dernier message 29 juillet 2018 à 12:05:30
par Ninou
xx
J'ai vécu avec un Bipolaire

Démarré par Jerem83000

0 Réponses
1360 Vues
Dernier message 06 juillet 2017 à 22:01:43
par Jerem83000