Auteur Sujet: Trouble bipolaire et invalidité  (Lu 12490 fois)

ti4tou2

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Trouble bipolaire et invalidité
« le: 06 septembre 2016 à 17:05:42 »
Bonjour,

Je suis bipolaire depuis plus de 20 ans et diagnostiqué depuis 10 ans. Cependant les différents traitements que j'ai pu essayer n'ont pas réussi à me stabiliser. Je n'arrive plus à travailler correctement car j'ai perdu pas mal de mes facultés intellectuelles et de concentration. Je suis dans l'informatique et le stress dans mon métier est bien trop important pour être supporté par une personne bipolaire et je vois bien que je n'y arrive plus, je suis complètement dépassé.

Aussi j'envisage une mise en invalidité par l'assurance maladie.
Quelqu'un a t-il déjà effectué cette démarche et si oui comment doit-on s'y prendre ?

Merci de vos conseils et témoignages.

Eric

murielle121807

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #1 le: 26 septembre 2016 à 20:52:21 »
Bonjour


Je suis moi même reconnue bipolaire de type 2 depuis 1 ans. Un centre d expertise a fait le diagnostic, il y en a plusieurs en France. J ai fait moi même la demande de mise en invalidité  2 auprés de la CRAMIF, j'y ai joint le rapport d expertise du centre de bipolarité.
Un médecin de la CRAM m'a convoquée et n'a pas fait de difficulté. J ai une invalidité de type 2 je suis payée par la CRAMIF et comme j avais une prévoyance par mon employeur, il compléte à hauteur de mon salaire.
Je vous souhaite que celà se passe aussi bien que moi.

Tatillon

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #2 le: 27 septembre 2016 à 15:39:47 »
C'est le médecin conseil de la CPAM dont vous dépendez qui décidera de vous mettre en invalidité.
[La situation d'invalidité (en tout cas 1 et 2) ne vous empêche pas de travailler, mais un calcul sur vos 10 meilleures années de salaire pourra être fait pour vous attribuer, si vous y avez droit, une prestation invalidité dont seront déduits vos éventuels revenus.]
Donc en premier lieu, il faut obtenir une consultation du Médecin Conseil. Votre médecin traitant saura vous guider.

Flodama

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #3 le: 08 octobre 2016 à 04:47:13 »
Bjr
Je viens de recevoir un diagnostique de bipolarité
De ma paychiatre . Mon médecin me traitait pour dépression depuis un an. J'ai lu sur le sujet mais je ne sais pas a quoi m'attendre. J'ai un prochain rdv chez la psychiatre vendredi prochain et je m'énerve. Je me sens pas bien ds mon corps comme incapable de rester concentré sur qq chose. Je parle vite et je m'énerve moi-même.J'ai peur un peu . Qq peut me rassurer? Partager vos expériences du début peut-etre?
« Modifié: 08 octobre 2016 à 04:50:08 par Flodama »

Max666

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 67
  • Popularité : +0/-0
  • Bipolaire ? Non Tripolaire !
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #4 le: 28 octobre 2016 à 13:23:10 »
 Bonjour,
 
 Je viens ce jour, de recevoir de la MDPH, la notification de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé.
 Mon vœu le plus cher est, de retrouver un emploi en tenant compte de ma pathologie.
 Je suis Technicien Support Informatique et, bipolaire.
 Autrement dit pour être clair, je suis qualifié pour assister et dépanner en informatique à proximité ou à distance, tout utilisateur dès lors qu'il ne m'invective pas de façon violente.
 
 Des visiteurs ont-ils déjà connu tel épisode ? Que faut-il faire, dans l'ordre des choses pour retrouver un emploi, une dignité, un semblant de vie ?
 Je me sens un peu perdu...
 
 Je vous remercie par avance.
 
