Auteur Sujet: Suis-je vraiment malade ? Je ne me comprends pas  (Lu 1986 fois)

Zoun

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 55
  • Popularité : +3/-0
Suis-je vraiment malade ? Je ne me comprends pas
« le: 18 mai 2017 à 02:53:42 »
Bonjour,

Je ne suis pas revenu depuis quelques temps, je pensais que ça allait mieux, que le traitement faisait effet. Depakote

Le fait est que c'est toujours pareil, je ne pense qu'au noir. Je me suis mis à m'haïr, et par la même l'humanité entière. Je deteste ce que nous sommes, ce que nous avons fait, ce que nous feron. Je deteste notre viralité, notre incessant besoin de grandir, la soif de pouvoir de certains, le médiocre refus d'autre, le cycle qui se repettent, les inégalités qui ne disparaîtront jamais. Une phrase sur laquelle je reviens souvent dans mes réflexions, c'est de ma mère : "j'ai vécu le communisme où chacun vit à niveau de vie égal et les gens n'étaient pas heureux". Cette pensée amène la suivante, il faut plus malheureux pour être heureux, et c'est vrai que ça aide. Voir pire aide à ne pas se plaindre, à profiter. Mais je vois tout, je comprends tout, je vois quelqu'un, je lui parle et déjà je sais ce qu'il pense, ce qu'il aime, comment il est heureux ou triste. Et de cette analyse, je n'arrive à me défaire de mon jugement, je juge tout le monde, et ceux qui sont bourreaux, esclaves de leur bonheur sociétal, ne sont pas à blamer, ils sont juste stupide. Mais n'est-ce pas stupide que de refuser le bonheur personnel, qui est le plus con de l'histoire ? Celui qui refuse un bonheur "facile" ou celui qui refuse de faire preuve d'empathie autre que la pitié factice mais qui à se prix se refuse le droit d'être heureux. Quoique je fasse, quoique j'essaye d'entreprendre, je pense à l'autre, à comment il va en souffrir. Je me juge 10x plus que je juge chacun, chaque mot, chaque acte, chaque pensée est propice à un jugement, et je me deteste. Chaque fois que j'écris le mot "je", c'est une aiguille qui s'enfonce un peu plus de mon égocentricisme et qui me brûle. Que va faire mon psy pour moi ? Vais-je vivre eternellement avec cette haine de moi ? Cette haine de tous ? De ce virus que nous sommes ?

Et je parle, je réfléchis, mais au final je suis juste incapable de me lever le matin, je me hais dès le reveil jusqu'à mon endormissement et ce tout les jours de l'année. Dans l'acte je m'aime, j'agis bien, je fais les choses bien, je suis compétent. Mais dès que je visualise les conséquences, alors il y a toujours des malheureux, toujours des perdants, même le suicide n'est pas gagnant, quelle vie donnerais-je à ma famille ? C'est une partie d'eux qui mourrait, alors que moi ils pourraient mourir que je ne ressentirais, sans coeur, sans émotions autre que la haine.

Les autres me fuient, je suis devenu désagréable, je ne sais même plus faire illusion, je deviens honnête et celui que je suis, les autres le deteste autant que je me déteste. J'aimerais changer mais je n'en trouve pas la force... Arreter de réfléchir, c'est la solution, mais comment le faire si ce n'est mourir.

Donner moi un cadre, des ordres que je ne peux refuser et je brillerai. Donner moi une raison de vivre et je survivrai, mais pas un autre moi, pas un enfant, pas perpetrer ce cycle destructeur. Pourquoi vaudrions nous plus qu'un autre.
Je regarde la série The 100, des survivants de l'apocalypse qui viennent reprendre le contrôle de la Terre, POURQUOI ????? VOUS L'AVEZ DETRUIT UNE FOIS, VOUS VOULEZ RECOMMENCER ??? ...
Désolé, les barrières mentales ne tiennent plus, besoin d'alleger la charge qui leur pèse dessus.

Help

Aurora

  • Membre expert
  • ****
  • Messages: 201
  • Popularité : +13/-0
Re : Suis-je vraiment malade ? Je ne me comprends pas
« Réponse #1 le: 18 mai 2017 à 12:03:31 »
Contente Zoun, malgré tes pensées sombres, de te retrouver.


"Je deteste notre viralité, notre incessant besoin de grandir, la soif de pouvoir de certains, le médiocre refus d'autre, le cycle qui se repettent, les inégalités qui ne disparaîtront jamais."

Je me reconnais en cette phrase, mais comme je dois être égoïste, c'est surtout la soif de pouvoir et de réussite des autres qui m'horripilent. La vie, c'est autre chose pour moi... C'est la survie et l'amour.

Je connais la série the 100 que j'apprécie tout particulièrement.... La folie humaine, même dans un avenir, s'y retrouve.

Bien à toi

Zoun

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 55
  • Popularité : +3/-0
Re : Suis-je vraiment malade ? Je ne me comprends pas
« Réponse #2 le: 18 mai 2017 à 13:07:53 »
Un plaisir partagé, je suis un peu revenu pour toi  ;D

maintenant c'est le matin et je suis ncapable de me lever, ne rien faire est le seul moyen de ne rien faire de mal de ne rien risquer. Suis-je donc peureux à ce point ?  :'(

Aurora

  • Membre expert
  • ****
  • Messages: 201
  • Popularité : +13/-0
Re : Suis-je vraiment malade ? Je ne me comprends pas
« Réponse #3 le: 18 mai 2017 à 13:15:21 »
Je ne pense pas que c'est de la peur....


Mais parfois si...


hier je devais aller au cinéma avec mon groupe d'entraide, et j'ai fui....

Zoun

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 55
  • Popularité : +3/-0
Re : Suis-je vraiment malade ? Je ne me comprends pas
« Réponse #4 le: 18 mai 2017 à 13:59:53 »
Je ne sais pas ce que c'est :(
Je sais exactement ce que je devrais faire, du début à la fin, je sais que c'est réalisable sans difficulté, je sais que j'en ressortirai relativement heureux, pourtant je reste là à hair...


xx
Sœur d un malade bipolaire

Démarré par Cindy

0 Réponses
1426 Vues
Dernier message 16 juillet 2018 à 22:40:20
par Cindy
xx
suis je bipolaire ?

Démarré par lola59

1 Réponses
2236 Vues
Dernier message 21 novembre 2016 à 14:32:09
par Géraldine01
xx
je suis bipolaire

Démarré par jessica18310

4 Réponses
3242 Vues
Dernier message 16 novembre 2018 à 07:20:52
par MICHMICH
xx
Je suis fatigué

Démarré par Manuel

2 Réponses
2524 Vues
Dernier message 27 novembre 2015 à 00:10:41
par Hoba
question
Je ne sais pas si je le suis

Démarré par Lucielox17

1 Réponses
1509 Vues
Dernier message 28 juin 2018 à 02:05:44
par SanM