 Humainement.
 

help

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 3
  • Popularité : +0/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #5 le: 01 novembre 2016 à 19:24:14 »
bonsoir - pour toutes les questions que vous vous posez légitimement
aller faire un tour à l'adresse suivante :
http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/insertion-dans-l-emploi/recrutement-et-handicap/rqth
tout est indiqué : en votre qualité de travailleur handicapé, tout un réseau vous aide à trouver un emploi tenant compte de votre handicap - il faut savoir que les grands groupes aiment les personnes ayant ce statut car ils y trouvent leur comptes : cela leur permet de ne pas payer d'amendes (les entreprises qui n'embauchent pas de personnes handicapées doivent payer des amendes) Votre handicap est tout à fait compatible avec un emploi sous réserve d'un aménagement de poste que vous définirez avec votre employeur. Amicalement vôtre

ti4tou2

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +0/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #6 le: 10 janvier 2017 à 16:33:31 »
Bonjour,


Pour ceux qui ont suivi ce post, voici quelques nouvelles.


J'ai fini par obtenir l'invalidité catégorie 2 début janvier. Le dossier a donc pris environ 3 mois pour être traité. Le médecin conseil que j'ai vu mi novembre n'a pas fait de difficulté au vu de la lettre que lui avait envoyé mon psy. Il m'a juste posé quelques questions afin d'alimenter son dossier.


Maintenant il y a un autre dossier qui s'ouvre c'est celui de l'invalidité côté prévoyance employeur. Je ne sais pas ce que cela va donner mais j'espère que je vais obtenir quelque chose car financièrement c'est tout de même un peu juste avec uniquement la pension de la CRAMIF.


Dès fois je me demande si j'ai eu raison de me lancer dans cette démarche, mais lorsque je repense à l'état dans lequel j'étais ces dernières années au travail (grande souffrance et disjonctage régulier), je me dis que c'était plus raisonnable ainsi.


Amicalement

chantal

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +1/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #7 le: 08 août 2017 à 05:15:39 »
INVALIDITE

Attention il faut bien réfléchir avant de vous mettre en invalidité pour votre retraite En effet toutes vos années en invalidite compteront dans le calcul sur le nombre total d'nnées mais pas la pension invalidité, elle ne compte pas dans le montant total a prendre en compte pour le calcul du montant financier de votre retraite
 conclusion votre retraite sera diminuée d'autant d'années que vous passerez en invalidité
ex si pendant 20ans vous êtes en INVALIDITE LES 20 ANNEES SERONT COMPTEES MAIS LE MONTANT DE LA PENSION D INVALIDITE QUE VOUS AUREZ PERCU LUI NE SERA PAS INCLU DANS LE CALCUL POUR VOTRE RETRAITE CE QUI LA DIMINUERA CONSIDERABLEMENT
bIEN Y REFLECHIR AVANT eSSAYER PLUTOIT DE VOUS METTRE EN MI6TEMPS TH2RAPEUTIQUE OU EN TEMPS PARTIEL POUR AVOIR AU MOINS UN SALAIRE A COMPTABILISER SEUL LE SALAIRE COMPTERA DANS EX a mi-temps seul comptera le demi salaire dans le calcul de votre retraite la demi pension invalidite ne comptera
Souvent on ne nous informe pas de ce fait et les gens se retrouvent a la retraite avec une décôte du total de la pension
en somme ce que vous aurez touché en invalidite ne sera pas inclu , compté dans le montant total le calcul de votre retraite
Car il y a deux chose qui sont prise en compte pour le calcul le nombre des années travaillées et là sont inclues vos années d'invalidite mais aussi le montant de vos revenus mais là la pension invalidite n'est PAS inclue
Ce qui fait que vous divivez par toutes vos années sans la pension
Grosse surprise
Personne n'explique cela aux malades ce qui entraîne des situations dramatiques a la retraite certains malades le découvrent et tombent des nues Ils se retrouvent avec une retraite tellement diminuée qu'ils n'ont pas de quoi manger
Ajoutant a la maladie la détresse financiere
Alors demander comment sera calculée votre retraite et surtout si on vous répond que vos années compteront faites vous bien préciser ce que cela veut dire les années oui mais le montant de la pension NON !mais cela on ne vous le dira pas!
A bon entendeur salut !

Inconnu

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 73
  • Popularité : +2/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #8 le: 10 août 2017 à 18:29:23 »
Bonjour Chantal,


J'ai horreur de votre message, la politique par la peur, c'est ce que font certains parti politique français.


Quand on se met en invalidité on ne pense pas forcément à la retraite.


L'invalidité peut évoluer dans un sens comme dans l'autre.


Quelqu'un peut être mis en invalidité de type 2 et évoluer vers la une ou malheureusement vers la trois.


Faut arrêter de vouloir faire peur aux gens, ce n'est déjà pas facile pour celles et ceux qui sont en invalidité, mais alors si on rajoute la peur pour la retraite autant se pendre immédiatement.


Moi je souhaite beaucoup de courage à celles et ceux qui sont en invalidité.


Depuis ma mise en invalidité, certes je suis rassuré, mais je sais que cette invalidité va évoluer, je ne sais pas encore dans quel sens, par moment j'ai l'impression que ça va mieux, et mon épouse me dit que ce n'est qu'une impression, car elle me voit de l'extérieur. Du coup, ça m'ennuie un peu, mais je souhaite franchement que ça évolue dans le bon sens.


Un inconnu qui passait par là.

chantal

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 2
  • Popularité : +1/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #9 le: 12 août 2017 à 21:57:23 »
et bien pour faire echo a votre espoir sachez que si j'ai tenu a parler de l'invalidite ainsi c'est parce que je suis moi même passée par là et que ce n'est qu'arrivée a la retraite que je me suis retrouvée totalement démunie financièrement
Mon message avait pour motif que d'autres ne se retrouvent pas dans une telle situation !
Mais si vous ne voulez pas voir en face la réalité des contraintes financières libre à vous c'est votre vision personnelle N'empêche quelles font parties de la réalité qui elle est là que cela vous plaise ou non!
Si mon expérience personnelle peut aider des personnes à ne pas se retrouver démunies arrivées a la retraite, comme je l'ai été, je crois que mon message aura servi, du moins je l'espère !
mieux vaut savoir que ne pas savoir , c'est simple, sauf si pour vous c'est trop stressant de supporter la réalité ce qui est fort compréhensible

Inconnu

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 73
  • Popularité : +2/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #10 le: 13 août 2017 à 15:45:52 »
Chantal,


Je ne cache la vérité à personne, mais nous vivons dans une société anxiogène.


Dans la vie de tous les jours on nous dit attention faut pas faire si ou ça car les conséquences seront terribles.


Personnellement, j'étais au courant pour la retraite, mais je pense qu'il est nécessaire de le dire, c'est la forme employé que je reproche, sur le net faut savoir utiliser les bons mots pour ne pas heurter, faire peur ou blesser.


Peut être que de mon coté, je n'emploi pas les bons mots peut être que je vous ai heurté. Si c'est le cas, je vous prie d'accepter mes excuses.


Je suis au milieu de ma vie, je suis en invalidité de type 2 et honnêtement, demain, après-demain, je ne sais pas si je pourrais retravailler, vous savez j'aimerais énormément recommencer à travailler. Mais pour l'instant ce n'est pas à l'ordre du jour du point de vue médical.


Et là personne qui a ouvert ce sujet, n'en sait peut être rien, elle non plus.


Faut pas vous excuser, vous avez voulu partager une expérience un vécu, c'était important de le dire, mais il est important de dire aussi, que les jeunes générations ou les gens de mon age n'auront pas la même retraite que la votre et pas le même parcours professionnel que vous.


Aujourd'hui, les gens changent de boulot pour des tas de raison et surtout connaissent parfois plusieurs période de chômage.


Donc chaque personne a son parcours, et en fonction de cela et de l'invalidité il aura une retraite plus ou moins importante.

« Modifié: 13 août 2017 à 15:48:22 par Inconnu »

Aurora

  • Membre expert
  • ****
  • Messages: 201
  • Popularité : +13/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #11 le: 24 septembre 2017 à 12:56:11 »
Je me permets juste une digression de mon cas, concernant le poste ici du travail.


Je ne peux me mettre en invalidité, je suis jeune et je n'ai alors pas du tout pu travailler une dizaine d'années. Mais je ne peux absolument pas travailler...


J'ai fini de travailler fin 2012. Après un bac+5 qui me faisait énormément espérer.


Depuis 2013, j'ai enchaîné 9 contrats où je postule dans mes hypomanies.


Mais j'ai un trouble d'anxiété généralisée et attaques de panique.


Du coup mes 9 contrats j'ai tenu d'un mois et même une fois d'une demi journée.


7 contrats dont je romps la période d'essai. 2 où l'on me dit gentillement de partir...


J'ai essayé au bout d'un an un contrat de deux mois, en juillet.


J'ai tenu une semaine.


J'ai la RQTH mais finalement elle ne m'a servi qu'à passer la sélection jusqu'à un entretien... Il y a quand même faut l'avouer, des facilités d'être choisi pour un entretien. Cela peux aider à expliquer les TROUS du CV.


M'enfin maintenant je pense que je ne peux plus à l'avenir travailler malgré mes seulement 27 ans.


J'ai même essayé y a une semaine de devenir bénévole dans une assos. Même là j'ai tenu... deux jours.


Voilà.


Plein de bipo travaillent
Mais moi je ne peux pas


Je ne suis du tout fénéante mais heureusement que j'ai l allocation adulté handicapée

Inconnu

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 73
  • Popularité : +2/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #12 le: 24 septembre 2017 à 16:12:29 »
Bonjour,


J'ai travaillé 19 ans pour en arriver là où je suis, c'est à dire bipolaire et très angoissé quand à l'idée de changer un peu mes petites habitudes.


J'aide ma femme dans son autoentreprise mais que deux heures par jour, j'ai essayé de me concentre jusqu'à 3 heures, ben je n'ai pas réussi, trop fatigué.


Je précise que je ne touche aucun salaire de la part de ma femme, je ne suis pas salarié.


Je comprends tes angoisses Aurora. J'aurais voulu savoir si vous touchiez l'AAH ? parce que la pension d'invalidité de la sécurité sociale n'est versée qu'aux gens qui ont travaillé au moins dix ans.


Et il y a des bipo qui travaillent tout en touchant une pension d'invalidité (30 %, des dix meilleurs année de salaire de la personne), seule la pension d'invalidité peut être cumulée avec un salaire.


Il y a encore plein de bipo qui s'ignorent.


Bon courage

fanou3899

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #13 le: 25 septembre 2017 à 01:05:32 »
Bonsoir,
ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à avoir des troubles de la mémoire et de la concentration, ceci dit depuis que j'ai supprimé le tercian il y a 4 mois j'ai ressenti une amélioration.
La RQTH ne m'a rien apporté, les chefs de service dans la collectivité territoriale ou je bosse n'aiment pas ça. Âpres 35 ans de service comme assistance sociale j"ai craqué. D ou presque un an d'arrêt de travail puis une reprise sur un reclassement à mi temps thérapeutique controlé par un con, résultat je ne devrai pas rester sur l'emploi administratif qui me plait.
le médecin du travail m'a prescrit des tests à l(hosto pour ma mémoire. Donc j'attends je vais y aller et surtout ne pus s'angoisser pour le boulot
Quand à l(invalidité je voudrai éviter tant sur le plan moral que financier. 4 ans avant la retraite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bon courage à tous


Inconnu

  • Membre averti
  • **
  • Messages: 73
  • Popularité : +2/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #14 le: 25 septembre 2017 à 10:13:37 »
Bonjour Fanou,


J'ai aussi arrêter le tercian depuis un mois environs, je dors un peu moins, mais toujours autant de problème de concentration, de mémorisation et d'élocution.


Ma femme me trouve nettement diminuer, pour être honnête, je ne lui dit pas ce que je ressens au plus profond de moi, un dégou, une anomalie génétique, plus une maladie mentale et une enfance et adolescence très traumatique.


Nous sommes ensemble depuis longtemps, elle me connait par coeur, comme je la connais par coeur, heureusement qu'elle est là et que j'ai quelques amis qui reste auprès de moi, même si ils habitent loin, ils sont loin de mes yeux mais près de mon coeur.


Je comprends ta démarche de ne pas vouloir la pension d'invalidité, avant ma bipolarité, j'ai toujours été contre une aide de l'état, même si j'étais dans la possibilité d'en obtenir une, je me disais, il y a plus malheureux que moi, moi je me débrouille.


Je me suis retrouver sans rien du jour au lendemain, j'ai touché les assédics jusqu'en avril 2017, puis pas le droit aux ASS (suite des assédics), car je n'avais pas travaillé 5 ans dans les dix dernière années entre 2005 et 2015 et que ma femme et moi nous avions trop gagné, 40 euros de trop par rapport à la ligne rouge de pole emploi.


Pas le droit au RSA, pas le droit à l'AAH puisque j'ai dépassé le plafond des revenu fixé par la CAF, et le médecin conseil et mon psy, pensent que je ne suis pas apte a travailler, du coup, je touche une pension d'invalidité. Maintenant, je n'ai que la quarantaine, j'espère qu'avant mes 62 ans, je pourrais retravailler, mais le doute s'installe de jour en jour, des symptômes apparaissent de jour en jour, que je n'avais pas avant, comme des vertiges de plus en plus, aussi bien au coucher que lorsque je suis debout.


J'attends encore quelques jours avant d'appeler mon psy et mon généraliste pour voir  ce qui cloche.


Bon courage à vous Fanou.

fanou3899

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 4
  • Popularité : +0/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #15 le: 25 septembre 2017 à 21:16:02 »
Bonsoir ou bonjour,


Je me sens moins seule depuis que je vais sur ce site.
Je cherche un atelier pour travailler ma mémoire et ma concentration.
Je n'ose pas dire que j'ai cette maladie à mon ami, ce n'est pourtant pas une maladie honteuse et il se rend bien compte que j'ai des hauts et des bas.
J'aimerai ne pas me dégrader davantage surtout pour mes enfants qui n'ont plus de papa depuis 10 ans.
Bon courage à vous tous.
Bien à vous.

Juajaccio

  • Nouveau venu
  • *
  • Messages: 1
  • Popularité : +0/-0
Re : Trouble bipolaire et invalidité
« Réponse #16 le: 27 février 2019 à 10:54:16 »
Bonjour

Mois aussi a 43 ans j ai été mis cette semaine en catégorie 2.


Savez vous si la cpam peut l enlever suite à un rdv médecin conseil ?

Par ex dans  10 ans....ou un trou dans le cv d une telle durée serait catastrophique.....

Après quelle est la fréquence des contrôles de la sécu?

Merci à vous  ;)


sad
Bipolaire type 2, invalidité, difficile ce soir

Démarré par loic114939

1 Réponses
674 Vues
Dernier message 04 juin 2019 à 12:19:59
par AV
sad
Trouble bipolaire

Démarré par Monaarabi

4 Réponses
4195 Vues
Dernier message 23 octobre 2015 à 00:05:30
par piyou
xx
Trouble bipolaire au travail

Démarré par santé-sur-le-net

26 Réponses
12902 Vues
Dernier message 22 septembre 2016 à 09:38:45
par Sophie7591
xx
traitements trouble bipolaire

Démarré par Sabbrina

20 Réponses
5150 Vues
Dernier message 15 avril 2017 à 19:20:09
par Inconnu
xx
Je pense avoir un trouble bipolaire

Démarré par Margaux

2 Réponses
1029 Vues
Dernier message 19 août 2018 à 17:37:03
par Margaux